décembre 3, 2021

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

8 conseils et astuces pour nommer votre entreprise et obtenir un bon nom de domaine

À la fois simple et complexe, le choix du nom de domaine d’une entreprise est une étape qu’il ne faut pas prendre à la légère, car son succès impacte fortement la réussite de vos activités. Un nom de domaine banal, long, ou alors qui n’est pas accrocheur, plombera votre entreprise. Il y a un certain nombre de critères qu’il faut prendre en considération pour choisir le nom de domaine parfait.

En suivant les 8 conseils ci-dessous, vous êtes sûrs de trouver un nom à la fois pertinent et efficace.

Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Il convient de rappeler d’abord ce que l’on entend par nom de domaine. Dans une adresse, il s’agit de la partie située entre le ʺhttpʺ et l’extension (qui peut être ʺ.comʺ ou ʺ.frʺ). Il n’existe pas de règle spécifique pour choisir un nom de domaine. Toutefois, quelques conseils sont à suivre pour éviter de faire un choix qui vous plombera, au lieu de vous être utile.

1.  Trouver un nom facile à retenir

C’est la première règle à appliquer avec la plus grande rigueur : vous devez choisir un nom simple et facile à retenir. Il est vrai que certaines personnes sont dotées d’une mémoire exceptionnelle, mais vous devez penser au plus grand nombre.

De même, plus un nom de domaine est court, plus vite il sera mémorisé. Un nom à la fois simple, facile et court, a toujours plus d’effet et les usagers s’en rappelleront aisément.

2.  Éviter les indications géographiques

Certaines personnes pensent qu’ajouter une indication géographique dans le nom de domaine de leur entreprise serait un atout dans ce sens où cela permettra aux usagers de facilement se retrouver. Ceci peut être vrai, mais choisir cette option vous limite dans vos perspectives de développement et d’extension. Si vous souhaitez par exemple étendre vos activités à l’international, vous devrez modifier votre nom de domaine, et cela n’est pas bon pour l’image d’une entreprise.

READ  Smiley : Larmes dans un cimetière en France | Smiley Anders

3.  Vérifier la disponibilité

C’est bien de vouloir prendre un nom de domaine, mais cela serait dommage de passer de longues minutes, voire des heures à y réfléchir pour enfin avoir la désagréable surprise de constater qu’il est déjà pris. Pour éviter une telle situation, il faut prendre la peine de toujours vérifier si votre nom est disponible sur la toile ; vous pouvez le faire en utilisant des outils de référence tels que Hostinger. Cette notion de disponibilité s’apprécie également au niveau des réseaux sociaux, car cela est devenu évident qu’une entreprise qui se veut sérieuse et concurrentielle doit être présente sur les médias sociaux.

L’idéal est de posséder le même nom de domaine aussi bien sur les médias sociaux que sur le reste de la toile.

4.  Le nom doit être lié au marché visé

La solution idéale est de choisir un nom de domaine lié à la niche de votre marché. De cette manière, votre cible se sentira interpellée et surtout valorisée ; cela la poussera à consulter votre site Internet afin de découvrir le contenu de votre offre. Pour y arriver, il faudrait donc bien définir vos valeurs, votre positionnement et le marché que vous souhaitez conquérir. Cette petite analyse vous permettra d’avoir une vue d’ensemble plus réaliste.

5.  Choisir la bonne extension

L’extension est la partie arrière d’un nom de domaine, c’est-à-dire celle qui se positionne à la fin de l’adresse. Il y en a tellement que les utilisateurs ont l’embarras du choix : .com, .ca, .net, .org … et selon les pays : .fr (France), .be (Belgique) ou encore .ca (Canada) pour ne citer que ces exemples. Elles sont toutes valables, mais force est de constater que l’extension ʺ.comʺ a largement pris le dessus sur les autres. En fait, c’est l’extension la plus populaire du monde, et l’utiliser serait une bonne idée, histoire d’épouser les habitudes des utilisateurs.

READ  NSA Doval et le ministre français des Affaires étrangères s'entretiennent sur le partenariat stratégique indo-français, la sécurité maritime de l'Indo-Pacifique

6.  Éviter les numéros et les traits d’union

Sur le plan technique, l’architecture d’un nom de domaine peut contenir entre 3 et 63 symboles alphanumériques, c’est-à-dire des lettres (A à Z) et des chiffres (0 à 9). Toutefois, ce n’est pas parce qu’ils sont autorisés qu’il faut forcément tous les utiliser. Il faut trouver un nom facilement compréhensible et que les usagers peuvent écrire sans difficulté.

Il vaudrait donc mieux éviter les tirets et les combinaisons complexes, car votre nom de domaine pourrait être difficile à prononcer, et forcément, difficile à mémoriser ; conséquence directe: vous allez réduire vos chances de capter le maximum d’internautes. En outre, il ne bénéficiera pas d’une bonne position dans les moteurs de recherche.

7.  Éviter tout problème juridique

Lorsqu’on exerce une profession, autant le faire dans la légalité, exempt de tout problème juridique. Ceci est aussi valable pour les noms de domaine. Vous devrez donc prendre la peine de vous rassurer que le nom choisi ne soit soumis à aucun droit d’auteur, qu’il ne fait pas l’objet d’un litige ou encore d’une éventuelle bataille juridique.

Il serait dommage de vous retrouver dans un procès avec une autre marque parce que vous avez utilisé son nom de domaine. Les bases de données relatives aux droits d’auteur sont disponibles sur le web, prenez le soin d’y jeter un coup d’œil afin de vous rassurer.

8.  Enregistrer au nom de l’entreprise

Ce n’est pas une bonne idée d’enregistrer le nom de domaine d’une entreprise en utilisant l’identité d’un employé, car il y a de gros risque d’en perdre le contrôle en cas de démission ou renvoie de la personne concernée. Pour éviter de se trouver dans ce cas de figure, il convient de faire l’enregistrement au nom de l’entreprise elle-même ou celui de son dirigeant.

READ  Centres de vente d'été Bonhams dans le sud de la France

Conclusion

Chacun des conseils ci-dessus vaut son pesant d’or. Ils sont tous aussi utiles les uns que les autres, et méritent la plus grande attention. En les suivant, vous aurez la garantie de trouver un nom de domaine parfaitement légal, disponible, qui répond à vos attentes, et surtout, qui reflètent vos valeurs et votre marché.