Landerneau : Les compteurs Linky sont pas obligatoires ! Vous pouvez les refuser ! Réunion d’information le 20 janvier

Landerneau, le collectif Stop Linky Finistère animera le 20 janvier 2020 au Family à 20h une réunion publique d’information sur le compteur communicant type « LINKY ».

Le collectif Stop linky Finistère anime des réunions d’information dans le Finistère nord depuis maintenant 4 ans. Il informe sur les méfaits des compteurs connectés communicants Linky, Gazpar et eau.

 

Ainsi chaque citoyen peut se faire une opinion et choisir ce qui lui semble le plus juste pour lui.
Ce qu’il est bon de savoir :
Que linky n’est pas qu’un compteur électrique comme nous le connaissons avec nos anciens compteurs, c’est système qui se compose de : un compteur + concentrateur+ antennes relais de téléphonie mobile.

Ces compteurs ne sont pas obligatoires :
Aucune loi, décret ou directive européen ne le stipule, de ce fait nul n’est obligé d’accepter la pose des ces compteurs communicants dans son domicile, il est donc possible de les refuser par lettre en RAR et copie au maire de votre commune.

Barricader son bien pour le protéger si celui –ci est dit accessible par ENEDIS.
Il est anticonstitutionnel d’imposer un objet connecté à un citoyen.
Cet objet connecté est une intrusion dans nos logements et notre vie privée.
Le contrat qui nous lie au distributeur d’énergie ENEDIS, précise que la marchandise fournie soit de l’électricité en une seule fréquence de 49,5 Hz à 50,5 Hz. En aucun cas dans notre stipule que le 50Hz pollué par le courant porteur en ligne, CPL (fréquence 30.000Hz à 90.000Hz).

Sachant que la technologie choisie par le distributeur pour rendre le compteur communicant est le CPL (courant porteur en ligne) (de génération G1, G3 puis G4, G5), celui-ci générant des ondes de plus hautes fréquences, pour le système linky et radiofréquences pour gazpar et eau 24/24h provoquant un brouillard d’ondes toxiques pour l’humain.

Nous assistons aujourd’hui à la multiplication des antennes de téléphonie mobile qui vont transporter nos données jusqu’au central où elles seront traitées.
De plus les câbles de nos logements ne sont pas prévus pour recevoir les ondes pulsées et les fréquences du CPL qui par échauffements du réseau personnel de l’usager, pourrait provoquer des incendies. Le risque d’incendies est devenu réalité, ils se comptent par centaines depuis les 4 années de déploiement sur la France.
Les ondes électromagnétiques artificielles affectent l’humain au niveau cellulaire provoquant ainsi des troubles graves de la santé comme vertiges, acouphènes, maux de tête violents, déséquilibre etc.…
Très peu reconnus par la médecine actuelle les EHS (Electro hyper sensible) vivent reclus, doivent se protéger avec des tissus anti ondes et sont parfois obligés de déserter leur logement. Mais le plus grave c’est qu’ils ne peuvent se protéger de la technologie du linky.
Voilà pourquoi nous disons NON au système linky, à Gazpar et eau.

D’ailleurs, 939 Communes en France disent NON à ces compteurs sur leur territoire.

Publicités

2 COMMENTS

  1. le coffret appartient au propriétaire du terrain DONC Enedis ne peut pas ouvrir le coffret SANS le consentement du propriétaire ! le faire c’est violation …

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.