décembre 2, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Le cardinal français Jean-Pierre Ricard admet avoir abusé de la jeune fille il y a 14 et 35 ans | nouvelles du monde

Un cardinal français a reconnu avoir abusé d’une jeune fille de 14 ans lorsqu’il était curé dans les années 1980.

Jean-Pierre Ricard, qui est cardinal depuis 2006, a révélé les violations dans une lettre lundi et a déclaré qu’il se retirait de son poste.

« Il y a trente-cinq ans, quand j’étais curé, j’ai agi de manière odieuse avec une fille de 14 ans », a-t-il déclaré.

« Mon comportement a inévitablement entraîné des conséquences graves et durables pour cette personne. »

Il est allé demander pardon et a dit qu’il serait disponible si les autorités judiciaires et ecclésiastiques voulaient lui parler.

Le cardinal Ricard, 78 ans, a été ordonné prêtre en 1968. Il est devenu archevêque de Bordeaux en 2001 et a pris sa retraite il y a trois ans.

Il était également membre de Vatican Le Conseil économique, qui supervise toutes les activités financières du Saint-Siège.

Onze anciens évêques ou évêques, dont Michel Santier, ancien évêque de Créteil, près de Paris, font l’objet d’enquêtes sur des exactions en FranceEric de Moulin Beaufort, président de la Conférence épiscopale française, a déclaré lundi lors d’une conférence de presse, qui a également lu la déclaration du cardinal Ricard.

La confession du cardinal est la dernière révélation à secouer l’Église catholique, qui est impliquée dans un scandale mondial d’agressions sexuelles, impliquant souvent des enfants, depuis plus de deux décennies.

En France l’année dernière, une enquête indépendante a révélé que des religieux français avaient abusé sexuellement de plus de 200 000 enfants au cours des 70 dernières années, et ses auteurs ont déclaré que l’Église catholique avait longtemps fermé les yeux.

READ  Les Russes commencent à se retirer de Tchernobyl : l'Amérique