Connect with us

Top News

La championne de Roland-Garros Iga Swiatek étend sa première place au classement WTA

Published

on

La championne de Roland-Garros Iga Swiatek étend sa première place au classement WTA

La Polonaise Iga Swiatek a conforté son avance en tête du classement WTA publié lundi avec une victoire à Roland-Garros à Paris face à l’Américaine Coco Gauff, proche du top 10. Après que l’Australienne Ashleigh Barty ait pris sa retraite début avril. Après avoir remporté sa 35e victoire consécutive à Roland Garros, elle compte désormais plus de 4 300 points d’avance sur la nouvelle numéro deux mondiale Anett Kontaveit d’Estonie. Kontaveit a grimpé de trois places malgré son élimination au premier tour à Paris, profitant de la surprise de la championne de Roland-Garros Barbora Krijkova.

La joueuse tchèque a poussé sa défaite au premier tour face à l’adolescente française Diane Barry en laissant tomber 12 joueuses à la 14e place.

Gauff gagne 10 places et se classe 13e.

L’Américaine Jessica Pegola, perdante en quart de finale contre Swatek, a avancé de trois places dans le top 10.

La Russe Daria Kasatkina, qui a atteint les demi-finales de Roland-Garros, et l’Italienne Martina Trevisan se sont hissées respectivement aux 12e et 27e places.

Classement WTA au 6 juin 2022

1. IGA Swiatek (Pologne) 8 631 points

2. Anett Kontaveit (EST) 4326 (+3)

3 – Paula Padusa (Espagne) 4245 (+1)

4. Ons Jabeur (TUN) 4150 (+2)

5. Maria Scarry (GRE) 4016 (-2)

6. Arina Sabalenka (BLR) 3966 (+1)

7- Karolina Pliskova (CZE) 3678 (+1)

8. Jessica Pegola (États-Unis) 3255 (+3)

9- Daniel Collins (États-Unis) 3255

10- Garbine Muguruza 3060

11. Emma Raducano (Grande-Bretagne) 2975 (+1)

12. Daria Kasatkina (Russie) 2765 (+8)

13. Coco Gauff (États-Unis) 2756 (+10)

14- Barbora Krejsikova (CZE) 2642 (-12)

READ  Le secrétaire d'État américain Blinken rencontre le président français Macron à Paris pour des discussions sur l'Ukraine et Gaza - Firstpost

15. Leïla Fernandez (Canada) 2605 (+3)

16 – Jelena Ostapenko (lat.) 2596 (-3)

17- Belinda Pensik (Suisse) 2585 (-3)

18. Angélique Kerber (GER) 2474 (-1)

Promotion

19. Victoria Azarenka (BLR) 2330 (-4)

20. Simona Halep (ROM) 2196 (-1)

Sujets évoqués dans cet article

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top News

Qualifications jusqu’à la dernière journée des Championnats de France Elite/Essais Olympiques 2024

Published

on

Qualifications jusqu’à la dernière journée des Championnats de France Elite/Essais Olympiques 2024

Championnats de France Elite 2024

La dernière soirée d’action a eu lieu hier soir aux Championnats de France Elite 2024, la compétition clé qui détermine la liste du pays hôte pour les Jeux Olympiques du mois prochain.

29 ans Charlotte Bonnet Elle a profité de sa dernière chance de se qualifier pour une épreuve individuelle, en montant sur le podium du 200 m individuel féminin avec un score de 2:11,18. Cela s’ajoute au relais quatre nages auquel elle avait déjà ajouté son nom en remportant le 100 m brasse plus tôt dans la compétition.

Le 50 m libre féminin a vu les deux Béryl Gastaldillo Et Mélanie Hennick Il a plongé dans le temps de qualification olympique pour les Jeux mondiaux aquatiques, en exécutant des nages consécutives de 24,51 et 24,53 dans une compétition serrée.

force Léon Marchand Il a également conclu sa quatrième épreuve individuelle, ajoutant le 200 m individuel masculin (1:56,33) à ses performances déjà enregistrées au 200 m papillon, au 200 m brasse et au 400 m individuel.

Le 100 m papillon masculin lui a permis de remporter l’or aux Championnats du monde 2023. Maxime Grosset Sécurisez sa couchette pendant un moment Clément Cecchi Il s’est ensuite qualifié pour la France afin d’avoir deux représentants dans la course. Le premier a atteint un chiffre énorme de 50,59 tandis que le second a atteint 51,71.

Côté freestyle, c’est les deux David Aubrey Et Damien Joly Il a obtenu la première place au 1 500 mètres nage libre masculin.

