octobre 2, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Finale de la phase de groupes des éliminatoires de la Coupe du monde féminine : l’Espagne, le Danemark, la France, la Norvège et la Suède en finale

La phase de groupes de qualification pour la Coupe du monde féminine d’Europe 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande s’est terminée mardi, les derniers matchs étant toujours en cours.

Le record est de 51 concurrents répartis en six groupes de six, et trois de cinq. Ils se disputent neuf places en direct dans les finales (pour les vainqueurs de groupe) ainsi qu’une chance de jouer sur deux autres places européennes et une autre dans les qualifications inter-confédérations, qui se dérouleront en Nouvelle-Zélande du 17 au 23 février.

Le tirage au sort des barrages de l’UEFA, qui comprend les neuf deuxièmes de groupe, aura lieu à 13h30 CET le 9 septembre, avec des matches qui se joueront les 6 et 11 octobre. Les deux premiers vainqueurs des éliminatoires se qualifient directement tandis que les autres se rendent aux éliminatoires de la Coupe de la Confédération.

condition de jeu

Admissible:
Danemark (premier groupe E)
France (vainqueur du Groupe I)
Norvège (vainqueur du groupe F)
Espagne (premier groupe deuxième)
Suède (premier groupe)

Qualifications :
République d’Irlande (deuxième du groupe A)
Ecosse (deuxième groupe B)

Confirmés dans les deux premiers de leur groupe :
Autriche, Angleterre, Allemagne, Islande, Italie, Hollande, Suisse


Comment ça fonctionne

  • Les vainqueurs des neuf groupes de qualification se qualifieront directement pour les finales en Australie et en Nouvelle-Zélande du 20 juillet au 20 août 2023.
  • Les deuxièmes de groupe participeront aux éliminatoires de l’UEFA les 6 et 11 octobre.
  • Dans les barrages, les trois premiers finalistes seront directement classés au deuxième tour. Les six autres finalistes joueront trois barrages et un au premier tour le 6 octobre.
  • Les trois vainqueurs du premier tour et les trois équipes classées directement au deuxième tour s’affronteront ensuite dans les matchs à domicile et à l’extérieur le 11 octobre.
  • Les gagnants des suppléments les mieux classés (sur la base des résultats de la phase de groupes de qualification et du deuxième tour) se qualifieront pour la finale.
  • Le vainqueur restant participera au barrage inter-confédération du 17 au 23 février 2023 en Nouvelle-Zélande.
READ  Air France annonce des changements majeurs sur les routes américaines.
tous les matchs

Groupes éligibles


La Suède à égalité avec l’Irlande pour réserver une place en finaleDes sports

Groupe A : Suède (qualifiée), République d’Irlande (barrage), Finlande, Slovaquie, Géorgie

  • Le Kosovar Aslani a égalisé à 11 minutes de la fin pour donner à la Suède un match nul 1-1 contre la République d’Irlande en avril et le point dont elle avait besoin pour maintenir son record de qualification pour chaque finale de Coupe du monde. L’Irlande a battu la Finlande 1-0 jeudi devant une foule record de 6 952 personnes à Dublin pour sceller ses premières éliminatoires de la Coupe du monde et se rapprocher pour la première fois d’une éventuelle finale majeure.

Groupe B : Espagne (qualifiée), Ecosse (annexe), Ukraine, Hongrie, Iles Féroé

  • Jenny Hermoso a marqué deux fois pour offrir à l’Espagne une victoire 2-0 en avril en Écosse et a réservé sa place en finale avec au moins deux matches à venir. L’Ecosse a été confirmée dans les matches de barrage après les matchs de juin en battant l’Ukraine 4-0, qui a battu la Hongrie 2-0.

