août 12, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Aer Lingus annonce une perte d’exploitation de 95 millions d’euros au premier semestre

Aer Lingus a enregistré une perte d’exploitation de 95 millions d’euros pour les six premiers mois de l’année, contre une perte de 192 millions d’euros au cours de la même période l’an dernier.

Avec le retour des compagnies aériennes à la suite de l’arrêt de la pandémie, les revenus passagers de la période ont atteint 610 millions d’euros entre janvier et juin, une amélioration significative par rapport aux 33 millions d’euros enregistrés au premier semestre 2021.

Les recettes de fret ont augmenté à 40 millions d’euros au cours du semestre, contre 31 millions d’euros l’année précédente, tandis que les recettes externes ont augmenté à 657 millions d’euros, contre seulement 65 millions d’euros.

Les chiffres d’aujourd’hui montrent que le propriétaire d’Aer Lingus, IAG, a renoué avec les bénéfices pour la première fois depuis le début de la pandémie au deuxième trimestre – malgré une perte d’exploitation de 438 millions d’euros pour la période de six mois.

Au deuxième trimestre, il a annoncé un résultat opérationnel avant éléments exceptionnels de 287 millions d’euros.

Outre Aer Lingus, IAG possède British Airways, Iberia et Vueling.

Les chiffres montrent qu’IAG était dans une position de liquidité solide à la fin du mois de juin, la liquidité totale passant à 13,5 milliards d’euros.

La société a engagé une facilité de financement générale, aéronautique et non tirée de 4,3 milliards d’euros, y compris une facilité de prêt supplémentaire de 200 millions d’euros à Aer Lingus du Fonds d’investissement stratégique irlandais.

La dette nette à fin juin a diminué de 688 millions d’euros depuis fin décembre 2021 à 10,1 milliards d’euros, reflétant l’intérêt saisonnier sur les liquidités pour les réservations de voyages au second semestre.

READ  Facebook, Instagram and WhatsApp partially reconnect after global outage

La capacité passagers au deuxième trimestre était de 78 % par rapport à 2019, contre 65 % au premier trimestre, principalement tirée par les régions centrales européennes court-courriers d’IAG (capacité de 89 % par rapport à 2019), l’Amérique du Nord (84 %) et l’Amérique latine et les Caraïbes (81 %).

Il a déclaré que les revenus unitaires passagers du deuxième trimestre avaient augmenté de 6,4% par rapport à 2019, ce qui a permis de compenser la baisse de capacité et la hausse des coûts du carburant, grâce à une augmentation de 10,6% du flux de revenus passagers par rapport à 2019.

Luis Gallego, PDG d’IAG

Luis Gallego, PDG d’IAG, a déclaré que les résultats d’aujourd’hui confirment ses attentes en matière de bénéfice d’exploitation pour l’ensemble de l’année.

« Notre performance reflète une augmentation significative de la capacité, du facteur de charge et du rendement par rapport au premier trimestre », a-t-il déclaré.

« Le divertissement haut de gamme reste solide tandis que les voyages d’affaires poursuivent leur reprise régulière sur toutes les compagnies aériennes.

« Iberia et Vueling ont été les plus performants du groupe. Le marché intérieur espagnol et les routes vers l’Amérique latine ont continué à mener la reprise avec une demande dépassant les niveaux de 2019 le mois dernier.

« Les réservations à terme montrent une force soutenue et la demande dans l’Atlantique Nord continue de croître après la levée aux États-Unis », a déclaré Gallego.