Connect with us

science

La planète naine Ceres à son plus brillant

Published

on

La planète naine Ceres à son plus brillant

Une image de la planète naine Ceres basée sur les observations faites par le vaisseau spatial Dawn de la NASA. Ce mois-ci, la planète naine Cérès est la plus brillante, ce qui signifie que vous pouvez la rechercher avec des jumelles ou un petit télescope. Crédit : NASA

Quels sont quelques-uns des temps forts de l’observation du ciel en mars 2023 ? Après avoir approché le ciel le 1er mars,[{ » attribute= » »>Venus and Jupiter go their separate ways. Venus climbs higher each evening, while Jupiter exists in the morning sky at month’s end. And those with binoculars or a small telescope can seek out dwarf planet Ceres, which is at its brightest this month.

Vénus et Jupiter se séparent après leur rencontre du 1er mars, tandis que Cérès atteint l’opposition, ce qui vaut la peine d’être surveillé pour utiliser des jumelles.

  • tout au long du mois Jupiter et Vénus peuvent être vus à l’ouest après le coucher du soleil. Les deux planètes ont commencé le mois très près l’une de l’autre le 1er mars, mais s’éloignent chaque nuit tout au long du mois.
  • tout au long du mois La planète naine Cérès est en opposition en mars, ce qui signifie qu’elle est visible toute la nuit et qu’elle est la plus brillante au cours de l’année. Vous pouvez le trouver avec des jumelles ou un petit télescope, avec la constellation du Lion comme guide.
  • Il marche 7 – pleine lune
  • Il marche 21 – Nouvelle Lune
  • Il marche 23 – Regardez vers l’ouest pour trouver la lune un beau croissant mince ce soir après le coucher du soleil, suspendu sous la brillante planète Vénus.
  • Il marche 24 – Après le coucher du soleil, cherchez la lune à l’ouest avec un beau croissant élancé planant au-dessus de la brillante planète Vénus.
  • Il marche 25 – Le croissant de lune se trouve à côté de l’amas d’étoiles brillantes des Pléiades ce soir

Découvrez Cérès dans les laboratoires

La planète naine Cérès est représentée dans ces conceptions en fausses couleurs, qui mettent en évidence les différences de matériaux de surface. Crédit : NASA/JPL

Cérès, le plus gros objet de la ceinture d’astéroïdes entre eux[{ » attribute= » »>Mars and Jupiter, is the sole dwarf planet situated in the inner solar system. Giuseppe Piazzi first detected it in 1801, making it the first asteroid belt member to be found. In 2015, NASA’s Dawn spacecraft visited Ceres, making it the first dwarf planet to be visited by a spacecraft.

Regarded as an asteroid for many years, Ceres is considerably more massive and distinct from its neighboring rocky bodies. As a result, scientists designated it a dwarf planet in 2006. Even though it represents 25% of the asteroid belt’s total mass, it is dwarfed by Pluto, which is 14 times more massive.

The Roman goddess of corn and harvests, Ceres, lends her name to this celestial body. The word cereal is derived from the same root.


Video Transcript

What’s Up for March? Venus climbs high while Jupiter dives sunward, and the little planet that shares its namesake with your breakfast cereal.

Venus and Jupiter begin the month very close together in the evening sky, following their close conjunction on March 1st. They quickly go their separate ways, though. Venus climbs higher in the sky each night for the next couple of months, while Jupiter dives after the Sun. The giant planet appears lower in the sky each night through the month, making its exit as an evening object. It’ll reappear in May, in the pre-dawn sky, with Saturn.

Jupiter Sky Chart March 2023

Jupiter appears lower in the sky each night through the month of March 2023, making its exit as an evening object. Credit: NASA/JPL-Caltech

On the 23rd and 24th, in the couple of hours after sunset, you’ll find the Moon as a beautifully slim crescent hanging just below, and the next night above, blazing bright Venus. Then, on the 25th, the Moon continues upward in the sky, landing right next to the brilliant Pleiades star cluster that night.

With March bringing the arrival of spring in the Northern Hemisphere and fall in the Southern Hemisphere, it’s a time for both planting or harvesting crops, depending on where you live. So it’s perhaps a fitting time to try and spot the planet named for a mythical goddess of agriculture, grains, and fertile lands. (In addition to being the origin of the word “cereal.”)

That’s dwarf planet Ceres. This month it’s at opposition, meaning it’s directly on the opposite side of Earth from the Sun. This is when a planet is around its shortest distance from Earth, making this the best time to have a go at observing it when it’s at its brightest.

