octobre 6, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Ce que les candidats à la présidence française offrent aux chauffeurs

Les plans des 12 candidats à la présidence pour le secteur automobile ont été examinés ces derniers jours, 11 d’entre eux s’engageant à réduire les taxes sur les conducteurs, à lutter contre la pollution et à stimuler l’industrie.

Il y a environ 40 millions de conducteurs en France.

Alors que la hausse des prix du carburant, le stationnement et les préoccupations environnementales sont à l’ordre du jour, les groupes industriels La Ligue de défense des Conducteurs et la Filière auto et mobilité ont interrogé les candidats sur leurs projets pour le secteur.

Lire la suite : Prix des carburants : Huit questions sur le remboursement de 18c à partir d’avril en France
Lire la suite : Conclusion : Comment profiter de la remise française sur le carburant de 18 centimes le litre

Nous avons classé les candidats dans l’ordre Qui a le plus de signatures ? (fissures).

Valérie Pécresse – (Droite République, aile droite)

  • ‘Pro-voiture’ contre l’idée que les automobilistes soient des ‘vaches à lait’

  • Au profit de l’entretien automobile individuel

  • Veut aménager des zones à faibles émissions

  • Les hybrides continuent d’être appelés après 2035

  • En faveur d’une aide sans intérêt pour l’achat d’une voiture électrique ou hybride

  • Il veut créer un programme de location de voitures à 1 € par jour pour encourager les gens à retourner au travail

  • Vise à ramener des voitures en France en partenariat avec d’autres pays

  • Il veut créer un centre français de recherche et de développement des nouvelles technologies

Emmanuel Macron (La République en marche, centre droit)

  • Opposition au plafonnement des prix du carburant

  • Appelle à des mesures d’urgence pour les familles les plus pauvres dépendantes du carburant

  • Discuter d’une éventuelle clause de révision pour autoriser certains composés de combustion après 2035

  • Les véhicules hybrides sont autorisés en même temps que les voitures électriques

  • Contribuer à rendre la voiture électrique accessible à tous

Anne Hidalgo (Parti socialiste, centre gauche)

  • La France entend poursuivre ce qu’elle a déjà commencé à Paris pour réduire le nombre de voitures polluantes

  • Les voitures diesel seront supprimées à Paris d’ici 2024.

  • Il veut développer des bornes de recharge et des stations hydrogène.

  • Il va lancer un budget de 5 milliards d’euros pour encourager les rétrofits et les locations de voitures électriques

  • Une taxe « flottante » pour compenser la hausse des coûts du carburant afin que les taxes diminuent si les prix augmentent et vice versa

  • Des engagements pour obliger les compagnies pétrolières à ne pas verser de dividendes aux actionnaires

  • Vise à se conformer aux recommandations du GIEC d’investir 6% du PIB (140 milliards d’euros) dans des solutions vertes (contre 2%, soit 47 milliards d’euros aujourd’hui)

  • En faveur des régions à faibles émissions

  • Permis de conduire gratuits pour les moins de 25 ans

  • Vous souhaitez investir 100 millions d’euros dans l’amélioration des pistes cyclables

READ  Emmanuel Macron prévient qu'il pourrait perdre les élections françaises au profit de l'extrême droite

Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise, à gauche)

  • Lutte contre les SUV pour des amendes pour les véhicules lourds et polluants

  • Vous voulez geler le prix de l’essence à 1,40 euro le litre

  • Nous exigerons des grands groupes pétroliers qu’ils compensent cette

  • Veut réduire la dépendance du public aux véhicules privés

  • Il veut en finir avec les zones à faibles émissions « telles qu’elles sont »

  • Plans de développement de rétrofits pour rendre les voitures existantes plus respectueuses de l’environnement

  • Visant à créer une supply chain française pour les pièces critiques

Eric Zemmour (Reconquête, extrême droite)

  • Il veut plafonner le prix du carburant à 1,80 euro le litre

  • Les zones à faibles émissions seront éliminées

  • Extension de la validité de la technologie de contrôle de deux à trois ans

  • Technologie anti-moto

  • Les règles d’octroi de licences basées sur des points seront remplacées par une suspension en cas de conduite dangereuse et des amendes plus importantes pour les conducteurs

Yannick Gadot (Europe, Ecologie des Virts, vert)

  • Elle entend s’éloigner des moteurs à combustion et empêcher leur commercialisation d’ici 2030

  • Il veut un développement majeur dans la modernisation des véhicules ordinaires en modèles électriques

  • Il est proposé de mettre en place des centres d’autopartage pour véhicules électriques aux entrées des zones rurales

  • Il souhaite des plans de transport mixtes pour les centres urbains, notamment en améliorant les transports en commun et en investissant dans des véhicules partagés tels que des voitures, des scooters et des vélos.

