Connect with us

sport

Brighton 2-1 Brentford

Published

on

Brighton 2-1 Brentford

Brighton a enregistré sa première victoire à domicile en Premier League depuis septembre grâce à une victoire 2-1 contre Brentford.

Il n’y avait pas de choix entre les deux équipes jusqu’à ce que Brian Mbeumo, qui a ensuite été contraint de quitter le terrain en raison d’une blessure, ait ouvert le score sur penalty (27) après que Jan-Paul van Hecke ait gêné Vitaly Janelt.

Mais Brighton a répondu après seulement quatre minutes avec un tir puissant de Pascal Gross (31e) dans le coin inférieur de la surface de réparation.

Le moment gagnant de Brighton est survenu après que Jack Hinshelwood ait bloqué le tir de Yoani Wissa sur la ligne de but. L’arrière latéral est sorti de l’autre côté pour reprendre de la tête un centre de Gross et sceller les trois points avec son premier but.

Avec cette victoire, l’équipe de Roberto De Zerbi, qui n’a remporté que sa deuxième victoire en championnat depuis septembre, reste à la huitième place, mais les Seagulls sont désormais à un point de Newcastle, septième, tandis que Brentford a raté l’occasion de faire match nul. points avec Newcastle, qui occupe la septième place. Brighton, reste à la 11e place.

La nuit inoubliable de Henshelwood…

Brentford cherchait à rivaliser avec Brighton en jouant avec une défense à quatre plutôt qu’avec la défense à trois qu’ils utilisaient à l’extérieur dans le passé, et l’astuce a fonctionné pour l’équipe de Thomas Frank.

Le capitaine des Bees, Janelt, a été renversé par Van Hecke après une course impressionnante dans la surface et Mbeumo a calmement envoyé Jason Steele dans le mauvais sens pour trouver le coin inférieur gauche à 12 mètres.

Notes des joueurs

Brighton : Steele (6), Gross (8), Van Hecke (6), Julio (6), Henshilwood (8), Gilmour (7), Baleba (6), Mitoma (7), Adingra (7), Bonannotti (6) . , Pierre (6).

Sous-marins utilisés : Milner (6), Ferguson (6), Veltman (6), Moder (indisponible), Becker Bouate (indisponible).

Brentford : Que ce soit (7), Rorslev (6), Pinnock (7), Mai (6), Janelt (7), Onyeka (6), Yarmolyuk (5), Mbeumu (7), Baptiste (6), Holy (7 ). Bombay (5).

Sous-marins utilisés : Wessa (6), Lewis Potter (6), Damsgaard (6), Bert Harris (indisponible).

Joueur du match : Pascal Gross.

Les hommes de De Zerbe ne paniquaient pas et revenaient rapidement à égalité quatre minutes plus tard. Gross, qui dirigeait l’équipe à la place de Louis Dunk, suspendu, a marqué l’égalisation, touchant le bord de la surface de réparation des Bees après avoir reçu le ballon de Kaoru Mitoma avant de tirer un tir du pied gauche en bas à droite. coin.

READ  Manchester City a conclu un accord pour signer Erling Haaland du Borussia Dortmund - Discussion sur papier | Nouvelles du centre de transport

Brentford a ensuite subi un revers majeur lorsque Mbeumo, qui boitait hors du terrain après s’être blessé à la cheville droite suite à la rencontre avec Gross, a été aidé.

Jean-Paul Van Hecke s'éloigne de Neal Maupay
image:
Jean-Paul Van Hecke s’éloigne de Neal Maupay

Après la pause, l’adolescent de Hinshelwood a occupé le devant de la scène.

Il a apporté des contributions clés des deux côtés en deux minutes pour faire basculer le match de manière décisive en faveur de Brighton.

Le diplômé de l’académie, qui a rejoint le club à l’âge de sept ans, a été attentif à refuser à Wessa un certain but avant de s’élever au-dessus du remplaçant Keane Lewis-Potter à l’autre bout pour rentrer chez lui sur le centre de Gross depuis la gauche.