La liste possible attendue lors de la sixième journée :

Qualifications individuelles

Marie Wattle – W 100 mouches, 100 gratuites David Aubrey – 400 gratuits, 800 gratuits, 1500 gratuits
Anastasia Kirpichnikova – W.400 gratuit, 800 gratuit, 1500 gratuit Miwin Tomac – M.100 dos, 200 dos
Emma Terribault – W 100 dos, 200 dos Johan Ndoye-Broward – M.100 dos, 200 dos
Beryl Gastedello – W 100 dos, 50 gratuit Léon Marchand – M.400 IM, 200 Fly, 200 Breast, 200 IM
Pauline Maheu – W 200 à l’envers Maxime Grosset – M.100 gratuit, 100 mouche
Charlotte Bonnet – W200M Rafael Fenty Dammers – M.100 Gratuit
Mélanie Hennick – W.50 Gratuit Paccom Prédécoupé – M.800 gratuit
Damien Joly – 1500 m gratuits
Clément Cecchi – M.100 fly
Florent Manaudou – M.50 libre
READ  Graham Arnold frappe la star française qui ne connaît aucune des équipes nationales avec un retour hilarant en Coupe du monde

Au-dessus du OQT mais probablement des nageurs

Charlotte Bonnet – 4×100 quatre nages (poitrine), relais 4×100 libre Antoine Viquerat – 4 x 100 quatre nages (poitrine)
Lucille Tessariol – relais 4 x 200 libre Hadrian Salvan – relais 4 x 200 libre, relais 4 x 100 libre
Marina Gil – relais 4 x 200 libre Yann Le Goff – Relais 4 x 200 libre
Assia Touati – relais 4 x 200 libre Wissam Amazigh Yeba – Relais 4×200 nage libre
Béryl Gastaldillo – Relais 4 x 100 libre Roman Fuchs – Relais 4 x 200 libre
Mary Amber Moloh – relais 4 x 100 libre Guillaume Guth – relais 4 x 100 libre
Emma Tiribault – relais 4 x 100 quatre nages (dos) Miwin Tomac – Relais 4 x 100 quatre nages (arrière)
Mary Wattel – relais 4 x 100 libre, relais 4 x 100 quatre nages (vol) Maxime Grosset – Relais 4×100 quatre nages (vol), relais 4×100 libre
Anastasia Kirpichnikova – relais 4 x 200 libre Rafael Venti Dammers – relais 4 x 100 gratuit

Continue Reading

Top News

Pays-Bas 0-0 France Résumé : résultat, buts, faits marquants | Euro 2024

Published

on

Tout est en ordre pour jouer en seconde période.

Même si les occasions ont quelque peu diminué dans les 10 dernières minutes, nous en avons quand même vu quelques-unes. Un football incroyablement divertissant Dans la galerie.

le Les opportunités se sont envolées dès la première minute Les deux parties font de leur mieux pour en profiter. Même si la France a eu quelques bonnes occasions, la dynamique était définitivement du côté de la France. Les Néerlandais qui ont beaucoup gaspillé Devant le but.

le Mouvement du devant 4 vers orangeCela a fait tourner les têtes des Français Le plan de Deschamps n’a pas réussi à les tenir à l’écart jusqu’à présent.

Jacobo, Memphis et Simmons ont été excellents en jeu d’équipe Sur la gauche et au milieu, Frimpong constitue une menace constante sur l’autre flanc, même s’il faut dire que Theo Hernandez a passé une assez bonne soirée contre lui jusqu’à présent.

Cependant, nous sommes On n’a rien vu de Thuram et Dembéléqui ont été réduits en bouillie par une presse hollandaise large et centrale Les 11 joueurs en orange travaillent dur Pour garder un couvercle sur les objets éloignés du ballon.

Cela dit, c’est la France. Et même si Rabiot n’a pas tiré le ballon alors qu’il était à un mètre, mais l’a passé à Griezmann, la France est l’équipe à laquelle nous sommes habitués : ils ne sont pas géniaux mais ils trouvent le moyen de gagner, et Il y a un certain joueur sur le banc qui sait comment faire ça.

READ  Un avion de la marine indienne arrive à La Réunion pour interagir avec la marine française
Continue Reading

Top News

Résumé en direct des finales de la sixième journée

Published

on

Résumé en direct des finales de la sixième journée

Championnats de France Elite 2024

C’est la dernière journée du tournoi élite français, qui fait également office de rendez-vous de sélection olympique. Léon Marchand Il a déjà réalisé des temps de qualification au 200 brasse, au 200 papillon et au 400 papillon, mais il cherchera à ajouter le 200 papillon à son répertoire. Étonnamment, Marchand était deuxième ce matin Enzo Tesicqui a touché en 2:00,89, 0,07 devant Marchand.

