octobre 2, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Florent Manaudou appelle 2022 « l’année de la transition » à la veille des championnats de France

Championnat de France Elite 2022

  • mardi 5 avril – dimanche 10 avril
  • Limoges Métropole, France
  • LCM (50 m)
  • Qualifications pour le Championnat du monde et le Championnat d’Europe
  • Politique de sélection FFN
  • entrées
  • conséquences

Quatre médailles olympiques Florent Manaudou Il qualifie 2022 d’année « de transition » alors qu’il se prépare pour le prochain tournoi d’élite de France à Limoges Métropole, avec des places qualifiées pour arracher le titre mondial cet été à Budapest.

Manudou, qui a remporté trois médailles olympiques consécutives au 50 m libre masculin, dont l’or en 2012, a fait une pause dans le sport avant les préparatifs de Tokyo 2020.

À son retour à la natation de compétition, Manaudou a également été transféré du CN Marseille pour s’entraîner à Antibes.

Avant le début du Tournoi de France Elite, Manudou s’est entretenu avec port français TLS Dans ce mouvement d’entraînement, avec son objectif d’être le porte-drapeau français, viennent les Jeux de 2024 à Paris.

« Il est clair que porter un drapeau dans les jeux est un rêve d’enfant », a déclaré Manudo. TLS, Traducteur du français. « Je pense avoir atteint tous mes objectifs et c’est le rêve ultime, même si ce n’est pas moi qui décide.

« Je pense que j’ai rempli tous les critères, je suis quadruple médaillé olympique en trois Jeux olympiques, donc je pense que j’ai au moins ça (va) pour moi. Nous verrons si les athlètes décident de me prendre. »

Le joueur de 31 ans a décrit son transfert au FC Antibes (Alpes Maritimes) comme un environnement « plus calme » qu’auparavant, peut-être emblématique de l’endroit où il a atterri dans sa carrière.

READ  Downton Abbey revient avec un film muet et un voyage en France

« Je voulais quelque chose d’un peu plus rafraîchissant et apaisant », a-t-il déclaré. « Évidemment, j’ai toujours l’ambition de nager vite dans toutes les compétitions, mais je sais dans ma tête, c’est un an (de) passer.

« Je monterai aux championnats du monde en juin, puis je ferai une petite pause après ça avant de repartir sur deux bonnes années. »

Le mois dernier, Manudou Dans une interview à la Fédération Française de Natation Il attend également avec impatience le Championnat d’Europe en août, bien que cette année, il se concentre davantage sur le Championnat du monde, qui commence le 18 juin. Mais l’objectif ultime, c’est Paris 2024.

Vous pouvez regarder l’interview de Manudou en français ici.