Actualités de l’équipe

  • Brighton a effectué trois changements avec Kaoru Mitoma, Pascal Gross et Joao Pedro entrant dans la formation de départ. Evan Ferguson et Joel Veltman étaient assis sur le banc, tandis qu’Adam Lallana était absent de l’équipe de Brighton.
  • Mads Roerslev et Chandon Baptiste ont débuté pour Brentford à l’Amex lors de deux changements effectués par Thomas Frank. Ils remplacent Christian Norgaard, suspendu, tandis que Yoani Wessa est remplaçant. Dans une nouvelle plus positive pour Brentford, Mikkel Damsgaard a fait sa première apparition depuis août.

Brentford a rarement menacé d’arracher un point et aurait pu terminer le match avec un point tardif après que Wissa ait touché le visage de Gilmour avec sa main, ce qui a conduit à un avertissement de l’arbitre Peter Banks.

Brighton a eu l’occasion de rendre le score confortable, avec Simon Adingra se rapprochant à deux reprises, avant que Henshilwood ne célèbre avec jubilation une soirée mémorable avec les supporters locaux.

« Sentiment incroyable »

Jack Henshelwood
image:
Henshilwood a reçu une standing ovation après avoir été remplacé à la 73e minute.

Jack Henshilwood, vainqueur du match à Brighton :

« C’est un sentiment incroyable, c’était mon premier match ici à l’Amex devant tous ces fans. C’était un sentiment formidable d’avoir une standing ovation à ma sortie. Je suis très heureux d’avoir gagné.

Il a ajouté : « Les supporters, les joueurs et l’entraîneur m’ont fait preuve d’une grande confiance et j’essaie juste de leur rendre quelque chose en retour. »

« Jack est un fils de Gros » – De Zerbe fait l’éloge de Henshelwood « intelligent ».

Jack Henshelwood
image:
Hinshelwood a rejoint Brighton à l’âge de sept ans

Chef de Brighton Roberto de Zerbé L’adolescent de Hinshelwood a été surnommé « le fils de Pascal Gross » après sa victoire.

READ  Nadal, en quête d'histoire, atteint la finale de l'Open d'Australie

De Zerbe a salué la maturité de l’arrière latéral de 18 ans, le comparant au capitaine remplaçant d’Albion, Gross.

« Il a joué un autre grand match », a déclaré l’entraîneur italien à propos de Henshilwood. « Il mérite de jouer maintenant parce qu’il joue comme un joueur plus âgé.

« J’ai dit hier que Jacques est le fils de Pascal Gross car il est très jeune mais il joue comme un joueur plus âgé.

Il a ajouté : « Il a de la personnalité, il est très intelligent sur le terrain et il peut jouer comme arrière latéral et comme milieu de terrain à tous les postes. »

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo facilement accessible

L’entraîneur de Brighton, Roberto De Zerbe, a déclaré que son équipe était plus performante cette saison, malgré les blessures et les départs cet été.

La confiance de Brighton dans la jeunesse a été une fois de plus récompensée

Jack Henshelwood
image:
Henshilwood célèbre après avoir donné l’avantage à Brighton 2-1

Oliver Yeo de Sky Sports :

« Ce fut une soirée inoubliable pour Jack Henshelwood.

« Le diplômé de l’académie, qui a rejoint le club à l’âge de sept ans, a été le vainqueur pour Brighton, en reprenant de la tête le centre de Pascal Gross en seconde période quelques instants après que Yoani Wessa ait été refusé pour un défi sur la ligne de but.

« Ce sont ces deux contributions clés en l’espace de deux minutes qui ont tourné le match de manière décisive en faveur de Brighton et lui ont valu une standing ovation lorsqu’il a été remplacé à la 73e minute.

« Ce n’était pas seulement un moment de fierté pour Henshilwood, né dans le Sussex, dont le père Adam a joué 100 matchs de championnat pour Brighton entre 2002 et 2009, et pour sa famille, mais c’était un autre moment de fierté pour Brighton, qui a la réputation de toujours mettre sa confiance. chez les jeunes joueurs.

