Brittany Ferries contraint de regrouper et consolider ses traversées suite à la baisse des réservations

Mercredi 19 août 2020, La quarantaine imposée par le Royaume-Uni pour tous les voyageurs en provenance de France a des conséquences immédiates sur les réservations à court et moyen terme. Le week-end dernier, près de 35 000 passagers ont annulé ou reporté leurs voyages. En raison de cette baisse de fréquentation de ses lignes, et comme les réservations pour l’automne tombent dramatiquement, Brittany Ferries annonce ce jour consolider ses traversées.

© Brittany Ferries

 » Nos services commerciaux, déjà mis à mal par tous les évènements survenus depuis mars, sont extrêmement sollicités pour des demandes d’annulations et de retours anticipés  » déclare Christophe Mathieu, Directeur Général de Brittany Ferries.  » Nos clients n’arrivent plus à nous joindre. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour apporter des solutions rapides, ainsi des agents d’escales sont en formation dès aujourd’hui afin de pouvoir apporter leur aide aux services commerciaux. »
La compagnie regrette la nécessité de prendre des mesures extraordinaires pour protéger l’entreprise et ses employés à long terme. Sur le court terme, les décisions suivantes ont été prises :
• Arrêt du navire Armorique le 31 août 2020. Le navire Pont-Aven le remplacera sur la ligne Plymouth/ Roscoff à compter du 10 septembre 2020 à raison de trois allers-retours par semaine et continuera à assurer un aller-retour Plymouth/ Santander et Roscoff/ Cork dans sa semaine.
• Le navire Bretagne qui opère actuellement sur la ligne Portsmouth/ St Malo, sera désarmé à compter du 7 septembre 2020.
• Le navire Etretat ne reprendra pas ses traversées, comme cela était prévu ; Le Connemara continuera à effectuer les rotations Cherbourg et Le Havre au départ de Portsmouth mais ne desservira plus l’Espagne

 

Brittany Ferries est le premier employeur de marins français et s’engage en faveur du pavillon français. Toutefois, en cette période d’incertitudes, la Compagnie annonce devoir faire appel au chômage partiel.

 » Nous avions évoqué, la semaine dernière, la nécessité de consolider nos traversées maritimes en fonction des mesures de quarantaine mises en place au Royaume-Uni. « , ajoute Christophe Mathieu  » Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser naviguer nos navires avec peu de passagers à bord. Le regroupement de nos traversées réduira nos coûts d’exploitation et nous donnera les meilleures chances de surmonter cette période difficile. Nous regrettons de devoir prendre de telles décisions, et tenons à remercier l’ensemble de notre personnel, à bord comme à terre pour leur compréhension et leur patience « .

 

Brittany Ferries contribue activement au dynamisme des territoires. 87% des passagers Brittany Ferries sont britanniques et chaque été, ils sont nombreux à plébisciter avec enthousiasme les régions Normandie et Bretagne.

 

 » Les conséquences à moyen terme sont très préoccupantes pour la compagnie qui avait déjà énormément souffert de la crise du Covid au printemps et qui se retrouve, suite à cette décision, encore plus exposée à un avenir incertain. Il est indispensable que le prochain Conseil des ministres puisse examiner un plan de relance qui tienne compte des mesures d’accompagnement du Transmanche, mesures proposées et attendues depuis le début de l’été, mesures qui sont les seules à même de venir à bout de cette tempête sanitaire mondiale sans égale. Nos attentes sont claires, elles sont justes, elles sont compatibles avec le droit européen et le droit national. Nous attendons du Gouvernement une réponse à la hauteur des difficultés inédites que nous subissons, sans relâche, depuis mars 2020. Le personnel de Brittany Ferries le mérite largement. Nos marins comme nos personnels sédentaires ont tenu les engagements de reprise d’activité que nous avions pris et dans des conditions de travail tout à fait inédites. Leur savoir faire est le gage d’un avenir pour la Compagnie, si tant est qu’elle puisse bénéficier du soutien de l’Etat et des collectivités « , déclare Jean-Marc Roué, Président de Brittany Ferries.

 

En raison du volume important de mails et d’appels téléphoniques d’ores et déjà reçu, Brittany Ferries prie ses passagers de bien vouloir lui laisser un peu de temps pour les recontacter.

Pour plus d’informations, les passagers sont invités à consulter le site internet de la compagnie

https://www.brittany-ferries.fr./informations/situation-sanitaire-coronavirus

 

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.