Et dans la course en mer de 200 mètres féminin. Cyrille Duhamel Et Charlotte Bonnet Ils ont nagé prudemment à 2h16 ce matin, mais s’ils ont une chance de nager dans cette épreuve parisienne, ils devront perdre un temps considérable.

Maxime Grosset mène le 100 papillon avec une bonne marge, affichant un temps de natation préliminaire de 51,03. Le recordman de France et médaillé d’or aux Championnats du monde 2023 mène avec plus d’une demi-seconde Mehdi Mattila Et Clément Cecchi. Mitila se remet d’une blessure et n’a pas encore réservé son billet pour Paris.

J’ai également hâte de réserver ce billet Mélanie Hennick. Le détenteur du record national de cette épreuve a réalisé un temps de 24,76 ce matin, mais devra perdre 0,06 pour se qualifier. Après avoir terminé deuxième au 100 dos Béryl Gastaldillo Nous chercherons à ajouter un deuxième événement, mis en ligne au plus vite ce matin à 24h56.

1500 m gratuit hommes – Finales

  • Record du monde : 14:31.02 – Sun Yang, Chine (2012)
  • Record du monde junior : 14:46,09 – Franko Grjic, CRO (2019)
  • Record de France : 14:44.72 – David Aubry (2019)
  • Temps gagnant 2021 : 14:59.96 – Damien Joly
  • Temps de qualification olympique : 15:00.99

Top 3

  1. Ahmed Goudy (Thionville) – 14:48.69
  2. David Aubrey (Nation Montpellier Métropole) – 14:51.03 ***qualification OLY***
  3. Damien Joly (Stade Vanves) – 14:51.62 ***Qualification OLY***

Ahmed Joudi, de Tunisie, a mené le peloton au 200 mètres, tournant en 1:55,52 et au virage 400, il était en 3:54,75 et menait de près d’une seconde et demie. Aux 800 mètres, El Jodi était toujours en tête, mais l’écart était tombé à seulement 0,6 sur David Aubrey. Aubry, qui était suivi par Damien Joly en faisant le yo-yo de Jodi, mais le Tunisien a établi une grande vitesse et s’est imposé de manière convaincante avec plus de deux secondes.

READ  Le secrétaire d'État américain Blinken rencontre le président français Macron à Paris pour des discussions sur l'Ukraine et Gaza - Firstpost

Aubrey et Julie se sont contentées des deuxième et troisième places mais étaient toutes deux sous OQT et devraient ajouter l’épreuve à leur programme à Paris.

200 m femmes – Finales

  • Record du monde : 2 :06,12 – Katinka Hoszo, Hun (2015)
  • Record du monde junior : 2 :06,89 – Summer McIntosh, Canada (2023)
  • Record de France : 2:09.37 – Camille Moffat (2009)
  • Temps gagnant 2021 : 2:11.57 – Cyril Duhamel
  • Temps de qualification olympique : 2:11.47

Top 3

  1. Charlotte Bonnet (Grande Nation Olympique) – 2:11.18 ***OLY Qualifié***
  2. Cyril Duhamel (Stade Bitumi Pelican Club) – 2:13.43
  3. Bertil Cosson (Python Pelican Stadium Club) – 2:15.06

Soulagement, excitation et joie seraient les sentiments qui le décrivent le mieux. Charlotte BonnetGagnez à 200 IM ; Déjà membre de l’équipe en tant que membre du relais 4×100 libre et possiblement de la brasse au relais 4×100 quatre nages, Bonnet a ajouté sa première épreuve individuelle. Bonnet, qui accusait un retard de plus de cinq secondes ce matin, n’avait d’autre choix que de courir vite et de le rattraper dès les 50 premières minutes.

Alors qu’elle approchait de l’arrivée, toute la piscine la pressait de continuer alors que son temps OQT de 2:11,47 se rapprochait de plus en plus, mais Bonnet, médaillée de bronze aux Jeux olympiques de 2012, a réussi à arrêter le chronomètre en 2:11.47. :11.18 et réussir le TQO en 2:11.18. .29.