« Les adolescents ont désormais marqué 18 buts en Premier League en 2023 pour l’équipe de Roberto De Zerbi, soit le plus grand nombre par équipe en une seule année depuis Liverpool en 1998 (25).

« L’intérêt de Brighton pour leur jeune joyau est sans précédent, et vous pouvez voir ce que cela signifie pour les fans, qui sont restés nombreux alors qu’Hinshelwood célébrait avec jubilation une soirée inoubliable avec eux. »

Frank attend la mise à jour de Mbeumo après avoir minimisé l’incident de Wesa

Le meilleur buteur de Brentford, Mbeumo, a été expulsé peu avant la mi-temps en raison d’une vilaine blessure à la cheville, tandis que son remplaçant Wessa a peut-être eu la chance d’échapper à un carton rouge pour avoir levé la main au visage de Billy Gilmour.

READ  Le décor est planté alors que l'Irlande semble prête à mettre fin à son succès en Grand Chelem à domicile - The Irish Times

Le patron de Bee, Thomas Frank, attend une mise à jour sur la gravité du problème de Mbeumo et minimise l’incident de Wesa.

Le Danois a déclaré à propos de son principal buteur : « Il s’est blessé à la cheville. Nous évaluerons son état demain et ensuite nous verrons son état. »

Interrogé sur Wesa, il a répondu : « J’ai vu un joueur tenir le ballon (Gilmour) et j’ai vu un joueur qui voulait commencer vite, puis j’ai vu deux joueurs recevoir chacun un carton jaune.

« Je sais que tout le monde parlera du carton rouge ou pas de carton rouge, je pense que cela a été géré correctement par l’arbitre. »

L’histoire du match…

statistiques
statistiques
statistiques

Statistiques Opta : la marche des buts de Brighton se poursuit…

Pascal Gross célèbre l'égalisation pour Brighton
image:
Pascal Gross célèbre l’égalisation pour Brighton

Brighton & Hove Albion ont marqué lors de 31 matches consécutifs de Premier League et ne sont que la quatrième équipe à marquer lors de plus de 30 matches consécutifs, aux côtés d’Arsenal (55 entre mai 2001 et novembre 2002) et de Manchester United (36 entre décembre 2007 et 2007). ). novembre 2008) et Liverpool (36 entre mars 2019 et février 2020).

Brighton n’est que la cinquième équipe à marquer et à encaisser lors de chacun de ses 15 premiers matches d’une saison de Premier League, et la première depuis les Wolves en 1934/35 (16).

Les adolescents ont marqué 18 buts en Premier League en 2023 pour Brighton & Hove Albion, soit le plus grand nombre par équipe en une seule année depuis Liverpool en 1998 (25).

Brighton et Hove Albion ont disputé 19 matches consécutifs de Premier League sans cage inviolée, la plus longue série actuelle pour une équipe de la division.

Statistiques de Premier League – Brighton contre Brentford

  • Buts : Gross, Henshilwood | Mbeumo
  • Passes décisives : Mitoma, Gross | Janellette
  • Points bonus : Henshilwood (3), Gross (2), Jannelt (1)

Quoi d’autre?

Brighton Ils sont de retour en action samedi lorsqu’ils accueilleront Burnley En Premier League, ça commence à 15h. Ils disputeront ensuite leur dernier match de Ligue Europa le jeudi 14 décembre où ils accueilleront MarseilleLe départ est à 20 heures.

Brentford se rend à Sheffield United Et samedi en Premier League ; Coup d’envoi à 15h. Puis ils prennent sur eux Aston Villa Dimanche 17 décembre, début à 14h.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sport

Keane souligne les « statistiques effrayantes » et admet qu'il y a des « points d'interrogation » concernant Ten Hag

Published

on

Keane souligne les « statistiques effrayantes » et admet qu'il y a des « points d'interrogation » concernant Ten Hag

Roy Keane insiste sur le fait qu'il y a des « points d'interrogation » sur l'avenir d'Erik ten Hag après la défaite 3-1 de Manchester United contre Manchester City au stade Etihad dimanche.

