août 18, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

L’accord avec Farrell est « une belle affaire »

Bernard Jackman estime que Prolongation de contrat de deux ans Pour l’entraîneur irlandais, Andy Farrell est une « belle partie du travail ».

Son contrat initial devait expirer à la fin de la Coupe du monde 2023, mais Farrell dirigera désormais le groupe irlandais jusqu’en 2025.

Cette prolongation fait suite à la récente solide performance de l’équipe irlandaise, notamment la victoire historique de ce mois-ci contre les All Blacks sur le sol néo-zélandais, qui a propulsé l’Irlande en tête du classement.

Cela évite également tout intérêt de prétendants potentiels tels que RFU en Angleterre.

« Je pense que c’est un excellent travail de la part de l’IRFU », a déclaré Jackman à RTÉ Sport.

« Le pedigree et la réputation qu’il avait avant de devenir entraîneur-chef sont énormes et il sera très demandé par la suite.

« Donc, l’avoir pendant deux ans pour suivre la Coupe du monde nous donne une réelle stabilité et j’espère que c’est quelque chose sur quoi nous pourrons nous appuyer.

« Mais c’est aussi un signe de confiance dans ce qu’il voit avec le potentiel de cette équipe irlandaise ainsi que sa volonté de s’engager efficacement pour encore trois saisons. »

Jackman a ajouté que quitter la Coupe du monde tous les quatre ans avec le New Deal permettrait une réflexion à long terme.

« Nous ne pouvons pas être trop pris dans les tournois de la Coupe du monde. Nous l’avons fait dans le passé et cela n’a pas fonctionné, alors l’avoir si longtemps après la Coupe du monde pour toujours garder un œil sur l’avenir, le les joueurs qui disputent la Coupe du monde sauront qu’il sera toujours le patron. »

READ  Owen Hargreaves prédit les quatre premiers vainqueurs de la course après la victoire de Manchester United

« Et aussi pour les entraîneurs adjoints qui seront désormais très sollicités, cela apporte une réelle stabilité à l’ensemble du projet au niveau national.

« Il n’y a aucun inconvénient à cela. Je pense que c’est un énorme coup de pouce pour le rugby irlandais. »