Soutien aux salariés de Caudan

Mercredi 27 mai 2020, Parmi 4 sites de Renault, la Fonderie de Bretagne à Caudan près de Lorient est menacée de fermeture. Dans la tradition de mépris des travailleur.se.s que l’on reconnaît à ce gouvernement, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, a déclaré le 25 mai dernier que « l’Etat ne s’opposerait pas à la fermeture de sites ». Or, l’Etat est l’actionnaire de référence de cette entreprise et est sur le point de lui accorder un prêt de 5 milliards d’€ d’argent public ! Et cela au nom de la compétitivité capitaliste qui justifie, selon Le Maire – apôtre de la modernité -, la suppression d’emplois…

Douar ha Frankiz présente son soutien total aux employé.e.s de Caudan et d’ailleurs, indignement négligé.e.s tant par le patronat que par l’Etat.

Nous souhaiterions aussi inviter les salarié.e.s et les communes à réfléchir avec nous sur la gestion et sur l’implantation de ce type d’industries, instituées par l’État et tenues par le patronat, qui maintiennent les travailleur.se.s et les habitant.e.s en dehors de la gestion des entreprises et donc soumis.e.s aux aléas du capitalisme.

Publicités

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.