mai 18, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

De nouvelles mesures économiques pour la Polynésie française

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritsch, a annoncé devant l’Assemblée de la Polynésie française un certain nombre de nouvelles mesures économiques sur le territoire dans les mois à venir.

Le président polynésien Edouard Fritsch s’adresse aux journalistes après une rencontre avec le Premier ministre français à l’hôtel Matignon à Paris le 22 juin 2017. / AFP PHOTO / JACQUES DEMARTHON
Photo: AFP ou concédants de licence

Fritsch a déclaré qu’il ouvrirait un nouveau compte pour réduire ses fonds CPS de 1% par rapport aux 1,5% qu’il avait initialement annoncés.

Les caisses CPS ont enregistré plus de 13 000 arrêts maladie sur le seul mois de janvier, soit le double du rythme normal.

Ce taux d’absentéisme a eu un impact énorme sur les entreprises en termes d’organisations et de coût des pénuries de main-d’œuvre.

En conséquence, de nombreuses entreprises de Polynésie française ont dû emprunter de l’argent à la CPS, qui devait de l’argent au système local de sécurité sociale.

Fritsch a rappelé à l’association que près d’un milliard de dollars avaient été empruntés pour faire face aux hausses de prix pendant les deux années de la pandémie de Covid-19.

Il a annoncé que les demandes de financement auprès de la sécurité sociale resteront ouvertes jusqu’au 1er avril.

Le président a également annoncé les plans de Marshall pour les prix des marchandises diverses affectées par la guerre en Ukraine.

La Polynésie française va geler les prix de l’essence jusqu’en juin, ce qui sera couvert par le budget du pays.

La hausse des prix des denrées alimentaires, telles que les aliments pour animaux, le blé pour la boulangerie et d’autres importations culinaires qui ont été affectées par la guerre, sera également contrôlée.

READ  Voyager en France pendant le Covit-19 : ce qu'il faut savoir avant de partir

Fritsch a annoncé une réévaluation des budgets patronaux avec une hausse du salaire minimum et une augmentation des revenus des chefs d’entreprise qui sont gelés depuis 2019 mais qui seront augmentés de 1,5 point d’ici le 1er mai.