Groupe C : Islande, Pays-Bas, République tchèque, Biélorussie, Chypre

  • L’Islande a battu la Biélorussie 6-0 vendredi pour avancer d’un point sur les Pays-Bas avec la première et la deuxième place à rencontrer mardi à Utrecht, où l’équipe néerlandaise doit gagner pour se qualifier automatiquement et refuser à son invité une apparition immédiate pour la première fois. en coupe du monde. La Néerlandaise Vivian Miedema est première derrière le record de 32 buts de Julie Fletting en éliminatoires de la Coupe du monde (mais seulement un devant la Belge Tessa Woolaert).
L'Angleterre célèbre l'ouverture de Lorraine Hump en Irlande du Nord


L’Angleterre célèbre l’ouverture de Lorraine Hump en Irlande du NordFA via Getty Images

Groupe D : Angleterre, Autriche, Irlande du Nord, Luxembourg, Macédoine du Nord, Lettonie

  • La course tranquille de l’Angleterre s’est poursuivie en avril, alors qu’elle s’imposait 5-0 en Irlande du Nord pour remporter une huitième victoire parfaite. L’Autriche mène 8-0 sur la Lettonie, à cinq points de son match à Wiener Neustadt samedi, où un point assurera aux nouveaux champions d’Europe une place en finale de la Coupe du monde. Les deux premières s’assurent désormais au moins des matches de barrage avec les rivales du Groupe A féminin de l’UEFA à l’Euro 2022, l’Irlande du Nord ne pouvant rattraper ni l’une ni l’autre, bien qu’elles aient établi un nouveau record de fréquentation de 15 348 à Belfast contre l’Angleterre.

Groupe E* : Danemark (qualifié), Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Azerbaïdjan, Malte

*La Russie est exclue

  • Le Danemark s’est qualifié avec huit victoires impressionnantes. La Bosnie-Herzégovine mène le Monténégro d’un point depuis la deuxième place et affiche des buts supérieurs marqués en tête-à-tête, si le niveau est terminé. La Bosnie-Herzégovine se rend en Azerbaïdjan mardi sachant qu’une victoire décidera des éliminatoires, tandis que le Monténégro, qui doit gagner pour avoir une chance de terminer deuxième, accueille Malte.
Ada Hegerberg a réussi un triplé lors de son retour en Norvège contre le Kosovo


Ada Hegerberg a réussi un triplé lors de son retour en Norvège contre le KosovoNTB/AFP via Getty Images

Groupe F : Norvège (qualifiée), Belgique, Pologne, Albanie, Kosovo, Arménie

  • Le premier but international de Tova Hansen a offert à la Norvège une victoire 1-0 en Belgique vendredi et a réservé une place en finale pour les champions de 1995 lors de leur premier match sous l’un de leurs joueurs au succès en Coupe du monde, Heej Reis. La Belgique est deuxième, à deux points de la Pologne, qui atteindra les barrages mardi si elle bat le Kosovo et perd la flamme rouge face à l’Arménie. La Belge Tessa Wallart est la meilleure buteuse des groupes avec 15. Il s’agit de la meilleure buteuse des éliminatoires de la Coupe du monde féminine d’Europe établie par Adriana Martin pour l’édition 2011 et le Midema pour 2015, deux derrière le record des qualifications féminines de l’UEFA établi par Celia Sasic. Au Championnat d’Europe féminin 2013.

Groupe G : Italie, Suisse, Roumanie, Croatie, Lituanie, Moldavie

  • Vendredi, l’Italie a battu la Moldavie 8-0 et la Suisse a battu la Croatie 2-0 pour confirmer les première et deuxième places. La première place sera décidée mardi avec l’Italie en tête de deux points, ce qui signifie qu’une victoire sur la Roumanie permettrait de se qualifier. La Suisse doit vaincre la Moldavie et espérer que l’Italie échouera ; La rivalité entre la paire est égale, mais Azzurre a actuellement un avantage de 11 sur la différence de buts globale.
La Serbie a gagné l'Allemagne 3-2


La Serbie a gagné l’Allemagne 3-2Getty Images

Groupe H : Allemagne, Portugal, Serbie, Turquie, Israël, Bulgarie

  • Une fois parfaite, l’Allemagne a subi sa première défaite à l’extérieur lors des éliminatoires depuis le 17 juin 1998 alors qu’elle avait été battue 3-2 en Serbie grâce à deux buts du Bayern Jovana Damjanovic en avril, privant les doubles champions d’une chance d’atteindre la finale avec deux matchs. Aller, même s’ils peuvent le faire avec un point en Turquie samedi. Le Portugal a terminé deuxième vendredi après être revenu de l’arrière pour s’imposer 2-1 en Serbie. Pour battre le Portugal mardi, la Serbie doit battre Israël et espérer que l’équipe actuellement en deuxième position ne soit pas battue par la Turquie.

