Connect with us

Economy

Dundrum city center owners reveal plan to build 889 apartments

Published

on

The owners of Dundrum Town Center, Hammerson, have confirmed their plans to build 889 apartments in Dundrum.

A Hammerson subsidiary, Dundrum Retail GP DAC, has begun consulting with An Bord Pleanala for the construction of 889 apartments in « Old Dundrum Shopping Center and other properties, Main Street, Dundrum ».

In a notice published by An Bord Pleanala, he confirms that the counseling will continue until December 6.

At this point, after an outline examination of the plans in consultation with planners from Dun Laoghaire Rathdown County Council, the Board of Appeal will inform Hammerson if the scheme constitutes a reasonable basis for a Strategic Housing Development (SHD) application or requires further modification.

It will then be open to Hammerson to provide a « fast-track » planning application under the SHD system. There are no publicly available details yet regarding the number or height of apartment buildings in the proposed development.

Expected application

The anticipated implementation of the SHD is expected to form part of a flood of planning requests that will be submitted by developers under the SHD system in the coming months, with the SHD process set to conclude in February next year.

The SHD process allows developers to bypass local authorities, as the Appeals Board has to deliver decisions 16 weeks after applications are submitted.

As the SHD deadline approaches, another developer has entered into consultation talks with the Appeals Board for a larger development in the capital.

A separate notice published by the Board of Appeals confirms that one of the most famous developers of the Celtic Tiger era, builder Gerry Gannon, Gerard Gannon, is seeking planning permission to build 2,718 condominiums.

READ  Moody's relève à nouveau la cote de crédit de l'Irlande

As part of the Belcamp Hall, Malahide Road and R139 scheme, Belcamp, Dublin 17, Gerard Gannon Properties Ltd is seeking permission to build 2,233 apartments, 485 homes, two children’s crates and all associated site work.

The consultation period for this application will also end on December 6, prior to the submission of the official SHD application.

to reject

The publication of the two notices comes as planning permission for Richard Barrett, Bartra’s « fast-track » application for SHD for 142 apartments at Tolka Industrial Park, Ballyboggan Rd, Dublin 11, has been denied planning permission.

The Appeals Board denied planning permission after stating that the site is for « employment/enterprise ».

The council stated that any housing proposal for the site should be subordinate to the main uses for employment generation and not conflict with the zoning of “employment/enterprise” zoning.

The Board stated that the proposal failed to meet these policy requirements. Dublin City Council also recommended rejection on this ground.

The board inspector in the case, Karen Kenny, also recommended that planning be rejected because the scheme would be premature pending completion of the zoning review and would set an undesirable precedent for the ad hoc and fragmented development of ‘staffing/enterprise areas’.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economy

Dulux ferme son usine de Cork après 140 ans sur Cummins Road

Published

on

Dulux ferme son usine de Cork après 140 ans sur Cummins Road

Dulux s’apprête à fermer son entreprise de fabrication de peinture sur Commons Road à Cork d’ici la fin de cette année, ce qui entraînera la perte de 45 emplois et mettra fin aux 140 ans d’histoire manufacturière du site.

L’entreprise, propriété de la multinationale néerlandaise AkzoNobel, a confirmé la fermeture de son site de fabrication et de son entrepôt alors que ses opérations sont transférées au Royaume-Uni.

Contacté par l’Irish Examiner, Dulux a déclaré que le site de Cork nécessitait des rénovations, des mises à niveau et des investissements majeurs afin d’assurer son avenir à court terme et qu’à plus long terme, une nouvelle usine devrait être développée.

En conséquence, elle a décidé de fermer l’entreprise, ce qui entraînerait le licenciement de 45 employés. La plupart des volumes de fabrication actuels du site seront transférés au Royaume-Uni, qui fournira les revêtements Dulux au marché irlandais.

Seamus O’Donoghue, chef de projet, a déclaré : « Nous comprenons l’impact que cela aura sur nos collègues et savons que les semaines à venir seront très difficiles pour tout le monde dans notre usine de Cork, dont beaucoup travaillent sur place depuis plus de 30 ans. .» Directeur de Dulux Paints Irlande.

