octobre 28, 2021

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Est-ce un premier jet d’histoire ou une scène pour les journalistes égocentriques ?

La France de Dumont jette un regard satirique sur les affaires des journaux télévisés et des journalistes éminents et sur la façon dont les nouvelles sont un moyen flexible d’atteindre une fin.

New DelhiLa presse est souvent appelée la première ébauche de l’histoire. Et si ce brouillon était faux ? Et si les faits étaient interférés et que les tragédies étaient renforcées pour créer du drame et exacerber la pitié ?

Le treizième long métrage de l’écrivain et réalisateur français Bruno Dumont. La France, présenté au Festival international du film de Toronto (Tiff), pose un regard satirique sur l’actualité télévisuelle, Les journalistes vedettes et comment l’information est un moyen flexible d’atteindre une fin. La première ébauche de l’histoire, dit-elle, n’est en réalité qu’une scène pour des hommes de théâtre égoïstes par des journalistes célèbres.

La FranceLa scène d’ouverture met en vedette le président français Emmanuel Macron, puis, dans un spa surplombant les Alpes, la chancelière allemande Angela Merkel (interprétée par un personnage riant). Dans les deux scènes, le centre d’attraction est le magnifique et narcissique journaliste de télévision Frans de Moore (jeu de mots – son nom se traduit par La France est en train de mourir) joué par Léa Seydoux.

France de Moore est au sommet de sa gloire. Tout le monde la connaît, tout le monde l’aime. Lorsqu’elle donne un spectacle en studio, le grand écran derrière elle continue de clignoter devant son visage. Dehors, en ville, tout le monde veut un selfie avec elle et un autographe. Son besoin d’être constamment aimé et admiré est maintenu reconnaissant par son assistant embêtant qui peut transformer l’événement le plus trivial et l’erreur méprisable en frénésie Twitter.

READ  Air France exploite une connexion en vol Intelsat 2Ku sur ses nouveaux Airbus A220

Cependant, la relation de France avec son mari écrivain est « élaborée ». Ils vivent avec leur fils dans un appartement rouge et noir qui ressemble à un entrepôt de musée où de grandes peintures classiques sont posées sur des meubles frais mais chers.

La France tombe souvent dans des zones de conflit avec un casque et une veste pare-balles et ne pense même pas à taper du doigt car elle ordonne aux miliciens combattant l’Etat islamique d’exécuter ses ordres. On dit à l’un de lever la main et de regarder le ciel, et l’autre est obligé de marcher d’une manière macho exagérée. Et alors qu’elle est censée faire un périlleux voyage en bateau avec des migrants vers l’Europe, elle pleure en parlant à la caméra sur leur petit canot pneumatique, mais hors caméra, elle se retire sur son yacht privé.

Il en existe deux versions : la femme frêle, l’épouse et la mère qui veulent souvent simplement s’asseoir sur un banc de parc, et la chanteuse qui considère la manipulation de l’information comme faisant partie du travail sérieux que doivent faire les journalistes. Les deux sont cruels et miséricordieux. Les deux sont imprégnés de grâce et d’obscénité charmante par l’étonnante et talentueuse Léa Seydoux (Le bleu est la couleur la plus chaude). C’est la séduction envoûtante dans le spectacle de la misère qui nous tient en éveil aux heures de grande écoute.