janvier 28, 2023

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

La France imposera des restrictions d’entrée COVID-19 aux voyageurs en provenance de Chine à partir du 5 janvier

Après une augmentation du nombre de cas de coronavirus en Chine depuis que cette dernière a rouvert ses frontières le 7 décembre 2022, après les avoir maintenues presque totalement fermées pendant trois ans, les autorités françaises ont décidé d’imposer des restrictions d’entrée COVID-19 aux voyageurs en provenance de ce pays. .

Par un décret approuvé le 30 décembre de l’année dernière, la France a décidé de procéder à des examens médicaux pour les vols en provenance de Chine, à partir de jeudi prochain, le 5 janvier 2023, SchengenVisaInfo.com rapports.

« Face à la recrudescence de l’épidémie de COVID-19 en Chine et dans la perspective de la réouverture très imminente des frontières de ce pays, le décret prévoit des mesures de contrôle sanitaire afin d’assurer la protection de la population françaiseLit le décret publié au Journal officiel du gouvernement français.

Selon la même ordonnance, les voyageurs âgés de 12 ans ou plus devront présenter un résultat négatif d’un test de coronavirus effectué dans les dernières 48 heures, avant leur vol vers la France.

Ils devront également signer un certificat confirmant qu’ils ne présentent pas de symptômes du virus et qu’ils n’ont pas été en contact avec une personne infectée dans les 14 jours précédant leur vol. Avec ce certificat, les voyageurs en provenance de Chine acceptent également d’être testés pour le COVID-19 à leur arrivée et d’avoir la possibilité d’être contactés par les autorités françaises jusqu’à 15 jours après leur arrivée en France.

« Si le test effectué à l’arrivée est positif pour le COVID-19, ils effectuent une période d’isolement de sept jours, puis ils effectuent un test PCR ou antigénique à la fin de cette période d’isolement.Le ministère français des Affaires européennes et des Affaires étrangères a publié une déclaration décrivant les restrictions.

READ  La France rend un hommage émouvant à l'acteur de la Nouvelle Vague Belmonto

Avant l’entrée en vigueur des restrictions le 5 janvier, les voyageurs en provenance de Chine pourront être soumis au hasard à un test facultatif, à leur arrivée en France.

Le département d’État précise également que depuis le 1er janvier 2023, tous les voyageurs en provenance de Chine âgés de six ans et plus sont tenus de porter un masque à bord. Les personnes handicapées qui disposent d’un certificat médical justifiant l’exonération sont exonérées.

La France est le troisième pays d’Europe à réintroduire des restrictions à l’entrée pour les passagers en provenance de Chine, au milieu de l’épidémie de virus dans le pays asiatique. L’Italie a été le premier pays européen à introduire des mesures d’entrée COVID-19 pour les voyageurs en provenance de Chine le 26 décembre, bien que les mesures n’aient été officiellement annoncées que deux jours plus tard, le 28 décembre.

L’Espagne est devenue le deuxième pays de l’UE à rétablir les conditions d’entrée COVID-19 pour les voyageurs en provenance de Chine le 31 décembreAlors que de nombreux autres pays comme la Grèce ont déjà confirmé qu’ils n’imposeraient aucune mesure de même nature.

Ces actions ont été critiquées par beaucoup, y compris ici Airports Council International – ACI EUROPE appelant les restrictions COVID-19 nouvellement imposées « Scientifiquement injustifié« .

La France a supprimé toutes les restrictions de voyage liées aux coronavirus au printemps de l’année dernière, tout en supprimant la carte de santé locale, qui était depuis longtemps nécessaire pour accéder aux restaurants et à d’autres régions intérieures de la France, au milieu de la pandémie de coronavirus.

READ  Voici à quoi ressemble McGrath alors que les crêpes Iditarod reposent sur leur pause de 24 heures