« Nous avons une équipe fantastique en Irlande. Cependant, en tant qu’entreprise mondiale, nous avons l’obligation de rechercher continuellement des moyens d’améliorer nos processus, en garantissant que nos produits sont fabriqués plus efficacement tout en maintenant les normes de qualité les plus élevées, et pas seulement maintenant. mais dans le futur.

L’entreprise a déclaré qu’elle concentrerait ses efforts sur le soutien aux travailleurs touchés par la décision et que des dispositions étaient prises pour rencontrer et consulter les représentants des employés et des syndicats.

READ  Le chef de l'INBS voulait que quelqu'un d'autre annule un prêt de 4 millions d'euros, selon le procès de Lin

La seule activité qui s’arrêterait en Irlande serait la production de peinture, car l’entreprise envisage d’investir davantage dans ses activités non manufacturières à Dublin. Les ventes, le marketing, l’entreposage et la logistique ne seront pas affectés, tout comme le site AkzoNobel de Dublin. L’entreprise va également étendre sa capacité d’entrepôt à Dublin pour approvisionner le marché irlandais.

Dans le cadre du même programme de rationalisation, AkzoNobel a annoncé la fermeture de ses usines de Groot-Ammers aux Pays-Bas et de Lusaka en Zambie dans le cadre d’un plan d’efficacité pluriannuel.

Lorsque l’usine de Cork fermera définitivement ses portes à la fin de cette année, cela mettra fin à plus de 140 ans d’opérations de fabrication continues sur le site.

L’usine, située sur Commons Road, à cheval sur la rivière Bride, est à l’avant-garde de l’industrie irlandaise de la peinture depuis plus de 14 décennies, depuis son ouverture en 1885, lorsqu’elle a été créée pour fabriquer des produits chimiques.

En formant l’État libre d’Irlande en 1922, elle devient le plus grand fabricant de peintures et de vernis du pays. Dans les années 1930, HGW Paints, comme on l’appelait alors, s’est associé à la société chimique britannique ICI pour produire des peintures spéciales pour l’usine d’assemblage d’Henry Ford à Cork.

Dans les années 1960, l’usine a assumé la responsabilité de la fabrication et de la commercialisation de la marque Dulux d’ICI en Irlande. AkzoNobel a acquis ICI en 2008 et plus de 2 millions d’euros ont été investis dans l’usine en 2010 pour moderniser l’installation.

Continue Reading

Economy

Protection sociale en Irlande : nouvelle législation visant à augmenter les allocations de chômage à 450 € par semaine avant le Dáil

Published

on

Protection sociale en Irlande : nouvelle législation visant à augmenter les allocations de chômage à 450 € par semaine avant le Dáil

Des changements majeurs au système de protection sociale, qui permettront aux personnes ayant perdu leur emploi de recevoir jusqu’à 450 euros par semaine, seront présentés au Parlement.

Le taux actuel de l’allocation de demandeur d’emploi est de 220 € par semaine et la ministre de la Protection sociale, Heather Humphreys, souhaite la remplacer par un système à trois niveaux. La législation relative à la réforme sera présentée au Parlement cette semaine. Rapports RSVP en direct.




Dans le cadre du nouveau système, les trois niveaux de paiement sont les suivants :

  • La limite est d’un maximum de 450 €, soit 60 % de votre revenu antérieur, pour les personnes qui ont cotisé au PRSI pendant au moins cinq ans. Une somme de 450 € sera versée pour les trois premiers mois ;
  • Un deuxième tarif est plafonné à 375 €, soit 55 % de vos revenus antérieurs. Ce montant sera versé pour les trois mois suivants ;
  • Le troisième taux est d’un maximum de 300 €, soit 50 % de vos revenus précédents des trois derniers mois.

Lire la suite : Les dates de paiement des aides sociales seront modifiées en raison du jour férié de juin

Lire la suite : Un restaurant emblématique de Dublin annonce sa fermeture en raison des « coûts élevés de l’industrie »

Le Ministre Humphrys a déclaré : « L’introduction de prestations liées aux salaires permettra à l’Irlande de s’aligner sur d’autres pays européens qui ont déjà mis en place des systèmes similaires.

«Il s’agit de garantir que les personnes qui ont travaillé pendant de longues périodes, peut-être toute leur vie professionnelle, ne subissent pas une baisse aussi importante de leurs revenus en cas de chômage.»

