novembre 27, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Des milliers de clients d’assurance recevront 900 euros de Royal Insurance à Londres si le plan est approuvé

Les assurés s’associent à une compagnie d’assurance de premier plan pour un versement de près d’un millier d’euros.

Environ 93 000 personnes ayant des anciennes polices Royal Liver, Caledonian Life et certaines polices Irish Life devraient recevoir un supplément moyen de 900 € sur leurs polices, si le plan est approuvé.

Ils recevront cet argent lorsque leurs politiques arriveront à maturité, si elles sont votées.

Les paiements sont proposés par la Royal London Life irlandaise et doivent être votés par courrier, en ligne et lors d’une réunion des assurés à Dublin le 20 octobre.

Cela est dû au rachat du Royal Lever par Royal London, qui a été approuvé par l’autorité de la concurrence de ce pays en 2011.

Royal Lever est ensuite devenu une partie de Royal London, la plus grande société d’investissement et de retraite du Royaume-Uni.

La Royal Lever Insurance Company de Liverpool, qui a construit le célèbre bâtiment sur le front de mer de cette ville, avait autrefois une énorme opération d’assurance dans ce pays, les primes étant collectées de porte à porte par des personnes connues sous le nom de Liver Men.

Royal London a acquis Caledonian Life au moment de l’acquisition de Royal Liver et a été renommé Royal London.

Royal London est une société mutuelle, ce qui signifie qu’elle appartient à ses membres et que tout excédent financier de bénéfices va à ses actionnaires.

Désormais, les 93 000 assurés, qui ont des dotations, des polices viagères et des pensions, peuvent voter sur une proposition visant à augmenter la valeur des plans.

Il se présente sous la forme d’une somme d’argent qui a été réservée en tant que « fonds de mauvais temps » au début du processus d’acquisition

Il y a déjà eu un certain nombre de soi-disant dividendes de l’acquisition de Royal Liver aux assurés irlandais.

READ  The New York Times buys sports news site The Athletic The42

C’était en 2013, 2018, 2019 et plus tôt cette année, avec des paiements dans les polices en fonction de la taille de la police d’une personne.

Mais ce dernier est le plus grand.

Cela se présente sous la forme d’une somme d’argent qui a été comptabilisée comme un « fonds pour les jours de pluie » au début de l’acquisition, s’il y a des réclamations sur la société, elle est maintenant libérée.

Ces fiducies sont appelées legs.

« Plus il y a d’argent dans la propriété que nécessaire, plus l’argent supplémentaire est partagé avec les assurés éligibles en augmentant la valeur de base de leur police », a déclaré Royal London.

Le souscripteur précise que si l’offre se poursuit, la répartition finale de la succession sera faite aux polices éligibles.

Cela augmentera la valeur de base de ces polices de 23,1 %.

Elle sera versée en décembre, si elle est approuvée par les assurés.

Royal London a déclaré que la valeur de 23% se traduit par une augmentation moyenne d’un peu plus de 900 euros, basée sur la valeur moyenne d’une police éligible de 4 000 euros.

Certaines polices sont inférieures à 100 €, mais d’autres sont très importantes à plus de 100 000 €.

Par conséquent, l’impact sur les assurés variera en fonction de la taille et du type de police qu’ils détiennent.

Royal London a souligné que ce qu’il a appelé une « hausse » n’est pas un paiement en espèces.

Cela ajoutera à la valeur de la politique d’un individu et ils en bénéficieront lors de la réclamation de la politique.

Si l’émission continue, ce sera la dernière distribution.

READ  Lancer des parachutes comme plan d'attente pour les expériences aéroportuaires

Royal London a déclaré que si la proposition est rejetée par les assurés, les polices éligibles pourraient continuer à recevoir des distributions de la propriété à l’avenir, mais la taille et le calendrier de ces distributions resteront incertains.