Les Red Devils ont pris l'avantage au début de la première mi-temps grâce à une frappe sensationnelle de Marcus Rashford avant qu'une frappe tout aussi brillante de Phil Foden n'égalise le score 11 minutes après la pause.

Foden a encore frappé à dix minutes du terme Erling Haaland Croyant Les trois points pour Manchester City et le droit de se vanter de Manchester.

Manchester City a dominé son rival Manchester United sur tous les plans Les visiteurs n'ont réussi que trois tirs pendant tout le match et détenaient 27 % de possession du ballon.

Kane se demandait où « allait » Manchester United après « qu'ils n'avaient pas pu se rapprocher de City » au cours des 20 à 25 dernières minutes.

Ken a dit Sports aériens« United a effectué un remplacement. Jonny est sorti après environ 69 minutes, ils ont dû changer les quatre défenseurs et ils sont restés coincés là de toute façon.

LIRE LA SUITE : Marcus Rashford, champion de Manchester United, revient à (presque) zéro alors que la qualité est remise en question sur « l'engagement »

« Les statistiques de fin de match montrent à quel point Manchester City est fort et dominant.

« Des joueurs comme Haaland et… [Kevin] De Bruyne n'a pas été à son meilleur, mais il y a des gens comme Foden qui se mobilisent. « C'est un joueur incroyable et brillant. »

READ  "Il avait des jeunes sur le bord de leur siège" - La visite d'Alex Ferguson inspire un torrent avant la finale de la Premier League

« Et United, cela laisse encore un point d'interrogation sur Manchester United. Où va cette équipe de Man United ? Surtout quand au cours des 20 ou 25 dernières minutes, ils n'ont pas pu se rapprocher de City. City les a affrontés.

« Mais aujourd’hui, le mérite revient peut-être davantage à City qu’aux critiques adressées à Manchester United, car nous connaissons les défauts de United.

« De gros points d'interrogation pour cette équipe et malheureusement pour l'entraîneur. »

Manchester United a déjà perdu 11 matchs de Premier League cette saison et se situe désormais à 11 points d'Aston Villa, quatrième, avec 11 matchs à jouer.

Kane a ajouté : « Cela fait 11 matches de championnat qu'ils ont perdu. C'est une statistique effrayante quand on pense où en est United. Ils ont évidemment accordé beaucoup de buts lors des défaites.

« Nous avons parlé la semaine dernière contre Fulham, ils manquaient un peu d'énergie. Dans les 20 à 25 dernières minutes, City n'était que des hommes contre des garçons à la fin.

« United était composé et a commis des erreurs à la fin.

« Les joueurs qui sortaient du terrain n’étaient pas au courant tandis que les joueurs de City entraient et faisaient la différence et leur donnaient de l’énergie.

« En fin de compte, vous pensez que cela pourrait être quatre ou cinq. Vous devez l'accepter. »

Continue Reading

sport

Sarah Lavigne prend la cinquième place de la finale du 60 m haies, la course de haies féminine en salle la plus rapide de l'histoire – The Irish Times

Published

on

Sarah Lavigne prend la cinquième place de la finale du 60 m haies, la course de haies féminine en salle la plus rapide de l'histoire – The Irish Times

Il s'agissait de la course la plus rapide de l'histoire du sprint féminin en salle, et Sarah Lavigne était au cœur de la course, terminant cinquième lors d'une finale passionnante lors de la séance de clôture des Championnats du monde en salle à Glasgow.

Il y a un mois, Devin Charlton des Bahamas a battu le record du monde du 60 mètres haies, avec un temps de 7,67 secondes à New York. L'Américaine Tia Jones a depuis égalé ce record. Hier soir, Charlton a encore établi le record en remportant l'or en 7,65 secondes.

