Covid-19 : A Brest, les masques seront distribués en deux temps

Brest, mercredi 6 mai 2020, A compter du lundi 11 mai, le retour progressif dans l’espace public va s’accompagner de nouveaux réflexes et de mesures sanitaires. Le port du masque en fera partie. A Brest, leur distribution se fera en deux phases.

Afin de contribuer à la protection du plus grand nombre lors du retour progressif dans l’espace public à compter du 11 mai, la ville de Brest et Brest métropole ont initié différentes démarches afin de s’équiper en masques. Au total, 420 000 masques ont été commandés et seront répartis sur les huit communes de Brest métropole.

Distribution en deux phases à Brest

A Brest, la ville a prévu de distribuer les masques à ses habitants, de façon progressive.

 

Du 11 mai au début du mois de juin, ce sont environ 40 000 masques qui seront distribués prioritairement aux populations les plus vulnérables (précaires, isolées, dans la difficulté d’accéder aux points de vente et qui doivent néanmoins sortir de leur lieu de vie). Cette première distribution se fera en lien avec les responsables des structures ou institutions accompagnant ces personnes.  Cela recouvre notamment les personnes âgées et isolées relevant du registre des personnes vulnérables, les familles relevant de l’aide alimentaire, les associations partenaires du CCAS, les abonnés à la tarification sociale de Bibus… Ces personnes seront informées personnellement sur les modalités de réception de ces masques.
A partir de début juin, deuxième phase du déconfinement, cette distribution concernera le reste de la population de Brest, à raison de deux masques par habitant. Pour cette seconde phase de distribution, chaque foyer recevra à domicile un courrier.  Ce courrier comportera un code barre personnel et  précisera le lieu et les horaires qui permettront de venir chercher sa dotation et les modalités pratiques.
Enfin, parce qu’il importe que l’ensemble des professionnels de santé libéraux brestois puissent reprendre rapidement leur activité à partir du 11 mai, la ville de Brest va proposer de leur fournir sans délai 50 000 masques chirurgicaux.

Une cartographie des points de vente
Dans ce cadre, en lien avec la CCIMBO, Bibus, l’ordre des pharmaciens, la fédération des buralistes, les hypers et supermarchés,  la métropole brestoise a élaboré une application permettant de visualiser rapidement sur une carte interactive les différents points de vente de masques selon où l’on se trouve sur le territoire.

Depuis un ordinateur, il sera possible dès jeudi 7 mai après-midi, de renseigner directement son adresse pour avoir une vue globale sur le secteur concerné. Depuis son téléphone portable, l’utilisateur pourra également identifier rapidement les lieux de distribution grâce à l’option de géolocalisation. Cet outil sera aussi utile pour les habitants qui souhaitent connaître les points de diffusion présents dans un secteur qu’ils ne connaissent pas.

Bibus partenaire
Ce dispositif, construit en lien avec Bibus, permettra également aux usagers du réseau de connaître les points de vente à proximité de leurs stations. Un QRcode permettant d’accéder à l’application sera affiché sur les écrans d’information à bord des bus et à quai, sur les stations de tramway. Elle sera aussi accessible depuis leur site internet et l’application Bibus.

 

Mise à jour quotidienne
La carte sera mise à jour quotidiennement. Cependant, les informations restent soumises à la variation de stocks des différents lieux de vente. Les commerces qui le souhaitent peuvent faire état de leur stock ou demander la modification de leurs informations si elles sont manquantes ou erronées

.Contact : infos@brest-metropole.fr / 02 98  33 50 50.

 

 

De nombreux moyens existent par ailleurs pour s’équiper : les employeurs ont acquis ou sont en cours d’acquisition de stocks pour leurs salariés, le trajet domicile travail étant de la responsabilité des employeurs ; en complément, l’Etat précisera prochainement son action en matière de dotation dans les établissements scolaires et certains publics ; les pharmacies, les buralistes et la grande distribution sont autorisés à vendre des masques à la population. Ces différents points de vente sont en cours d’approvisionnement sur le territoire

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.