mai 18, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Air France présente une nouvelle stratégie pour réduire les émissions de dioxyde de carbone

Air France vise à atteindre son objectif de zéro émission nette pour 2050 grâce à des initiatives telles que le renouvellement de la flotte, l’utilisation accrue du SAF et une offre de restauration plus durable.

Air France a lancé un nouveau programme appelé « Air France ACT », qui décrit la nouvelle stratégie de l’entreprise pour réduire les émissions de dioxyde de carbone. La nouvelle stratégie est basée sur les objectifs de l’Accord de Paris, qui vise à limiter le réchauffement climatique en dessous de +2°C.

Cette stratégie repose sur trois priorités :

  • Réduire les émissions directes des opérations d’Air France
  • Réduire les émissions indirectes générées en amont et en aval des activités de l’entreprise
  • Soutenir des projets qui absorbent le dioxyde de carbone de l’atmosphère

La nouvelle trajectoire de décarbonation vise à réduire les émissions de CO2 de 30 % par passager/km d’ici 2030 par rapport à 2019. Cet objectif exclut les actions compensatoires pour envisager des mesures qui réduisent exclusivement les émissions directes et indirectes. Il correspond à une réduction de 12 % des émissions totales de l’entreprise entre 2019 et 2030, en ligne avec l’évolution prévisionnelle de l’activité, après une réduction de 6 % réalisée entre 2005 et 2019.

D’ici 2050, Air France vise à atteindre zéro émission nette, ce qui représenterait une réduction drastique des émissions de CO2 ainsi que des contributions à des projets qui élimineront de l’atmosphère une quantité de CO2 équivalente aux émissions restantes chaque année. L’entreprise travaille à établir une trajectoire précise et vérifiable vers la décarbonation à l’horizon 2050, sur la base d’un ensemble d’hypothèses – notamment concernant l’évolution du trafic – qui peuvent varier. Il s’agit donc d’un processus évolutif, guidé par l’ambition de s’aligner sur des référentiels scientifiques, comme c’est le cas pour la trajectoire 2030.

READ  Comment la France a défendu les grands projets pétroliers et gaziers en Irak

Pour atteindre ces objectifs, Air France se fixe les priorités suivantes :

  • Reconstitution de la flotte avec des avions de nouvelle génération – Airbus A220 et Airbus A350 – plus économes en carburant, émettant jusqu’à 25 % de dioxyde de carbone en moins et réduisant le bruit de 33 % en moyenne. D’ici 2030, ces appareils représenteront 70 % de la flotte d’Air France contre 7 % actuellement grâce à une politique d’investissement de 1 milliard d’euros par an d’ici 2025.
  • Augmenter l’utilisation de carburant d’aviation durable (SAF), qui réduira les émissions de CO2 de 80 % en moyenne sur le cycle de vie du carburant, et ne créera pas de concurrence avec la production alimentaire. Depuis 2022 et conformément à la réglementation française, Air France a incorporé l’équivalent de 1% de carburant d’aviation durable dans tous ses vols au départ de la France. D’ici 2030, la compagnie aérienne vise à intégrer au moins 10 % de SAF dans tous ses vols, et 63 % en 2050.
  • Technologies de conduite environnementale : trajets en taxi monomoteur chaque fois que possible, trajectoires de vol optimisées par l’IA et atterrissages continus en collaboration avec les autorités de contrôle du trafic aérien, pour n’en nommer que quelques-uns. Ces initiatives, rendues possibles grâce aux efforts des personnels navigants d’Air France formés à ces pratiques, ont permis de réduire les émissions de CO2 de 2 à 3 % en moyenne sur l’année.
  • Faites une présentation plus responsable pour réduire votre empreinte carbone. Sur les vols et dans les salons, Air France privilégie autant que possible les produits locaux et de saison. La compagnie propose également à ses clients une sélection pré-vol de plats dans la cabine d’affaires long-courrier, dans le cadre de son engagement actif à réduire le gaspillage alimentaire. De plus, d’ici fin 2022, Air France aura éliminé 90 % des plastiques à usage unique par rapport à 2018, après avoir remplacé les gobelets, couverts et agitateurs en plastique en 2019 par des alternatives durables.
  • Développement du transport intermodal, pour proposer des alternatives de transport décarbonées pour les vols court-courriers, notamment dans le cadre d’un partenariat renforcé entre Air France et la SNCF.
READ  Revue "Sprinting Through No Man's Land": L'âge héroïque du Tour de France

Par ailleurs, pour mieux faire connaître ses engagements, Air France a lancé une campagne vidéo et un site Internet dédiés à « Air France ACT ».