La championne française Serena Sambo-Miela a remporté la médaille d'argent avec un temps de 7,74 secondes et la Polonaise Pia Skrzyszewska a remporté le bronze avec un temps de 7,79 secondes. Lavigne, après avoir réalisé à deux reprises son meilleur temps de 7,90 secondes lors des qualifications lors des séries éliminatoires et des demi-finales, était juste à l'extérieur de cette marque en cinquième place avec un temps de 7,91 secondes. L'Américain Masai Russell l'a devancé directement à la quatrième place, enregistrant 7,81 secondes.

Ce sont des marges serrées dans les sprints, mais pour Finn, qui a également atteint la finale à Belgrade il y a deux ans en terminant septième, cela représente sans aucun doute un nouveau progrès alors qu'elle envisage la saison en plein air avec de réelles aspirations désormais à atteindre la finale olympique à Paris. . . Au 100 mètres haies.

« Je n'ai pas vraiment obtenu de médaille et j'en suis un peu déçu », a déclaré Lavin, le joueur de 29 ans originaire de Limerick qui a été un modèle de régularité l'année dernière. « Mais c'est un record du monde, et je pense que c'est le temps le plus rapide jamais réalisé pour remporter une médaille de bronze. Pour être constant comme ça, je dois en tirer de l'espoir.

READ  "Il avait des jeunes sur le bord de leur siège" - La visite d'Alex Ferguson inspire un torrent avant la finale de la Premier League

« Je pense que maintenant, en fait, je sais que je peux gagner une médaille majeure maintenant. Ce n'était pas le cas aujourd'hui, mais c'est ma deuxième finale mondiale en salle, j'avais une mentalité différente ici, et j'ai vraiment l'impression que je peux concourir pour cette médaille majeure maintenant.

Cela fait 18 ans que Derval O'Rourke n'a pas remporté l'or dans cette épreuve, et le temps de Lavigne sur le podium pourrait encore arriver.

Après sa course rédemptrice plus tôt dans la journée, Charlene Maudsley a réalisé une autre étape époustouflante pour l'équipe féminine irlandaise de 4 x 400 m, qui a également terminé cinquième de la finale, et l'équipe jamaïcaine n'a pas réussi à terminer après avoir laissé tomber le témoin au match retour, ce qui a entraîné un accident. chute. Des mains de Sharokee Young.

Avec Femke Bull ajoutant à son record du monde dans la finale individuelle en épinglant les Néerlandaises à l'or en 3:25.07, juste devant les Américaines, Maudsley a enregistré le deuxième temps le plus rapide de toute la course, aidant le quatuor irlandais à un temps. de 50,47 secondes. Il a terminé en 2:28,92.

Clairement en feu après avoir été disqualifié de la demi-finale individuelle du 400 m vendredi soir, Maudsley a été jugé pour avoir commis une infraction mineure à l'entrée du dernier virage. L'athlète de Tipperary avait auparavant ramené l'équipe irlandaise à la maison avec un record national de 3:28,45. De quoi se qualifier pour la finale comme l'un des qualifiés non automatiques les plus rapides.

Phil Healy a une fois de plus mené l'équipe avec une superbe ouverture sur 200 mètres, passant à Sophie Baker pour la quatrième place. Elles ont chuté à la sixième place lors de l'étape suivante, cependant, les Irlandaises n'étaient qu'à 1,69 du podium, la Grande-Bretagne a terminé troisième et la Belgique quatrième avec un record national de 3:28,5.

READ  Shane Walsh a terminé son déménagement à Kilmachoud Crooks · The42

« C'est notre première finale mondiale en salle, et nous atteignons la finale année après année, ce qui est formidable pour cette équipe », a déclaré Healy.

