septembre 23, 2021

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

La France envoie de l’aide aux îles de Guadeloupe et de Martinique pour lutter contre le soulèvement du COVID-19

Du personnel médical supplémentaire et des fournitures d’oxygène arrivent dans les îles françaises de Guadeloupe et de Martinique, qui luttent contre une augmentation de l’infection par Govt-19.

Soixante décès du gouvernement du 19e siècle ont été signalés dans les hôpitaux de Guadeloupe depuis le 9 août, soit un total de 357 depuis le début de l’épidémie. Le taux d’incidence a atteint 1 912 cas pour 100 000 habitants, et la variante delta représente actuellement plus de 92 % des nouveaux cas.

A l’hôpital universitaire, 40% des lits sont désormais occupés par des patients du gouvernement, et la morgue est terminée, a déclaré mercredi à l’AFP le directeur général Gérard Cotellon.

Environ 70 patients sont en réanimation car 98% d’entre eux n’ont pas été vaccinés.

En Martinique, le taux d’incidence était de 1 148 cas pour 100 000 habitants mercredi.

Le navire de guerre français Dumont d’Urville est arrivé mercredi sur l’île pour livrer 100 tonnes d’oxygène médical. L’île n’a actuellement pas de pénurie d’oxygène, mais les responsables ont déclaré avoir demandé des fournitures supplémentaires pour éviter d’éventuelles tensions.

Le navire doit partir jeudi pour livrer la Guadeloupe.

Les deux îles ont accueilli mercredi plus de 100 agents de santé de France métropolitaine, et d’autres renforts sont attendus vendredi, a annoncé le ministère de la Santé.

Les sorties médicales devraient également augmenter. C’est “plus qu’il n’en faut pour libérer les services d’un CHU de Guadeloupe”, a déclaré à la presse la responsable locale de l’ARS Valérie Denex.

Selon lui, le ministère de la Santé finalise actuellement les plans de transfert de onze patients dans les prochains jours.

READ  Les Français se précipitent pour se faire vacciner après avoir construit un nouveau "pass santé" pour la vie du Macron Café

Au début de la semaine prochaine, a-t-il ajouté, “Nous allons faire un autre cycle, puis accélérer les décharges médicales selon les besoins car la marée est si forte et nous retient”, a-t-il déclaré, anticipant plusieurs décharges supplémentaires par semaine.

Un autre cycle est prévu en début de semaine prochaine. “Ensuite, nous accélérerons les décharges médicales au besoin car la marée est si forte et nous prend au dépourvu”, a déclaré Denex.

Seuls 20,9% des adultes guadeloupéens sont totalement vaccinés. En Martinique, 19,94 % des personnes de plus de 12 ans sont désormais pleinement protégées.

Dans toute la France, 83 % des adultes ont reçu au moins une dose et 73 % ont complètement sauté.