février 3, 2023

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

La première audience préliminaire dans l’affaire Microsoft-Activision est fixée au 3 janvier

La FTC a demandé à un juge de bloquer l’accord plus tôt ce mois-ci, arguant que la fusion permettrait à la Xbox de Microsoft d’obtenir un accès exclusif aux jeux Activision.

Un juge a prévu le 3 janvier la première audience préliminaire dans l’affaire de l’administration Biden contre Microsoft concernant son offre de 69 milliards de dollars pour acquérir Activision Blizzard, le fabricant de « Call of Duty ».

La Federal Trade Commission (FTC), qui applique la loi antitrust, a demandé à un juge de bloquer l’accord au début du mois, arguant que la fusion permettrait à Microsoft de Boîte X Pour obtenir un accès exclusif à Activision jeux, laissant les consoles Nintendo et PlayStation de Sony dans le froid.

Microsoft a répondu que l’accord profiterait à la fois aux joueurs et aux sociétés de jeux, et a proposé de signer un décret de consentement juridiquement contraignant avec la FTC pour mettre les jeux « Call of Duty » à la disposition des concurrents, dont Sony, pendant une décennie.

Microsoft a présenté cet argument dans un dossier destiné à convaincre un juge de la FTC d’autoriser la poursuite de l’accord.

L’affaire est un signe que l’administration du président américain Joe Biden adopte une approche agressive en matière d’application des lois antitrust. Mais les experts antitrust disent que la FTC fait face à une bataille difficile pour persuader un juge de bloquer l’accord, en raison des concessions volontaires que Microsoft a faites pour apaiser les craintes qu’il pourrait dominer le marché des jeux.