La croissance de l’herbe reste positive, avec des taux de croissance chez les adolescents et une faible vingtaine prévus pour les prochains jours par PastureBase Ireland.

Cependant, bien que la croissance soit bonne, le changement de temps au cours des dernières semaines a ralenti et, dans certains cas, a complètement arrêté le pâturage dans certaines fermes.

Cela a fait reculer certaines fermes en termes d’objectifs de pâturage, et avec certaines fermes bien en avance sur l’objectif avant que le temps ne change, ce n’est pas tout à fait mauvais.

Le dépassement de la cible est un élément positif et montre l’excellent temps que nous avons eu au début de l’année, mais il présente un risque que les fermes manquent de gazon au cours du deuxième cycle si elles s’éloignent trop de la cible.

croissance de l’herbe

PastureBase Ireland affiche des taux de croissance actuels de 15 kg MS/ha pour Leinster, 16 kg MS/ha pour Munster, 13 kg MS/ha pour Connacht et 9 kg MS/ha pour Ulster.

croissance de l'herbe

Bien que le temps humide ait entravé le pâturage pour beaucoup, il y a une augmentation des taux de croissance prévus, avec 22 kg MS/ha attendus pour Leinster, 22 kg MS/ha pour Munster, 19 kg MS/ha pour Connacht et 16 kg MS/ha Ulster. .

pâturage

Ces derniers jours, certains troupeaux ont pu retourner au pâturage, mais tout le monde n’a pas cette chance.

Bien que les conditions du sol soient encore difficiles pour beaucoup, l’objectif devrait être de sortir les vaches là où c’est possible, même pour une courte période.

READ  Les services Dart fonctionnent avec des retards de plus de 30 minutes en raison des vagues dépassant les quais

Les éleveurs laitiers sont bien habitués au pâturage intermittent, c’est-à-dire lorsque les vaches sont autorisées à paître pendant une courte période, avant de retourner à l’étable.

Dans la mesure du possible, cela devrait être fait dans les fermes, même si ce n’est que quelques heures par jour au début.

N’oubliez pas : chaque fois que les vaches sont en train de paître, il y a moins de fourrage à donner.

Le conseil reste de faire bon usage de l’infrastructure de pâturage des fermes, d’utiliser des routes secondaires et des clôtures arrière.

Les agriculteurs devraient demander « combien de temps » leurs vaches peuvent rester à l’extérieur, plutôt que « peuvent-elles sortir ». Cela dit, les vaches ne doivent pas être éteintes si des dommages se sont produits.