READ  Heures essentielles pour éviter d'utiliser la machine à laver pour économiser de l'argent sur des factures d'énergie exorbitantes

Il a été rapporté précédemment que le gouvernement envisageait d’introduire ce programme d’ici la fin de cette année.

Continue Reading

Economy

Les personnes qui perdent leur emploi bénéficieront d’une allocation de chômage renforcée en vertu de la loi avant le Dáil de cette semaine

Published

on

Les personnes qui perdent leur emploi bénéficieront d’une allocation de chômage renforcée en vertu de la loi avant le Dáil de cette semaine

Un communiqué du ministère de la Protection sociale a déclaré que les prestations liées aux salaires pour les demandeurs d’emploi permettraient à l’Irlande de s’aligner sur les autres pays de l’UE et « garantiraient que les personnes ayant une solide expérience professionnelle recevront des prestations améliorées si elles perdent leur emploi ».

Elle s’appliquera aux « nouvelles personnes totalement au chômage, qui ont un lien fort et récent avec le marché du travail, qui sont disponibles pour travailler et qui en recherchent réellement ».

Pour couvrir le coût du nouveau régime, les travailleurs, les employeurs et les travailleurs indépendants seront confrontés à des augmentations du PRSI qui seront introduites plus tard cette année.

Mme Humphreys avait précédemment déclaré que cette décision mettrait fin à la « falaise » des revenus des travailleurs entrant au chômage qui passent du salaire le plus élevé au taux forfaitaire des allocations de chômage.

Dans le cadre du système actuel, les travailleurs qui perdent leur emploi reçoivent une allocation de chômage forfaitaire de 220 € par semaine, quel que soit leur salaire antérieur ou la durée de leur activité. L’Irlande est l’un des quatre pays de l’UE dotés d’un taux fixe d’allocation de chômage.

Il y aura trois taux de paiement dans le cadre du nouveau régime pour toute personne ayant cotisé au moins cinq ans au PRSI et les travailleurs entrant au chômage bénéficieront de la nouvelle allocation pendant neuf mois maximum.

Le programme démarre à un taux plus élevé de 60 % des revenus antérieurs d’une personne, jusqu’à un maximum de 450 € par semaine pendant les trois premiers mois.

READ  Le chef de l'INBS voulait que quelqu'un d'autre annule un prêt de 4 millions d'euros, selon le procès de Lin

Le deuxième taux sera payé pendant les trois mois suivants à 55 % du salaire précédent jusqu’à un maximum de 375 € par semaine.

Le troisième taux, versé au cours des trois derniers mois, sera fixé à 50 % du salaire antérieur dans la limite de 300 € par semaine.

Les personnes ayant cotisé au PRSI entre deux et cinq ans recevront une prestation liée au paiement au taux de 50 % des revenus antérieurs, jusqu’à un maximum de 300 € par semaine pendant six mois.

« Je sais que lorsqu’une personne perd son emploi, ses obligations financières ne changent pas. Cela peut entraîner des difficultés et accroître le stress du chômage.

« Avoir un système salarial aidera à amortir ce choc à une époque où les gens sont à la recherche d’un nouvel emploi.

« Les prestations liées au salaire garantiront que les personnes qui ont travaillé pendant de longues périodes bénéficieront d’un niveau de rémunération plus élevé en cas de perte de leur emploi.

« Il s’agit d’un système utilisé dans de nombreux autres pays européens et qui signifie que les personnes qui ont travaillé pendant de longues périodes sont protégées contre une chute importante de leurs revenus en cas de perte d’emploi. »

Des augmentations supplémentaires du PRSI viendront couvrir le coût du programme à partir d’octobre, à partir d’une augmentation de 0,1%, l’équivalent d’environ 90 cents par semaine pour un travailleur rémunéré moyen.

Il y aura une nouvelle augmentation de 0,1 % en octobre 2025, suivie d’augmentations de 0,15 % en octobre 2026 et octobre 2027. Une augmentation de 0,2 % sera également introduite en octobre 2028.

READ  "Je suis heureux que nous ayons pu parvenir à un accord" - Dennis O'Brien dit qu'il reste "engagé" envers Digicel après avoir accepté d'annuler une dette d'un milliard de dollars
Continue Reading

Trending

Copyright © 2023