mai 16, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Comment tirer profit de l’immobilier alors que le taux d’inflation de la zone euro atteint 7,5 % ?

L’inflation, nous la ressentons tous au quotidien. Le prix de l’énergie augmente, des biens de première nécessité, mais aussi le coût des loyers et du transport, une hausse qui ne semble jamais pouvoir s’arrêter, et qui atteint même les 7,5 % pour la zone euro. Existe-t-il des manières de combattre cette inflation, et des modes d’investissement qui pourraient au contraire profiter de cette augmentation des prix ? C’est en effet le cas de l’immobilier, dont nous vous parlons sans attendre.

Qu’est-ce que l’inflation, et comment cette hausse des prix se traduit-elle ?

Sans être un professionnel de l’économie, vous savez certainement déjà en quoi consiste l’inflation, un concept largement abordé ces dernières années. L’inflation, c’est une hausse générale des prix des biens et des services, qui peut survenir pour de nombreuses raisons. Parfois, cette hausse peut s’accompagner d’une augmentation des salaires, afin d’équilibrer le pouvoir d’achat des populations, bien que cela ne soit pas toujours le cas.

Il existe de nombreux exemples de cette inflation à travers le temps, et même si vous ne vous rendez pas toujours compte de cette augmentation des prix, les anciennes générations pourront vous le confirmer. En ce qui concerne l’inflation seule de l’euro, pour l’achat de biens d’un montant de 1 000 € en 1995, ces biens vous coûteraient aujourd’hui pas moins de 1 498 €. Cette inflation concerne également les prix de l’immobilier, qui ont grimpé ces dernières années, et même parfois doublés en une dizaine d’années.

Comment lutter contre l’inflation grâce à l’immobilier ?

Alors que l’épargne est touchée par l’inflation, et qu’il ne s’agit aujourd’hui plus du moyen le plus rentable d’investir votre argent, d’autres solutions d’investissement pourraient davantage bénéficier à votre porte monnaie, et cela même lorsque l’inflation atteint 7,5 % et au-delà dans la zone euro.

READ  Aldi Ireland plans 30 new stores with increased profits

L’immobilier serait en effet une valeur sûre pour investir, puisque le prix de l’achat d’un logement suit naturellement le coût de l’inflation. De ce fait, en profitant de l’achat d’un bien immobilier maintenant, il vous sera certainement possible d’en tirer une somme intéressante dans quelques années, sans compter les travaux réalisés, simplement du fait de l’inflation et donc de l’augmentation des prix des biens.

L’inflation peut aussi toucher le prix des loyers, une autre raison qui pourrait vous donner envie d’investir dans l’immobilier. Pour des loyers perçus de 1 000 € par mois, en suivant l’évolution de l’inflation, vous pourriez rapidement augmenter ces loyers de 20 € par mois, une somme qui peut très vite grimper si vous disposez de multiples locations. L’augmentation de vos revenus locatifs pourra vous permettre de prendre en charge l’ensemble des dépenses générées par la location de vos biens, du remboursement de votre crédit au montant de vos impôts.

Comment trouver le meilleur investissement immobilier ?

Cela vous donne envie d’investir dans l’immobilier à votre tour ? Dans ce cas, mieux vaut ne pas se précipiter, pour trouver l’investissement le plus intéressant, par rapport à votre recherche. Pour cela, vous devrez réaliser l’estimation d’un bien immobilier, qui prendra en compte le prix de l’immobilier de la région, et vous aidera à obtenir un prix du mètre carré conseillé pour l’achat du bien qui vous intéresse. Grâce à cette estimation immobilière, vous pourrez également obtenir un aperçu du montant que vous pourriez toucher tous les mois si vous décidez de proposer votre bien à la location. Des calculs à ne pas négliger pour obtenir le prix du m2 d’un bien, et ainsi vous assurer qu’il s’agit d’un investissement intéressant dès aujourd’hui, dont la valeur ne devrait qu’augmenter avec le passage des années.

READ  Ulster Bank urges customers not to switch banks 'at the last minute'