Groupe A : France (qualifiée), Pays de Galles, Slovénie, Grèce, Estonie, Kazakhstan

  • La France a gagné 2-1 au Pays de Galles en avril, puis Delphine Cassarino a arraché une victoire 1-0 sur la Slovénie qui a assuré la qualification pour Le Bleu. Le Pays de Galles a mis fin aux espoirs de la Grèce avec une victoire 1-0 vendredi tandis que la Slovénie battait le Kazakhstan 2-0. Le Pays de Galles a une avance de deux points sur la Slovénie dans la course à la deuxième place, il n’aura donc besoin que d’un match nul lorsque le duo se rencontrera mardi à Cardiff pour remporter une éliminatoire pour la première fois.

Faits d’équipe

  • L’Allemagne vise à donner suite à ses victoires de 2003 et 2007.
  • La Norvège est le seul autre champion du monde en Europe, ayant triomphé en 1995.
  • Les Pays-Bas ont pris la deuxième place en 2019.
  • La Suède a remporté sa deuxième médaille d’argent olympique consécutive en août 2021; Ils ont remporté le bronze à la Coupe du monde en 2019 après avoir été finalistes pour l’Allemagne en 2003.
  • L’Angleterre espère faire suivre sa victoire au Championnat d’Europe par un succès en Coupe du Monde comme l’Allemagne l’a fait en 2003 et 2007 (la Norvège a également remporté le Championnat d’Europe en 1993 et ​​la Coupe du Monde en 1995, mais le Championnat d’Europe était alors tous les deux ans et l’Allemagne a pris le titre Il y a quelques mois la Coupe continentale 1995. La finale mondiale en Suède).
  • Chypre participe pour la première fois à la finale de la Coupe du monde féminine.
  • Le Luxembourg participe pour la première fois à l’intégralité de la phase de groupes de qualification.

Rendez-vous

Phase de groupes de qualification
16-21 septembre 2021
21-26 octobre 2021
25-30 novembre 2021
23 février 2022
7-12 avril 2022
23-28 juin 2022
Du 1er au 6 septembre 2022

Éliminatoires de l’UEFA
Premier tour : 6 octobre 2002
Deuxième tour : 11 octobre 2022

Finales : allocation continentale / équipes éligibles

Hôtes : 2 (Australie et Nouvelle-Zélande)
AFC : 5 (Chine, Japon, Philippines*, Corée du Sud, Vietnam*)
CAF : 4 (Maroc*, Nigéria, Afrique du Sud, Zambie*)
CONCACAF : 4 (Canada, Costa Rica, Jamaïque, États-Unis)
Amérique du Sud : 3 (Argentine, Brésil, Colombie)
UEFA : 11 (Danemark, France, Norvège, Espagne, Suède)
Playoffs entre associations : 3

* pour la première fois

Matchs éliminatoires entre la Confédération

Un tournoi à dix équipes se tiendra en Nouvelle-Zélande du 17 au 23 février 2023 pour déterminer les finalistes.

Allocation Continentale / Concurrents
AFC : 2 (Taipei chinois, Thaïlande)
CAF : 2 (Cameroun et Sénégal)
CONCACAF : 2 (Haïti, Panama)
Amérique du Sud : 2 (Chili, Paraguay)
OFC : 1 (Papouasie-Nouvelle-Guinée)
UEFA : 1

Les équipes seront réparties en trois groupes : deux équipes de trois et une de quatre, le classement étant déterminé par le classement FIFA. Les trois groupes se joueront dans des compétitions à élimination directe séparées, le vainqueur de chacun se qualifiant pour la finale. Dans les deux groupes de trois, l’équipe tête de série ira directement en finale (après avoir disputé un match amical contre la Nouvelle-Zélande ou un pays invité) et rencontrera le vainqueur de la demi-finale entre les deux autres équipes de son groupe.