Covid 19 et Porte-Avions Ch. de Gaulle : l’escale à terre de l’équipage à Brest était une absurdité en période de pandémie

Brest, vendredi 10 avril 2020,COMMUNIQUE ASSOCIATION MOR GLAZ

L’Association MOR GLAZ en cette période de « PANDEMIE » est soucieuse, inquiète pour les personnels Sédentaires et bien plus encore pour les Navigants. Plusieurs Marins se retrouvent confinés à bord de leur navire (qu’ils soient pêcheurs, au commerce, à l’Offshore etc…). Ces Marins devront rester à bord et pourtant pour ceux qui n’ont pas escalés ils ne peuvent pas être contaminés ! Ils seront donc bloqués pour plusieurs semaines selon les pays où ils se trouvent.

Nous demandons aux Armateurs de tout envisager puis de tout mettre en œuvre afin de rapatrier ces Marins, et de ne pas trop compter sur les services de l’Etat ni les Administrations qui éditent des textes qui ne font que préconiser selon les activités !
Cette «PANDEMIE » ne doit fragiliser aucun Marin, tous effectuent un métier particulier, pénible et indispensable à l’économie Nationale et Mondiale. Ces Marins qui permettent 90% des échanges mondiaux et autres métiers de la Mer, ne doivent pas être les victimes de certaines négligences, ni de décisions approximatives.

Pour l’Association MOR GLAZ, tous les Armateurs doivent être très vigilants pour leurs Marins, nous savons que certains le sont déjà, tous les Marins qui embarquent lors d’une relève sont testés, y compris parfois plusieurs fois, pour cela il faut de la volonté et créer une enveloppe dédiée, la réunionite devient inutile.
Lors des relèves, des tests «COVID-19 » doivent être obligatoirement effectués sur tous les Marins, ceux qui ne peuvent pas être relevés doivent être récompensés en attendant une solution, nous pensons notamment aux Marins Français bloqués hors de France, et aux milliers de Marins étrangers qui ne peuvent pas débarquer ! Le monde maritime doit protéger ses moins de 2 millions de Marins recensés, il faut rapidement changer de cap et redistribuer les cartes ! Nous prenons acte des décisions rigoureuses déjà prises par plusieurs Armements Français, qui s’appuient sur du concret, bien plus que sur des protocoles le « CORONAVIRUS » tue.
L’Association MOR GLAZ milite depuis 20 ans pour une Sécurité Maritime optimale, pour des moyens nautiques nombreux et performants sous l’autorité des Préfets Maritimes, pour une Sécurité Passive Embarquée, pour un pavillon Français de qualité et pour une flotte stratégique qui est sans arrêt remise en questions pour causes de procédures administratives!
Les navires affrétés pour l’Action de l’Etat en Mer (AEM) ne peuvent pas s’arrêter. Il faut réfléchir sur la rigueur à appliquer lors des relèves. Ces navires affrétés doivent rester impérativement opérationnels. La décision du Commandant de l’Abeille BOURBON de rester au mouillage dès le 19 mars 2020 durant 35 jours est une sage décision. Protégeons tous nos Marins.

La décision durant l’escale brestoise du porte-avions Charles de Gaulle de laisser l’Equipage se rendre à terre est d’une absurdité, ainsi que de laisser escaler dans la base militaires deux autres navires militaires étrangers en cette période de contamination critique depuis début mars 2020, en est une autre !

Bon rétablissement aux 55 Marins touchés par le « CORONAVIRUS » à bord du porte-avions. Nous ne sommes pas convaincus qu’un parfait confinement puisse être respecté à bord d’un navire, donc, il est nécessaire d’aller plus loin que les protocoles et autres recommandations ! Nous faisons confiance aux Armateurs sérieux afin de faire au mieux pour protéger tous leurs Marins.

Pour l’Association MOR GLAZ
Le Président Jean-Paul HELLEQUIN
WWW.MORGLAZ.ORG

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.