Connect with us

sport

J’ai demandé aux États-Unis quel genre d’intérêt j’avais… J’étais genre « Je veux jouer contre l’Irlande »

Published

on

J’ai demandé aux États-Unis quel genre d’intérêt j’avais… J’étais genre « Je veux jouer contre l’Irlande »

Depuis Renault, il n’a pas toujours été clair que Jeremy Logman serait une star.

Le joueur Monster de 27 ans a lutté avec des hauts et des bas, des doutes, des revers, des blessures et des récompenses d’homme du match. Désormais, il est sur le point de remporter son premier match international pour l’Irlande samedi contre les Fidji au stade Aviva. Son chemin jusqu’ici n’était pas conventionnel.

Logman a été une convocation quelque peu surprenante dans l’équipe irlandaise lors du tournoi des Six Nations plus tôt cette année, mais il a clairement fait bonne impression en restant à bord pour le Tour de Nouvelle-Zélande l’été dernier. Pour être juste, son enfance l’a laissé bien qualifié pour se retrouver dans un nouvel environnement et s’adapter rapidement.

Il est né à Reno, aux États-Unis, où travaillait à l’époque son père, David, ingénieur dans l’industrie pétrolière et gazière. Quand Jeremy avait quatre ans, ils ont déménagé au Royaume-Uni, où ils ont également déménagé une fois. Lorsque son grand-père est tombé malade, ils sont tous retournés en Irlande et Jeremy avait 12 ans.

« J’ai déménagé d’une assez grande ville d’Angleterre pour une école où les cinquième et sixième classes étaient dans la même classe. C’était très intéressant », explique Logman.

« Quand vous êtes jeune, c’est vraiment difficile, un gros choc. Vous vous habituez à un endroit et vous vous faites des amis, puis vous repartez. Après deux d’entre eux, c’est une compétence que j’ai développée où je pouvais simplement me poser et apprendre être moi-même, il suffit de se connecter avec les gens. »

READ  Cameron Smith est 4e des débuts de LIV Golf mais a encore plus de 1 million de dollars | Golf Feuille Série

« Je pense que je suis très ouvert, facile à vivre, ce qui aide. Il s’agit simplement d’essayer d’être au milieu de tout cela. C’est quelque chose que j’ai très bien fait dans tous ces environnements. »

Ses parents sont désormais revenus vivre aux États-Unis, sa mère Katya, enseignante, ayant rejoint son père en Californie avant la pandémie. Les deux frères de Logman vivent également aux États-Unis, tandis que sa sœur est à Londres.

Logman est chez Monster depuis 2017.

Source : Dan Sheridan/INPHO

« Je suis ici seul depuis environ deux ans », dit-il. « C’est assez bizarre. Il y a des moments où tu aimes être avec eux. J’y suis habitué maintenant. Chaque fois qu’ils en ont l’occasion, ils viennent. »

Ils se sont tous rendus le week-end dernier pour assister au match de Logman contre l’équipe A irlandaise, alors qu’ils se sont présentés en Afrique du Sud le lendemain. Son père l’a surpris en Nouvelle-Zélande, où Jeremy a disputé les deux matchs en milieu de semaine contre les Maori All Blacks. Les Loughmans visent les pros de Noël pour leur prochain voyage.

Indépendamment de sa vie bouleversée à l’âge de douze ans, Loughman se considère chanceux d’atterrir à Athy RFC pour faire partie d’une excellente équipe mineure qui comprend également Joey Carbery, qui jouera aux côtés de ce week-end.

Logman a rapidement rejoint l’équipe des North Midlands et a rejoint les Leinster Youths, lors d’un voyage chez un membre de Nigel Osborne. Camps d’été rugby et français La proximité de Biarritz lui a donné un avant-goût de ce qu’étaient les joueurs de rugby à l’école. Logman l’a appelé un « bouillon différent ». voulait entrer.