Maudsley a ajouté : « Nous avons réalisé deux bonnes performances consécutives pour moi, et je dois en être satisfait. Rien n'est garanti, mais j'espère que nous pourrons tous bâtir sur cela maintenant et nous qualifier pour les Jeux olympiques de Paris. »

La fierté d'Amersfoort, âgée de 23 ans, Paul, a battu son propre record du monde du 400 m lors de sa médaille d'or vendredi soir, avec un temps sensationnel de 49,17 secondes, devant son compatriote et partenaire d'entraînement Leke Claver.

Mawdsley avait déjà réalisé un partage de 50,48 secondes, la distance la plus rapide de tous les athlètes dans toutes les qualifications : « J'ai pleuré, quelques cris », a-t-elle déclaré à propos de son exclusion, « et puis hier, j'ai fait un entraînement de relais avec les filles, et elles m'ont fait oublier ça. Et ils étaient tous aussi affamés que moi et aussi déçus que moi, dans tout le pays.

« Je me suis dit : fais-le, je deviens plus courageux. J'ai eu ma rédemption aujourd'hui et je pars ce soir comme l'un des finalistes mondiaux, et je ne pouvais pas demander plus. »

Le relais 4 x 400 m masculin a vu la Belgique remporter l'or sur la ligne, et Alexander Dohm a ajouté sa médaille d'or individuelle en dépassant les États-Unis sur la ligne. Le Suédois Armand Duplantis a survécu à quelques sauts anxieux pour remporter un autre titre au saut à la perche.

Continue Reading

sport

Deux victoires d'affilée pour les Rebels avec cinq buts inscrits à Páirc

Published

on

Deux victoires d'affilée pour les Rebels avec cinq buts inscrits à Páirc

Liège 2-15 Kildare 3-9

CORK a enregistré des victoires consécutives dans la Ligue de football Allianz Division 2 après avoir battu les lutteurs Kildare dans le SuperValu Páirc Uí Chaoimh dimanche soir.

L'équipe de John Cleary a remporté sa première victoire de la nouvelle saison le week-end précédent avec une victoire d'un point contre Fermanagh après avoir perdu ses trois premiers matchs, et la confiance était clairement en plein essor après cette victoire qui remonte le moral ci-dessus en Ulster.

Les Rebels seront satisfaits de la victoire, même si la performance pendant la majeure partie de la première mi-temps n'a pas été impressionnante, mais s'est considérablement améliorée après la pause. Plus important encore, il y a deux points supplémentaires au tableau.

Kildare est en grande difficulté, les Lilywhites étant vierges après cinq matches de championnat, languissant en bas du classement avec deux matches de championnat restants et la relégation désormais presque certaine pour eux.

Tommy Walsh de Cork a marqué juste avant la mi-temps contre Kildare dans le SuperValu Páirc Uí Chaoimh. Photo : Piaras Ó Midheach/Sportsfile

Cork, aidé par un vent fort en première mi-temps, a eu du mal à briser une défense têtue de Kildare dans les premières minutes, mais ils ont obtenu le premier score cinq minutes plus tard grâce à un point de Brian O'Driscoll, mais cela aurait pu être un but. . Tout aussi facilement. Kildare a levé le drapeau vert après huit minutes lors de sa première attaque significative, alors que Daniel Flynn a mis en place Alex Byrne et ce dernier a enroulé le ballon dans le coin du filet, ne laissant aucune chance au gardien de Cork Christopher Kelly.

READ  "Il avait des jeunes sur le bord de leur siège" - La visite d'Alex Ferguson inspire un torrent avant la finale de la Premier League

Kildare ouvrait la défense des Rebels avec une grande facilité, Flynn jouant un rôle clé dans le tir de Kevin Feeley au-dessus de la barre, avec un score de 1-1 à 0-1 après 12 minutes. Les deux équipes ont échangé des points avant qu'il n'y ait une accalmie, Cork ayant plus de possession du ballon, mais ayant du mal à se créer des occasions de marquer. Rory Maguire a envoyé le drapeau blanc dont les Leesiders avaient désespérément besoin après 22 minutes, mais la défense des Rebels était sous pression et l'impressionnant Flynn est rentré à bout portant après 23 minutes, 2-2 à 0-3.

