octobre 4, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

La dette publique par habitant est « l’une des plus élevées au monde »

Selon un nouveau rapport du ministère des Finances, le pays s’est endetté de 33 milliards d’euros supplémentaires sur les deux années de la pandémie.

La dette nationale a atteint 237 milliards d’euros à la fin de l’année dernière.

Cela équivaut à 47 233 euros par personne dans le pays et est décrit dans le rapport comme « l’un des plus élevés au monde ».

S’exprimant lors du lancement du cinquième rapport annuel sur la dette publique irlandaise 2021, le ministre des Finances Paschal Donohue a déclaré qu’il pensait que les finances publiques « peuvent s’adapter au récent changement du niveau des emprunts publics ».

Sur la question d’éventuelles sanctions contre la Russie, le ministre a déclaré que cela serait discuté lors de la réunion Ecofin et Eurogroupe à Paris vendredi.

Il a dit qu’il recevait des « commentaires » d’entreprises en Irlande qui s’inquiètent de la forme que pourraient prendre les sanctions, mais a déclaré : « Nous avons l’obligation de répondre proportionnellement, mais la raison en est les actions que la Russie prend ».

Et sur la dette nationale, le ministre a déclaré qu' »à mesure que la reprise économique s’accélère, il faudra ralentir, puis arrêter par la suite, d’alourdir notre dette publique ».

Le rapport montre comment la dette nationale de l’Irlande est passée de 95 % du RNB* juste avant la pandémie à 106 % du RNB* à la fin de l’année dernière.

Le rapport détaille comment près de 30 milliards d’euros ont été dépensés en soutien pendant la pandémie.

Cela se répartissait en 4,5 milliards d’euros pour la santé, 2,6 milliards d’euros pour l’aide aux entreprises, 9,8 milliards d’euros pour l’aide au revenu et 9,1 milliards d’euros pour l’aide au marché du travail.

READ  Une passagère de Lingus Airlines est allée "en enfer" après que la compagnie aérienne a perdu ses bagages et que l'employé n'a eu que quatre mots

4 milliards d’euros sont définis comme « autres » dépenses.

Les dépenses de l’Irlande en subventions liées à la pandémie représentaient près de quatre fois la moyenne de l’UE en pourcentage du revenu national.

Cependant, l’économie continuant de croître fortement au cours des deux dernières années, la dette en pourcentage du RNB* a augmenté de 12 % par rapport à la moyenne de la zone euro de 15 %.

La dette nationale, mesurée en pourcentage du revenu national ou par habitant, a culminé en 2021 et devrait diminuer à partir de cette année.

Parmi les défis mis en évidence figurent l’impact des modifications des règles internationales en matière d’imposition des sociétés, les coûts de l’adaptation au changement climatique et le vieillissement de la population.

Le rapport indique que « … ne pas relever l’âge de la retraite – et mieux l’aligner sur l’allongement de l’espérance de vie – conduirait à de dangereuses inégalités intergénérationnelles… ».

Pascal Donohue a déclaré qu’une décision sur le futur âge d’éligibilité à la pension d’État devrait toujours être annoncée à la fin du mois prochain.

Le rapport note également qu’une « forte hausse de l’inflation des prix à la consommation » pourrait accélérer les mesures prises par les banques centrales pour réduire leurs activités sur les marchés de la dette souveraine, rendant les emprunts plus coûteux pour les pays, y compris l’Irlande.