READ  L'adorable sauveur de Sir Jim Ratcliffe donne aux fans de Manchester United des nouvelles passionnantes concernant son approche de transfert

Alors lui et son père ont visité quelques écoles à Dublin et se sont installés au Blackrock College, où il est allé pour ses cinquième et sixième années, les aidant à la Leinster Schools Cup 2013 dans la même équipe que Gary Ringrose et Nick Timoney.

Logman a joué pour l’équipe irlandaise des moins de 20 ans en 2015 et « se sentait réel », puis est passé par la Leinster Academy pour remporter cinq sélections. Mais il y avait beaucoup de concurrence pour les places, et il a donc de nouveau déménagé à Münster en 2017.

« C’était des montagnes russes », dit Logman.

Les blessures sont survenues dans les mauvais moments et lui ont refusé l’élan dans les deux comtés, mais il sent qu’il va bien maintenant et il a amélioré des parties importantes de son jeu, y compris ses capacités mentales. Il remercie Caroline Creed, qui était avec Monster la saison dernière, et l’Irlandais Gary Keegan de l’avoir aidé à trouver une plus grande cohérence.

Série d’automne
Analyse exclusive

Obtenez une analyse exclusive de Murray Kinsella et des épisodes réservés aux membres de The42 Rugby Weekly

Devenir membre

Jérémy Logman

Entraînement Logman au camp d’Irlande.

Source : Dan Sheridan/INPHO

Et en cours de route, il a pensé qu’il pourrait être à la hauteur du test avec l’Irlande.

L’équipe de USA Rugby a tenté de le convaincre de s’engager avec les Eagles à quelques reprises, mais Loughman a tenu bon pour le maillot vert.

Ils ont demandé quel genre d’intérêt j’avais. Les choses allaient bien avec Monster. Au cours des deux dernières années, j’ai été plus confiant et j’ai l’impression de me pousser à rejoindre l’équipe.

READ  Martial a demandé à quitter Manchester United

« Je peux voir si je peux vraiment me pousser là-bas [in Munster]Alors il y avait une opportunité ici [with Ireland], donc j’aime juste tenir mon arme. Je vis ici, je joue au rugby ici, et étant ici presque toute ma vie, je me disais : « Je veux jouer pour l’Irlande ». C’était mon objectif. »

L’objectif est devenu réalité samedi, mais Logman est déjà déterminé qu’il ne sera pas un Marvel.

« Je jouais pour obtenir ça pour moi et ma famille », dit-il à propos du match contre les Fidji. « Je pense que ce serait incroyable. Je ne veux pas que ce soit un seul chapeau, je veux que ce soit un tremplin et continuer à avancer. »

Obtenez des mises à jour instantanées sur votre comté à L’application 42.. avec Laya Santéle partenaire santé et bien-être officiel de Leinster, Munster et Connacht Rugby.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sport

Leinster choisit Will Connors plutôt que Josh van der Flier avant le choc des quarts de finale contre La Rochelle – The Irish Times

Published

on

Leinster choisit Will Connors plutôt que Josh van der Flier avant le choc des quarts de finale contre La Rochelle – The Irish Times

Leinster a rappelé Jason Jenkins et Will Connors sur le banc pour une victoire 6-2 lors de son quart de finale de Ligue des champions contre La Rochelle, samedi au stade Aviva (17h30).

Dans ce qui ressemble beaucoup à un choix de chevaux contre terrains, Connors fait sa deuxième titularisation en Coupe des Champions – la première ayant eu lieu lors de la victoire 16-9 du Leinster contre La Rochelle en phase de poules au Stade Marcel Deflanders en décembre.

En l'absence prolongée de James Ryan, Jenkins a été promu sur le banc, tandis que Ross Moloney et Josh van der Flier ont été remplacés par des remplaçants. La ligne arrière reste inchangée, ce qui signifie que Gary Ringrose a été exclu en raison d'une blessure à l'épaule qui l'a limité à une seule apparition en tant que remplaçant pour l'Irlande contre l'Écosse lors des Six Nations.

