juillet 4, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Kanebe bat Muguruza à Roland-Garros lors du dernier Grand Chelem

C’est sa spécialité : avec une victoire 2-6, 6-3, 6-4 sur la n°10 mondiale Garbine Muguruza au premier tour de Roland-Garros, la tête de série Kaia Kanepi a remporté le top 10 d’un tournoi majeur.

La victoire était la 19e victoire en carrière de Kanepi contre une joueuse tête de série lors des trois premiers tours d’un Grand Chelem, et elle s’est remise d’un déficit de 6-2, 2-0 pour le faire en 2 heures 6 minutes. Seules l’ancienne numéro un mondiale Serena Williams (29 ans), Venus Williams (22 ans) et Victoria Azarenka (21 ans) ont remporté plus de ces victoires parmi les joueuses actives.

« Ce n’est pas facile de jouer avec un adversaire fort au premier tour, mais je pense que j’aime plus jouer les Grands Chelems et je pense que la motivation est plus élevée que les petits Chelems. J’essaie d’être plus concentré et de ne pas être trop émotif quand Je joue les chelems.

-Kaya Kanebe

Lynette envoie Jaber au premier tour de Roland-Garros

Dix des 15 victoires de Kanebi dans le top 10 en carrière sont maintenant survenues dans des tournois majeurs. Elle a également battu la numéro deux mondiale de l’époque, Aryna Sabalenka, à l’Open d’Australie, en route vers les quarts de finale de sa septième carrière en Grand Chelem. Prévue pour avoir 37 ans le 10 juin, Kanepi est la joueuse la plus âgée du tableau principal féminin à Paris et affrontera la Brésilienne Beatriz Haddad Maia au deuxième tour.

Muguruza est tombé à 30-7 au premier tour du Grand Chelem, et l’ancienne championne perd maintenant son match d’ouverture à Paris au cours des années consécutives.

Muguruza réagit au dernier revers: La défaite s’est ajoutée à ce qui est devenu un cri saisonnier pour Muguruza : Pour la cinquième fois en neuf épreuves, elle a perdu après avoir remporté le premier set.

« Je pense que j’ai très bien commencé, même si j’ai commencé à être nerveuse lors des deux premiers matchs, mais j’ai réussi à renverser la vapeur et à obtenir le premier set et à contrôler », a-t-elle déclaré lors de la défaite.

« Dans le deuxième set, c’était un moment où j’ai hésité peut-être à clore le match… Je suis devenu plus en contrôle, j’ai fait un bon match de tennis et j’ai pu me placer dans le troisième set. Le troisième set, je pense c’était un très bon set. [gone] En tout cas, j’ai un pressentiment.

« J’ai eu beaucoup de matchs sous contrôle, mais je n’ai tout simplement pas pu m’enfermer et devenir compliqué. Le match est un match et à la fin, il n’y a qu’un vainqueur. J’ai l’impression de m’entraîner dur, Je travaille, je joue des tournois, j’essaie de changer ces moments, j’essaie d’être plus en confiance.

« Nous continuerons à le faire. À un moment donné, je suis sûr à 100% que je vais y aller et obtenir ces gains qui m’échappent maintenant. »

Tishman continue son élan sur terre battue; Aussi à travers la République tchèque

Cependant, il y a eu un meilleur succès pour les têtes de série Sorana Kirstia et Jill Tishman, alors que le duo s’est qualifié pour le deuxième tour en ne perdant que neuf matchs ensemble.

Entraînement et presseurs : dans les coulisses de Roland-Garros

La 26e tête de série Kerst a été la première gagnante de la journée grâce à une victoire 6-3 6-3 sur l’Allemande Tatiana Maria, tandis que la 23e tête de série Tischmann a glissé à 6-2 6-1 sur l’Américaine Bernarda Pera en un peu plus d’une durée. heure. Demi-finaliste à Madrid et quart de finaliste à Rome, Tishmann a battu cinq fois pour remporter sa première victoire en carrière à Paris avec Beira commettant 34 fautes directes.

Le duo tchèque Karolina Muchova et Katerina Sinyakova a également avancé en remportant la série. Machova, qui a disputé son premier grand chelem de la saison après avoir raté l’Open d’Australie sur blessure, a rebondi dans une victoire 6-3 6-3 contre la remplaçante française Carol Monet, avant que Sinyakova ne survive à Petra Martic 6-4, 7,6 (6). Martic, quart de finaliste à deux reprises, menait 3-1 dans le match d’ouverture, servant également pour le deuxième set.

Muchova était classée 18e à Paris l’année dernière, lorsqu’elle a atteint le troisième tour, et maintenant la numéro 81 mondiale attend soit la numéro 4 Maria Sakkari de Grèce, soit la Française Clara Borrell.

« Je suis contente d’avoir pu gagner deux sets. C’était un match difficile, elle s’est battue pour chaque balle, chaque premier tour a été difficile », a déclaré Machova. « J’arrive toujours à mon niveau de forme physique là où j’étais, et sur terre battue, c’est très difficile… mais j’essaie de faire ce que je peux avec mon équipe. J’y arrive. »

READ  Le recours excessif aux outils d'initiation met en lumière les problèmes de profondeur en Irlande