Course de 100 mouches hommes– Finales

  • Record du monde : 49,45 – Caleb Dressel, États-Unis (2021)
  • Record du monde junior : 50,62 – Christoph Milak, Hun (2017)
  • Record de France : 50.14 – Maxime Grosset (2023)
  • Temps gagnant 2021 : 50,87 – Mehdi Mattila
  • Temps de qualification olympique : 51,67
READ  Le plan B de Brad Pitt vend sa participation majoritaire à la société française MediaOne

Top 3

  1. Maxime Grosset (CS Clichy 92) – 50,59 ***Qualifié OLY***
  2. Clément Cecchi (CN Marseille) -51,17 ***Qualifié OLY***
  3. Mehdi Mattila (Martigues Nation) – 51h30

Trois nageurs ont réalisé un temps de qualification olympique de 51,67, mais en raison du nombre maximum de nageurs par épreuve, Mehdi MattilaIl semble que les rêves olympiques de son pays d’origine soient terminés. Mitila, médaillé d’argent de Rio, revenait de blessure et cherchait à faire partie d’une autre équipe olympique, cette fois devant son public.

Le détenteur du record national Maxime Grosset a quitté la course rapidement, se séparant en 23,29, tout comme Mitila, qui est sorti en 23,9, mais Grosset a réussi à s’accrocher et à clôturer en 27,30 tandis que les 50 derniers de Mitila en 27,36 n’étaient pas suffisants pour retenir Clément en charge rapide. Les 27,12 de Secchi ont suffi à dépasser le vétéran.

La natation de Grousset l’a propulsé au quatrième rang mondial tandis que le 51,17 de Sechi a battu le top 15 (essais pré-américains.

2 Non
Pont
mais 50.16 04/06
3 Matthieu Guillaume
temple
Australie 50.25 12/03
4 Christophe
Melak
ici 50,75 06/02
5 Caleb
Dressel
USA 50,84 04/12

Voir le top 31»

Femmes 50 gratuit – Finales

  • Record du monde : 23,61 – Sarah Sjöström, Suède (2023)
  • Record du monde junior : 24,17 – Claire Corzan, États-Unis (2021)
  • Record de France : 24.34 – Mélanie Hennik (2020)
  • Temps gagnant 2021 : 24,54 – Mary Wattel
  • Temps de qualification olympique : 24h70

Top 3

  1. Béryl Gastaldillo (Al-Nujoom 92) – 24.51
  2. Mélanie Hennik (Marseille) – 24,53
  3. Marie Wattel (Marseille) – 24,57

Il y a eu des célébrations en duel à la fin du 50 libre féminin Béryl Gastaldillo Elle et Melanie Heinicke ont été assez rapides pour atteindre un temps sous-OQT de 24,70. Gastaldillo, qui a terminé deuxième au 100 mètres plus tôt dans la semaine, a enregistré sa première victoire aux championnats d’élite ainsi qu’un nouveau record du monde.

READ  Comment savoir si vous êtes redevable de l'ISF en 2022

Heinicke, qui a remporté le 50 papillon non olympique, a terminé deuxième avec seulement 0,02 pour se qualifier pour représenter la France à ses Jeux olympiques à domicile.

Course individuelle de 200 mètres hommes – finales

  • Record du monde : 1:54.00 – Ryan Lochte, États-Unis (2011)
  • Record du monde junior : 1:56,99 – Hubert Kos, Hahn (2021)
  • Record de France : 1:54.82 – Léon Marchand (2023)
  • Temps gagnant 2021 : 1:58.06 – Léon Marchand
  • Temps de qualification olympique : 1:57.94

Top 3

  1. Léon Marchand (Dauphine Toulouse OEC) – 1:56.33
  2. Johan Ndoye Brouard (Dauphine Danesy) – 1:59.12
  3. Jaouad Sioud (Dauphine Toulouse) – 2:00.34

Léon Marchand, lors de sa dernière course de la semaine, est sorti vite, et ses trois quarts de seconde d’avance au 100 m sur Johan Ndoye-Broward sont passés à 3,24 après la brasse. Il semblait prêt à défier son record de France de 1:54.82 mais il s’est finalement arrêté en rentrant chez lui en 29.39. Son temps ce soir n’a pas été aussi rapide que le 1:55.74 qu’il avait nagé en mai et demeure classé deuxième au monde.

2 Léon
Marchand
Loin 1:55.74 24/05
3 Duncan
Scott
GBR 1:55.91 04/05
4 Briller
Maisons
USA 1:56.06 11/30
5 Finlay
Knox
Peut 1:56.07 18/05

Voir le top 31»

Johan Ndoye-Brouard a ajouté une troisième médaille d’argent à sa collection après avoir terminé deuxième aux 100 et 200 m dos, mais n’a pas réussi à se qualifier pour le TQO ce soir.

Continue Reading

Trending

Copyright © 2023