Parmi les remplaçants, Michael Milne remplace Cian Healy, blessé, qui ne réalisera donc pas un nouveau record de 111 matches dans la compétition. Il partage actuellement cette étape avec Ronan O'Gara au numéro 110. Un Luke McGrath à nouveau en forme remplace Ben Murphy alors qu'Harry Byrne cède la place tandis que Kieran Frawley couvre la mi-temps dans une formation 6-2,

Bien que l'égalité n'ait été confirmée que le week-end dernier, près de 50 000 billets ont été vendus pour le match.

Pendant ce temps, La Rochelle a promu l'arrière latéral irlandais Oltan Dillane dans la formation de départ avant le match de samedi. L'ancien joueur du Connacht rejoint l'Australien Will Skelton à la fin, avec Gregory Alldrete en tête de l'équipe dans une dernière ligne qui comprend également Levani Bhutia et Jodikael Kankurit.

READ  L'emplacement de la ville pour les cérémonies de retour a été confirmé pour quatre champions d'affilée

Une nouvelle fois, Tawera Kerr-Parlow et Antoine Hastoy composent le duo de milieu de terrain rochelais, avec Jonathan Dante et JJ Ciotini au centre. L'international anglais Jack Nowell joue dans la ligne défensive aux côtés de Teddy Thomas, tandis que Dylan Leeds débute à l'arrière à la place de l'international français Brice Dulin.

Leinster : Hugo Keenan ; Jordan Larmour, Robbie Henshaw, Jimmy Osborne, James Lowe ; Ross Byrne, parc Jamison Gibson ; Andrew Porter, Dan Sheehan, Tadhg Furlong ; Joe McCarthy, Jason Jenkins ; Ryan Bird, Will Connors, Kaylan Doris (capitaine).

Remplaçants: Ronan Kelleher, Michael Milne, Michael Allalatoa, Ross Moloney, Jack Coonan, Luke McGrath, Ciaran Frawley, Josh van der Flier.

La Rochelle : Dylan Leeds; Jack Nowell, UJ Sottini, Jonathan Dante, Teddy Thomas ; Antoine Hastoy, Tawera Ker Barlow ; Louis Benverne, Tolu Latu, Owiny Atunio ; Ultan Dylan, Will Skelton ; Judicail Kankurit, Levani Bhutia, Gregory Aldrete (capitaine)

Remplaçants: Quentin Lesbiauk, Alexandre Kadouri, Joel Cslavi, Thomas Lavault, Paul Bodehint, Yuan Tanga, Teddy Iribaren, Ihya West.

Continue Reading

sport

Flèches de Premier League : Luke Littler bat Michael van Gerwen lors de la 11e finale de ce soir à Birmingham

Published

on

Flèches de Premier League : Luke Littler bat Michael van Gerwen lors de la 11e finale de ce soir à Birmingham

Ce fut une nuit étrange à Birmingham, avec une atmosphère un peu plus calme que les semaines précédentes et différents niveaux de fléchettes exposés.

La victoire de Littler 6-5 en demi-finale contre Humphreys a été impressionnante, puisque l'adolescent a remporté six victoires consécutives contre l'homme qui l'a battu lors de la finale du Championnat du monde en janvier.

Le joueur de 17 ans était mené 2-0 avant de remporter cinq matchs de suite, mais Humphries a forcé un set décisif et a marqué un lancer que Littler, avec une moyenne de 107,23, a converti.

Van Gerwen, qui a remporté les deux derniers titres de Premier League, a battu Nathan Aspinall 6-4 en quarts de finale et, malgré une moyenne de seulement 93,28, a battu Michael Smith avec la même marge en demi-finale.

Il y a eu des moments brillants en finale, notamment Van Gerwen marquant 125 points, mais il y a eu beaucoup de flèches éparses puisque le Néerlandais a eu une moyenne de 90,38 et Littler de 88,12.

