juin 29, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Ces Kindles ne pourront plus acheter de livres

De nombreux modèles Amazon Kindle ne pourront pas acheter de livres dans la boutique Kindle.

Les propriétaires d’appareils Kindle (2e génération) International, Kindle DX International, Kindle Keyboard, Kindle (4e génération) et Kindle (5e génération) ne pourront pas parcourir le magasin ni acheter ou emprunter des livres, selon un rapport d’exploitation. Goodreader.com.

Amazon a envoyé des e-mails aux clients concernés, leur offrant 30 % de réduction sur les nouveaux appareils Kindle et 40 $ en crédits d’ebook sans tracas.

Les appareils concernés font partie des Kindle les plus anciens de la gamme, dont certains sont sortis il y a plus de dix ans. Kindle DX a été lancé pour la première fois en 2009, par exemple, tandis que Kindle Keyboard a suivi un an plus tard.

La raison pour laquelle Amazon supprime l’accès à sa boutique Kindle sur ces appareils n’est pas tout à fait claire, bien que Goodreader suppose que cela pourrait être dû au fait qu’ils prennent en charge les anciennes versions du protocole de sécurité TLS, ce qui pourrait rendre dangereux pour eux de continuer à traiter les achats.

Les clients des appareils concernés pourront toujours lire le nouveau contenu. Ils peuvent soit acheter des livres électroniques via le site Web d’Amazon et transférer les livres sur leur Kindle, soit envoyer les fichiers par e-mail sur leur appareil.

Ce n’est pas la première fois qu’Amazon supprime des fonctionnalités des lecteurs Kindle. L’année dernière, la société a annoncé que les Kindles 3G cesseraient de fonctionner aux États-Unis car les réseaux téléphoniques avaient commencé à désactiver leurs réseaux 3G. Les propriétaires de ces appareils pourront toujours acheter et télécharger des livres via une connexion Wi-Fi.

READ  Les coureurs réagissent aux dernières mises à jour d'Elden Ring • Eurogamer.net