Ceres Size vs Moon

Although the dwarf planet Ceres is the largest object in the main asteroid belt between Mars and Jupiter, it’s still far smaller than our own Moon. Credit: NASA/JPL-Caltech

Ceres is the largest object in the main asteroid belt between Mars and Jupiter. Still it’s only about 600 miles wide – far smaller than our own Moon. Its dusty surface is peppered with impact craters, with bright salt deposits here and there, that hint at the possibility of slushy, briny ice beneath. In fact, NASA’s Dawn spacecraft found that Ceres could be up to one-quarter water ice on the inside.

Now, Ceres is too faint to see with the unaided eye, so to locate it in the March sky, you’ll need binoculars or a small telescope. Find the lion constellation Leo in the southeast after around 9 pm. The bright, bluish-white star Regulus (the lion’s heart) should catch your eye first. Then look eastward about 25 degrees to find Denebola, which represents the lion’s tail. From there Ceres should be 8 or 9 degrees farther east from Denebola. It appears as a faint, star-like point of light – which is why, when Ceres and objects like it were first discovered in the early 19th century, they were called “asteroids,” which means “starlike.”

Ceres Sky Chart March 2023

Ceres’ position in the sky during March 2023. Credit: NASA/JPL-Caltech

Since 2006, Ceres has been classified as a dwarf planet – along with other diminutive worlds in our solar system including Pluto, Eris, Haumea, and Makemake. Wherever you land on the topic of “planet vs. dwarf planet” -status for worlds like Ceres and Pluto, what’s really important to remember is that the way we think about different families of objects in our solar system has evolved over time, and likely will continue to evolve as we explore and learn more about them. So here’s hoping you try your hand at spotting Ceres as you explore the skies above your home planet this month.

Here are the phases of the Moon for March.

Moon Phases March 2023

The phases of the Moon for March 2023. Credit: NASA/JPL-Caltech

Stay up to date with all of NASA’s missions to explore the solar system and beyond at nasa.gov. I’m Preston Dyches from NASA’s Jet Propulsion Laboratory, and that’s What’s Up for this month.

READ  Et après la Station spatiale internationale ?
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

science

La fusée Falcon 9 de SpaceX vient de terminer une mission historique

Published

on

La fusée Falcon 9 de SpaceX vient de terminer une mission historique

SpaceX lance et fait atterrir des fusées depuis 2015, même si certains de ces premiers atterrissages ne se sont pas déroulés comme prévu et se sont soldés par une boule de feu.

De nos jours, les atterrissages sont en grande partie terminés et mardi soir, la compagnie de vols spatiaux a réussi son 300e atterrissage réussi de première étape. Elon Musk, PDG de SpaceX Il a félicité son équipe Pour réaliser cet exploit.

La mission de mardi visant à déployer 23 satellites Starlink en orbite a décollé du Kennedy Space Center en Floride à 18 h 17 HE. SpaceX a diffusé en direct la mission historique sur les réseaux sociaux :

Moteurs à pleine puissance et décollage ! pic.twitter.com/FeW78mZio2

– EspaceX (@SpaceX) 23 avril 2024

Environ huit minutes après le lancement, le premier étage de la fusée Falcon 9 a effectué un atterrissage droit parfait à bord du drone Just Read the Instructions stationné dans l'océan Atlantique. Regardez le booster de 41,2 mètres effectuer le 300ème atterrissage du booster Falcon 9 :

Le premier étage du Falcon 9 a atterri sur le drone Just Read the Instructions, complétant ainsi le 300ème atterrissage du Falcon ! pic.twitter.com/1YHqiHWjkN

– EspaceX (@SpaceX) 23 avril 2024

L'atterrissage du premier étage du booster de cette manière permet à SpaceX d'effectuer des missions à un coût bien inférieur à celui s'il devait construire une nouvelle mission pour chaque vol. Il est également devenu possible d'obtenir une fréquence de tir plus élevée. La société a construit plusieurs boosters Falcon 9 qui ont volé plusieurs fois au fil des ans. La mission de mardi était le neuvième vol de cette fusée particulière, qui a déjà lancé Crew-6, SES O3b mPOWER, USSF-124 et maintenant six missions Starlink.

READ  Discovery dévoile comment les vibrations atomiques émergent

Le record de vol actuel détenu par une seule fusée SpaceX appartient à Booster 1062, qui a été lancé et atterri plus tôt ce mois-ci pour une 20e fois record.

SpaceX a réalisé son premier atterrissage d'appoint en 2015 après avoir connu un certain nombre d'accidents au cours desquels le véhicule a atterri avec trop de force ou est tombé après l'atterrissage. L’équipe a atteint 200 atterrissages en juin dernier, et comme SpaceX augmente régulièrement son taux de lancement, le 400e atterrissage aura probablement lieu encore plus rapidement.