Ils ont échangé quatre breaks consécutifs du troisième match au sixième, avant que Van Gerwen n'en obtienne trois de suite pour sceller le succès.

C'était un retour bien mérité pour le triple champion du monde, avec une place en barrages commençant à paraître incertaine après une contre-performance.

Ailleurs, Peter Wright a été éliminé pour la neuvième fois en quarts de finale, l'Ecossais étant toujours solidement positionné en bas du classement.

Rob Cross a perdu en barrage contre Littler en quarts de finale pour s'incliner au premier tour pour la cinquième semaine consécutive, tandis que le finaliste de la semaine dernière, Gerwyn Price, a été exclu des places de qualification à la septième place après avoir terminé premier. Défaite ronde pour Smith.

READ  L'adorable sauveur de Sir Jim Ratcliffe donne aux fans de Manchester United des nouvelles passionnantes concernant son approche de transfert
Continue Reading

sport

Les Cork Minors récoltent leurs premiers points avec une victoire contre Limerick

Published

on

Les Cork Minors récoltent leurs premiers points avec une victoire contre Limerick

Liège 1-16

Limerick 1-10

Cork est hors de contrôle dans l'Electric Ireland Munster MHC après avoir battu Limerick dans le SuperValu Páirc Uí Chaoimh jeudi soir.

Les Rebels de John Meyler avaient six points à jouer à la fin, mais ont été interrogés, tout comme Limerick, qui était mené de sept points à 12 minutes du temps normal mais a réussi à revenir en deux minutes.

Après un coup franc de Patrick Kearney et un point bien pris par Diarmuid Hurley, l'équipe du Traité a remporté un penalty lorsque Danny Sheehan a été jugé coupable d'avoir commis une faute pour avoir laissé tomber le ballon sur Jack Cosgrave.

Le milieu de terrain Cosgrave, qui avait été doué pour les balles mortes toute la nuit, a inscrit son penalty devant Josh Goulding pour laisser le score à 0-15 à 1-10, mais Cork n'a pas paniqué.

Ils ont peut-être mérité leur propre pénalité alors que l'impressionnant Jack Hegarty semblait entraîné vers le bas après un début fulgurant, mais malgré les appels lancés,
Le septième point de Mark O'Brien leur a donné une marge de manœuvre et le résultat a été confirmé lorsque Michael Tudge Brosnan s'est associé au remplaçant Peter Barrett pour mettre en place Adam Lee. Bien que le gardien de Limerick, Cathal Dennehy, n'ait pas eu de chance de ne pas couper la passe, Lee a réussi à doubler et le match s'est terminé.

Cork, qui a été battu par Tipperary lors de son premier match, dispose désormais d'une pause de deux semaines avant son prochain match, à l'extérieur contre Waterford, qui a perdu par cinq buts contre Tipp jeudi soir.

READ  L'emplacement de la ville pour les cérémonies de retour a été confirmé pour quatre champions d'affilée
Michael Tadhg Brosnan de Cork passe devant Conor Ryan de Limerick. Photo : David Kane

Alors que le vent soufflait à Cork en première mi-temps, Limerick a appliqué une pression précoce mais les deux équipes étaient nerveuses. Bien que les visiteurs aient pris l'avantage grâce à Malachy Makena, c'était la seule fois où ils étaient devant.

Cork s'est calmé et Brosnan – opérant dans une commission itinérante depuis son point de départ offensif – a égalisé avec un bel effort avant que les arrières latéraux Kevin Beechenor et John Murphy n'obtiennent des points à longue distance.

