L’initiation au breton à l’école en danger ! Appel à manifester devant l’Inspection académique le 1er juillet

Quimper,mercredi 1er juillet 2020, Appel à manifester devant l’Inspection académique le 1er juillet à 10h30

Les quatre associations qui interviennent dans les écoles publiques du Finistère An Oaled KLT, Mervent, et Sked au titre de l’initiation au breton ont alerté l’Inspection académique, les maires et les parlementaires du Finistère sur les dangers qui pèsent sur ce dispositif qui permet à 8 000 élèves de bénéficier d’une heure de breton par semaine à l’école.
L’application d’une circulaire de 2017 ne permettrait plus de mettre en place cette découverte de la langue bretonne à partir du CP en privant des milliers d’enfants d’un accèsà cette langue.

C’est une véritable régression de la place du breton à l’école.
La présidente du Conseil départemental du Finistère n’accepte pas cette décision et a demandé à rencontrer la Directrice Académique des Services de l’Éducation Nationale du Finistère. Elle a essuyé un refus.

Le président de la Région Bretagne, une cinquantaine de parlementaires de tous bords politique ont écrit au Ministre de l’Éducation pour que cette circulaire soit modifiée.
Le gouvernement et les services de l’État restent sourds face aux demandes de dialogue des collectivités territoriales, des parlementaires et des associations.
Face à ce silence qui pourrait s’interpréter comme du mépris et face à cette menace directe sur la langue bretonne et les emplois qui y sont liés, An Oaled, KLT, Mervent, et Sked, leurs salariés, appellent toutes les personnes attachées à la langue bretonne et à son
développement à l’école à se joindre à eux:

Le mercredi 1er juillet, à 10h30 devant l’Inspection académique du Finistère,
1 boulevard du Finistère à Quimper.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.