Recommandations des rédacteurs




Continue Reading

science

La sonde spatiale Voyager 1 transmet à nouveau des données après que la NASA les a détectées à distance à 24 milliards de kilomètres – The Irish Times

Published

on

La sonde spatiale Voyager 1 transmet à nouveau des données après que la NASA les a détectées à distance à 24 milliards de kilomètres – The Irish Times

Le vaisseau spatial le plus éloigné de la Terre, Voyager 1, a recommencé à communiquer correctement avec la NASA après que les ingénieurs ont travaillé pendant des mois pour réparer à distance la sonde vieille de 46 ans.

Le Jet Propulsion Laboratory de la NASA, qui construit et exploite le vaisseau spatial robotique de l'agence, a déclaré en décembre que la sonde, située à plus de 24 milliards de kilomètres, envoyait un code absurde à la Terre.

Dans une mise à jour publiée lundi, le JPL a annoncé que l’équipe de la mission avait pu « après quelques investigations innovantes » obtenir des données utilisables sur la santé et l’état des systèmes d’ingénierie de Voyager 1. « La prochaine étape consiste à permettre au vaisseau spatial de commencer à apporter les données scientifiques. dos. » Elle a ajouté que malgré le défaut, Voyager 1 fonctionnait normalement depuis le début.

Lancé en 1977, Voyager 1 a été conçu dans le but principal d'effectuer des études rapprochées de Jupiter et de Saturne au cours d'une mission de cinq ans. Cependant, son voyage s'est poursuivi et le vaisseau spatial approche désormais d'un demi-siècle d'exploitation.

Voyager 1 a pénétré dans l'espace interstellaire en août 2012, ce qui en fait le premier objet fabriqué par l'homme à quitter le système solaire. Il roule actuellement à une vitesse de 60 821 km/h.

Le dernier problème était lié à l'un des trois ordinateurs à bord du vaisseau spatial, chargé de remplir les données scientifiques et techniques avant de les envoyer sur Terre. Incapable de réparer une puce cassée, l'équipe du JPL a décidé de déplacer le code endommagé ailleurs, une tâche difficile compte tenu de la technologie obsolète.

READ  Les trous noirs voyous parcourent la Voie lactée plus souvent qu'on ne le pensait

Les ordinateurs de Voyager 1 et de sa sœur Voyager 2 disposaient de moins de 70 kilo-octets de mémoire au total, soit l'équivalent d'une image informatique à basse résolution. Ils utilisent de vieilles bandes numériques pour enregistrer des données.

La réparation a été envoyée depuis la Terre le 18 avril, mais il a fallu deux jours pour évaluer si elle a réussi, car il faut environ 22 heures et demie pour que le signal radio atteigne Voyager 1 et 22 heures supplémentaires pour que la réponse revienne sur Terre. .

« Lorsque l'équipe de vol de la mission a reçu une réponse du vaisseau spatial le 20 avril, elle a constaté que la modification fonctionnait », a déclaré le JPL.

Parallèlement à son annonce, le JPL a publié une photo des membres de l'équipe de vol du Voyager applaudissant et applaudissant dans une salle de conférence après avoir reçu des données utilisables, avec des ordinateurs portables, des cahiers et des cookies sur la table devant eux.

L'astronaute canadien à la retraite Chris Hadfield, qui a participé à deux missions de navette spatiale et a servi comme commandant de la Station spatiale internationale, a comparé la mission du JPL à l'entretien longue distance d'une vieille voiture.

« Imaginez qu'une puce informatique se brise dans votre voiture en 1977. « Imaginez maintenant qu'elle se trouve dans l'espace interstellaire, à 25 milliards de kilomètres de là », a écrit Hadfield.

Voyager 1 et 2 ont fait de nombreuses découvertes scientifiques, notamment des enregistrements détaillés de Saturne et la révélation que Jupiter possède également des anneaux, ainsi qu'une activité volcanique active sur l'une de ses lunes, Io. Des sondes ont ensuite découvert 23 nouvelles lunes autour des planètes extérieures.

READ  Des téléphones qui détectent les tremblements de terre

Parce que leur trajectoire les éloigne du Soleil, les sondes du Voyager sont incapables d'utiliser des panneaux solaires et convertissent à la place la chaleur générée par la désintégration radioactive naturelle du plutonium en électricité pour alimenter les systèmes du vaisseau spatial.