Brosnan a peut-être marqué après une passe brillante de Mark O'Brien, mais il a été sauvé par Cathal Dennehy, mais O'Brien l'a mis sur 65 pour une avance de 0-4 à 0-1. Bien que Hurley ait répondu avec un bon point pour Limerick, Cork travaillait dur, notamment en défendant depuis l'avant. Bronsan a préparé O'Brien avant qu'un mouvement fluide impliquant Cian Denis O'Connor et Adam Lee ne se termine sur le score de Luke Murphy, 0-6 à 0-2 après 11 minutes.

O'Connor, qui jouait à l'arrière lors du match d'ouverture contre Tipperary la semaine dernière, a eu plus de liberté au poste d'arrière de coin alors que Limerick jouait avec deux à l'intérieur. Cela a été démontré par un certain nombre de livraisons bien dirigées, et après que le libre mouvement d'O'Brien ait prolongé l'avance, O'Connor a été contraint de monter sur le terrain et de se frayer un chemin.

Le beau tir et le point de Patrick Kearney ont arrêté le score de Cork mais pas le déroulement du match et Joe Twohig a permis à Leo Hennessy de marquer un bon point avant que le coup franc d'O'Brien ne laisse le score à 0-10 à 0-3 sept minutes avant la mi-temps. .

READ  Un drame passionné à Kempton alors que les hôtes examinent le résultat final mouvementé | l'actualité des courses hippiques

Ils devaient juste marquer à nouveau avant la mi-temps, Hennessy en marquant un autre, alors que Limerick prenait pied. Un transfert complet de Hurley vers l'avant et trois passes gratuites de Jack Cosgrave les ont aidés à se rapprocher de cinq points à la pause.

Les deux équipes s'annulant à la reprise, il a fallu attendre la 38e minute pour que le tableau d'affichage change de mains – encore une fois sans Cosgrave – mais Cork a bien répondu.

Adam Lee a marqué un excellent point et O'Brien a ajouté un coup franc avec Barrett en première mi-temps pour ouvrir un avantage de sept points. Ce serait leur plus grand avantage, mais tandis que Limerick le retirait, Cork avançait à nouveau.

Buteurs pour Cork : M O'Brien 0-7 (0-5, 0-1 65), A Lee 1-1, L Hennessy 0-2, K Beechenor, G Murphy, CD O'Connor, MT Brosnan, P Barrett , Murphy 0-1 chacun.

Limerick : J Cosgrave 1-4 (pénalité 1-0, 0-4f), D Hurley, P Kearney (0-1f) 0-2 chacun, D Sheehan, M McKenna 0-1 chacun.

Liège : J. Goulding (Glen Rovers) ; CD O'Connor (Millstreet), R O'Riordan (Blackrock), L Kelleher (Douglas); K Beechinor (Éire Óg), C Noonan (Kanturk), J Murphy (Mallow); O O'Connell (Carrigalin), G Hegarty (Palinora); L Hennessy (Ballymartle), M O'Brien (Douglas), L Murphy (Barrero); A Lee (Cluyne), J Twohig (Vale Rovers), MT Brosnan (Glen Rovers).

Remplaçants : P Barrett (Middleton) pour Twohig (mi-temps), C Deane (Killeagh) pour Hennessy (46), D Cosgrave (Courcey Rovers) pour O'Connell (53), F Lardner (Fermoy) pour Brosnan.
C O'Donoghue (St Finbarr's) par Lee (tous deux 60 ans).

Limerick : C. Dennehy ; D Blackwell, D Dennehy, C Ryan ; E Brosnan, G Dorgan, G Enright ; LaConnor, J. Cosgrave ; P Cagney, E Maher, P Kearney; D Sheehan, D Hurley, M McKenna.

Remplaçants : P Murphy pour Enright (mi-temps), T Cusack pour O'Connor (41'), R Hanley pour Brosnan, J Fitzgerald pour Hurley (tous deux à 60').

READ  L'adorable sauveur de Sir Jim Ratcliffe donne aux fans de Manchester United des nouvelles passionnantes concernant son approche de transfert

Arbitre : J Bugler (Clare)

Continue Reading

Trending

Copyright © 2023