mai 16, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Deux entreprises alimentaires ont émis des ordonnances de fermeture le mois dernier · TheJournal.ie

Deux entreprises alimentaires ont fait l’objet d’ordonnances de fermeture par la Food Safety Authority of Ireland (FSAI) le mois dernier.

Les ordonnances de fermeture concernent des problèmes tels que la réfrigération dangereuse des aliments, le manque d’enregistrement auprès d’un organisme de réglementation et des systèmes de traçabilité inadéquats.

Les deux ordonnances de fermeture ont été introduites en vertu des règlements de l’UE (contrôles formels relatifs à la législation alimentaire) 2020 sur :

  • Mme Beltones Farm ProduceFossé noir, Britas Bay, Wicklow
  • comptoir de chefRue principale, Portarlington, Lawa

Mme Beltones Farm Produce C’était J’ai ordonné l’arrêt Il « fonctionnait sans enregistrement ni approbation ».

« La nourriture a été mise sur le marché sans bénéficier de contrôles officiels pour vérifier la conformité avec la loi sur la protection des aliments et des consommateurs », indique l’ordonnance de fermeture.

Le rapport indiquait également que l’entreprise ne disposait pas de systèmes de suivi appropriés et que, par conséquent, « il est impossible d’établir si les aliments ont été produits conformément à la législation alimentaire applicable et il existe un risque accru que des aliments dangereux soient mis sur le marché ».

Il ne disposait pas non plus d’installations de stockage adéquates et appropriées et de connaissances sur les pratiques d’hygiène alimentaire.

comptoir de chef C’était J’ai ordonné l’arrêt Après examen, il s’est avéré que le stockage des composants était inapproprié car il ne protégeait pas la marchandise des « dommages nuisibles » ou de la contamination.

De plus, l’entreprise s’appuyait sur une grille dans la cuisine pour réfrigérer les aliments, jugés dangereux « en raison de la nature compacte de la cuisine » et l’utilisation d’équipements de cuisson signifiait que la température ambiante « n’était pas propice à la réfrigération des aliments dans un délai sûr « .

READ  Ireland Lotto results: 28 local stores announced with buyers winning thousands this week

Le rapport indique que la société n’a pas identifié les points de contrôle critiques pour la réfrigération des aliments. « En dehors du comptoir des plats chauds, le reste de la nourriture servie aux clients est cuit et refroidi. Le manque de documentation concernant le refroidissement d’une grande quantité de nourriture dans cette entreprise est inacceptable. »

# Ouvrir la presse

Pas de nouvelles, mauvaises nouvelles
prise en charge des magazines

C’est le tien contributions Vous nous aiderez à continuer à livrer les histoires qui comptent pour vous

Soutenez-nous maintenant

« Sans un contrôle et une surveillance adéquats du processus de réfrigération, les aliments sujets à la croissance d’agents pathogènes risquent d’être contaminés. »

Le Dr Pamela Byrne, PDG de l’autorité, a rappelé aux entreprises qu’il est essentiel de garantir des pratiques de sécurité alimentaire correctes et appropriées pour protéger la santé des consommateurs.

Elle a déclaré : « Les ordonnances d’exécution émises en avril montrent que certaines entreprises ont commis de graves violations des procédures de sécurité alimentaire. Les entreprises alimentaires doivent avoir l’enregistrement et/ou l’approbation appropriés avant de pouvoir commencer à produire des aliments et à les mettre sur le marché. Cette exigence signifie que ils seront enregistrés et/ou approuveront l’entreprise alimentaire auprès de l’agence d’inspection appropriée pour garantir la sécurité alimentaire et protéger la santé des consommateurs.

« Les consommateurs ont droit à des aliments sains et les entreprises alimentaires ont l’obligation légale de s’assurer que les aliments qu’ils transforment, servent ou vendent sont sans danger pour la consommation. »