Le style de volley de Kevin Flahive a valu un point à Cleary, mais 35 minutes après le début de la première mi-temps, Niall Kelly a divisé les poteaux pour les visiteurs, mais Chris Ogg-Jones a répondu à l'autre bout avec un beau point, 2-3 à 0- 5 approche ajouté à temps. Juste au coup de sifflet de la mi-temps, Cork a obtenu un gros score, lorsque Tommy Walsh était à la fin d'un mouvement radical et que le joueur de Kanturk a terminé le match avec brio, 2-3 à 1-5 à la mi-temps.

À la reprise, avec Kildare désormais aidé par le vent dans la nouvelle mi-temps, c'est Cork qui a commencé brillamment et a égalisé une minute plus tard lorsque O'Driscoll a divisé les poteaux et les hôtes ont pris les devants lorsque Conor Corbett a pointé. Les deux équipes ont échangé des points avant que Jamal Colm O'Callaghan ne donne aux Rebels une avance de deux points, 1-9 à 2-4 après 44 minutes.

READ  Shane Walsh a terminé son déménagement à Kilmachoud Crooks · The42
Ian Maguire de Cork en action contre Kevin O'Callaghan de Kildare dans le SuperValu Páirc Uí Chaoimh.  Photo : Piaras Ó Midheach/Sportsfile
Ian Maguire de Cork en action contre Kevin O'Callaghan de Kildare dans le SuperValu Páirc Uí Chaoimh. Photo : Piaras Ó Midheach/Sportsfile

Cork était un animal différent dans cette mi-temps et le point de Brian Hurley, son premier de la soirée, a donné trois points d'avance à l'équipe de Cleary. Les Rebels étaient en tête, contre une équipe fatiguée de Kildare à ce stade, l'équipe locale marquant deux des trois points suivants, 1-12 à 2-5.

Les Rebels ont marqué un superbe but à la 52e minute lorsque Corbett a terminé en toute confiance. Mais Kildare a ensuite écopé d'un penalty controversé après une faute de Kevin O'Callaghan dans la surface, et Philly ne s'est pas trompé, 2-12 à 3-5 après 54 minutes.

Cork avait trois points au trot pour mener 2-15 à 3-5 à cinq minutes de la fin. Le match s'est terminé, Kildare marquant les quatre derniers points, mais ce n'étaient que des scores de consolation.

Les meilleurs buteurs de Cork : C Corbett 1-2, C A Jones, P O'Driscoll, C O'Callaghan 0-3 chacun, T Walsh 1-0, P Hurley 0-2, K Flahive, R Maguire 0-1 chacun.

Kildare : K Fili 1-6 (0-3 F, 1-0 Pen), D Flynn 1-1, Byrne 1-0, N Kelly 0-2 (0-1 F).

Liège: C. Kelly ; Flahive, D. O'Mahony, T. Walsh ; L Fahey, R Maguire, M Taylor ; Je Maguire, C O'Callaghan ; E McSweeney, M Cronin, P O'Driscoll; C OG Jones, C Corbett, P Hurley (c).

Sous-marins : S Meehan pour R Maguire (26, inj), R Deane pour E McSweeney (ht), S Powter pour M Cronin (52), S Sherlock pour B Hurley (57), D Buckley pour C Corbett (67).

Kildare : M Donelan. R Houlihan, M O'Grady, R Burke ; B McDermott, E Doyle, J Sargent ; Masterson, K.O'Callaghan; L. Killian, Byrne, S. Farrell ; K Feeley, D Flynn, N Kelly.

READ  Nadal, en quête d'histoire, atteint la finale de l'Open d'Australie

Sous-marins : B Gibbons pour A Masterson (42), C Bolton pour L Killian (45), S Ryan pour E Doyle (49), S McCormack pour A Beirne (52), B Byrne pour J Sargent (67).

gouverner : David Goff (méthamphétamine).

Continue Reading

Trending

Copyright © 2023