août 16, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Aer Lingus annule de nouveaux vols depuis l’aéroport de Dublin

Aer Lingus Plus de vols annulés depuis Aéroport de Dublin Ce week-end alors qu’il continue de faire face à la pénurie causée par la « maladie du personnel ».

Le vol de 16h40 vers New York JFK aujourd’hui, EI107, a été reporté, ainsi que le vol de retour de 8h40 dimanche, EI106. La compagnie aérienne a également annulé le vol de 14h55 au départ de Faro, EI493.

Ryanair a également annulé deux vols au départ de l’aéroport de Dublin aujourd’hui, le vol de 19h00 au départ de Bruxelles, FR1457, ainsi que le vol de retour de 19h25 vers Bruxelles, FR1456.

Depuis le début du mois, Aer Lingus a dû annuler des vols en raison de la forte augmentation des cas de Covid-19 ainsi que des mesures industrielles à travers l’Europe.

La compagnie aérienne a présenté ses excuses à tous les clients concernés et a déclaré qu’elle les contactait directement « pour les informer de leurs droits et leur proposer des options, notamment une nouvelle réservation ou un remboursement ».

Il a indiqué qu’un peu plus de 1% des vols d’Aer Lingus ont été affectés par des annulations en juin.

L’industrie du transport aérien a eu du mal à revenir aux horaires pré-Covid cet été et a été affectée par des mesures industrielles à travers l’Europe.

Cela survient alors que la limite d’Heathrow sur les vols de vacances se poursuivra jusqu’à la fin octobre.

L’aéroport aurait déclaré aux compagnies aériennes qu’il devra maintenir des restrictions sur les vols au départ et intérieurs jusqu’au 29 octobre en raison « d’une pénurie et d’une absence de personnel ».

READ  Triple impact des pics : les propriétaires font face à un pic de leur facture hypothécaire de 1 000 € cette année

Les responsables de l’aéroport d’Heathrow ont annoncé la semaine dernière qu’ils avaient plafonné le nombre de passagers quittant l’aéroport chaque jour à 100 000 jusqu’en septembre afin de faire face à la forte pression à laquelle les aéroports sont confrontés en raison de la demande refoulée et du manque de personnel.