Pays Basque : La juge de l’Audiencia Nacional libère David Pla

Mercredi 19 février 2020, Après avoir été amené à Madrid en application de son Mandat d’arrêt européen, David Pla est passé devant un juge de l’Audiencia Nacional espagnole ce mercredi 19 février. Le juge espagnol a décidé de le libérer. Un rassemblement est organisé ce soir devant la mairie d’Hendaye.

En partenariat avec le méda Mediabask et avec leur accord nous partageons leur information

Rassemblement des lycéens du lycée Etxepare en soutien à David Pla à Bayonne, le mardi 10 décembre 2019.

Cinq jours après avoir été interpellé alors qu’il se rendait au commissariat d’Hendaye, David Pla a été remis aux autorités espagnoles le mardi 18 février. Après avoir passé la nuit à la prison de Soto del Real, il est passé devant le juge de l’Audiencia Nacional espagnole Maria Tardon. Celle-ci a décidé de le libérer. Les arguments justifiant cette libération sont encore méconnus.

Le Mandat d’arrêt européen présenté par la Justice espagnole « pour appartenance à une organisation terroriste » est lié à des faits datant de 2008. Le militant basque avait déjà été interpellé en 2010 concernant ces faits et libéré sans charge.

L’arrestation de David Pla a été fortement dénoncée par les mouvements politiques EH Bai et Sortu, ainsi que les jeunes d’Aitzina. Le 18 décembre, le jour de l’acceptation du Mandat d’arrêt européen par la Justice française, les élus de la mairie d’Hendaye avaient voté une motion à l’unanimité pour que David Pla reste auprès de sa famille, à Hendaye. La semaine dernière, le soir de son arrestation, plus de 300 personnes s’étaient mobilisées devant la mairie d’Hendaye, en présence de nombreux élus. Un nouveau rassemblement est organisé ce soir devant la mairie d’Hendaye à 19 heures.

Publicités

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.