  • Aide de 1 000 € par an aux travailleurs pour financer leurs déplacements

  • Le Climate Freedom Corridor est proposé aux jeunes de 16 ans et plus, pour offrir un accès illimité à tous les transports

READ  Pourquoi Leinster était-il en colère après avoir offert à Montpellier une victoire de l'ECPR 28-0 ?

Jean LaSalle (Résistons, contestataire)

  • Souhaitent économiser le diesel et l’essence en parallèle avec le développement des carburants alternatifs

  • Rappelle à 90 km/h

  • Il veut suspendre le système de points

  • Appels à réduire la période de suspension du permis de 36 mois à 6 mois

  • Plus de formation et d’accompagnement pour les travailleurs qui auront inévitablement moins de travail lorsque la combustion passera à l’électricité

Fabien Roussel (Parti communiste français, extrême gauche, communiste)

  • Veut introduire la gratuité des transports en commun

  • Il veut geler le prix du carburant à 1,70 litre

  • Invitations à gagner 10 000 bonus à l’achat des voitures Crit’Air 1 et 2

  • Comme Anne Hidalgo, vous voulez une taxe flottante sur le carburant

  • Il s’engage également à se conformer aux recommandations du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat d’investir 6 % du PIB (140 milliards d’euros) dans des solutions vertes (contre 2 %, soit 47 milliards d’euros aujourd’hui)

  • Veut installer un système de filtre à particules sur les freins de la voiture

  • En faveur des régions à faibles émissions

  • Permis de conduire gratuits pour les moins de 25 ans

  • Vous souhaitez investir 100 millions d’euros dans l’amélioration et l’extension des pistes cyclables

Marine Le Pen (Rassemblement national, extrême droite)

  • « La transformation environnementale doit être fondée sur la confiance, et non contre le bien-être des citoyens », a-t-il déclaré.

  • Veut se débarrasser des zones à faibles émissions

  • Vous souhaitez ajouter des véhicules hybrides à votre liste de « voitures propres » ?

  • Contre les mesures financières punitives sur le respect de l’environnement, comme la taxe SUV

  • Il veut réduire la taxe sur la valeur ajoutée sur le carburant à 5,5 %.

  • Appel à la création d’une nouvelle agence nationale des matières premières pour la gestion des carburants

  • Il vise à valoriser l’image de la France dans l’automobile et les véhicules

READ  Shawn Edwards fait maintenant des réunions d'équipe en français "courant" et les gens adorent son accent

Nicolas Dupont Aignan (Debout la France, ailier droit)

  • Il veut supprimer la TVA pour permettre aux gens d’économiser 7 à 10 euros par plein de carburant.

  • Elle est financée par un impôt sur les très grandes fortunes (patrimoine supérieur à 10 millions d’euros).

  • Il veut supprimer les zones à faibles émissions

  • Il veut remplacer les taxes sur les véhicules polluants par des primes pour les véhicules verts

  • Il veut renationaliser les autoroutes et les rendre librement accessibles dans toute la région Ile-de-France pour réduire la circulation des poids lourds.

  • Il rétablira les limites administratives de vitesse sur route à 90 km/h au lieu de 80

  • Le système de permis de conduire à points sera éliminé.

Natalie Arthoud (Lote Aufrière, extrême gauche, communiste)

  • Inquiétude sur « le pouvoir d’achat des Français, surtout en cette période de prix élevés des carburants »

  • Il veut abolir la taxe sur les carburants pour les travailleurs qui utilisent des véhicules pour se rendre au travail

  • Ce manque à gagner fiscal sera compensé par la réduction des profits du groupe pétrolier

  • Elle dit qu’elle « fait confiance » à la responsabilité individuelle des conducteurs, estime que les « règles insupportables » et les limites de vitesse ne sont pas nécessaires

En faveur de « meilleures infrastructures routières »

Philippe Bhutto (Nouveau Parti anticapitaliste, extrême gauche, anticapitaliste)

Le candidat n’a fait aucun commentaire ou engagement dans ce domaine.

Articles Liés

« Quand je serai président »: les politiques clés des 12 finalistes français
Quel candidat aux élections françaises le maire de votre pays soutient-il ? comment vérifier