La NASA espère continuer à collecter des données des deux vaisseaux spatiaux Voyager pendant encore plusieurs années, mais les ingénieurs s'attendent à ce que les sondes soient trop hors de portée pour communiquer d'ici une décennie environ, en fonction de la quantité d'énergie qu'elles peuvent générer. Voyager 2 est un peu en retard sur son jumeau et se déplace un peu plus lentement.

Dans environ 40 000 ans, les deux sondes passeront relativement près, en termes astronomiques, de deux étoiles. Voyager 1 s'approchera à moins de 1,7 années-lumière d'une étoile de la constellation de la Petite Ourse, tandis que Voyager 2 s'approchera à une distance similaire d'une étoile appelée Ross 248 dans la constellation d'Andromède. -Gardien

Continue Reading

science

Voyager 1 renvoie des données après que la NASA a réparé à distance une sonde vieille de 46 ans | espace

Published

on

Voyager 1 renvoie des données après que la NASA a réparé à distance une sonde vieille de 46 ans |  espace

Le vaisseau spatial le plus éloigné de la Terre, Voyager 1, a recommencé à communiquer correctement avec la NASA après que les ingénieurs ont travaillé pendant des mois pour réparer à distance la sonde vieille de 46 ans.

Le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA, qui construit et exploite le vaisseau spatial robotique de l'agence, il a dit en décembre Que la sonde – à plus de 24 milliards de kilomètres de distance – envoyait un code absurde à la Terre.

dans Mise à jour publiée lundiLe JPL a annoncé que l'équipe de la mission a pu « après quelques investigations innovantes » obtenir des données utilisables sur la santé et l'état des systèmes d'ingénierie de Voyager 1. « La prochaine étape consiste à permettre au vaisseau spatial de recommencer à renvoyer des données scientifiques », a déclaré le JPL. Elle a ajouté que malgré le défaut, Voyager 1 fonctionnait normalement depuis le début.

Lancé en 1977, Voyager 1 a été conçu dans le but principal d'effectuer des études rapprochées de Jupiter et de Saturne au cours d'une mission de cinq ans. Cependant, son voyage s'est poursuivi et le vaisseau spatial approche désormais d'un demi-siècle d'exploitation.

Voyager 1 a pénétré dans l'espace interstellaire en août 2012, ce qui en fait le premier objet fabriqué par l'homme à quitter le système solaire. Il roule actuellement à 37 800 mph (60 821 km/h).

Le dernier problème était lié à l'un des trois ordinateurs à bord du vaisseau spatial, chargé de remplir les données scientifiques et techniques avant de les envoyer sur Terre. Incapable de réparer une puce cassée, l'équipe du JPL a décidé de déplacer le code endommagé ailleurs, une tâche difficile compte tenu de la technologie obsolète.

READ  L'astronaute français Thomas Pesquet va commander la Station spatiale internationale pendant un mois

Les ordinateurs de Voyager 1 et de sa sœur Voyager 2 disposaient de moins de 70 kilo-octets de mémoire au total, soit l'équivalent d'une image informatique à basse résolution. Ils utilisent de vieilles bandes numériques pour enregistrer des données.

Le correctif a été envoyé depuis la Terre le 18 avril, mais il a fallu deux jours pour évaluer s'il a réussi, car il faut environ 22 heures et demie pour qu'un signal radio atteigne Voyager 1 et encore 22 heures et demie pour la réponse à retourner dans l'espace. Atterrir. « Lorsque l'équipe de vol de la mission a reçu une réponse du vaisseau spatial le 20 avril, elle a constaté que la modification fonctionnait », a déclaré le JPL.

Voyager 1 et 2 ont fait de nombreuses découvertes scientifiques, notamment des enregistrements détaillés de Saturne et la révélation que Jupiter possède également des anneaux, ainsi qu'une activité volcanique active sur l'une de ses lunes, Io. Des sondes ont ensuite découvert 23 nouvelles lunes autour des planètes extérieures.

Parce que leur trajectoire les éloigne du Soleil, les sondes du Voyager sont incapables d'utiliser des panneaux solaires et convertissent à la place la chaleur générée par la désintégration radioactive naturelle du plutonium en électricité pour alimenter les systèmes du vaisseau spatial.

Dans environ 40 000 ans, les deux sondes passeront relativement près, en termes astronomiques, de deux étoiles. Voyager 1 s'approchera à moins de 1,7 années-lumière d'une étoile de la constellation de la Petite Ourse, tandis que Voyager 2 s'approchera à une distance similaire d'une étoile appelée Ross 248 dans la constellation d'Andromède.

Continue Reading

Trending

Copyright © 2023