février 3, 2023

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Le chiffre d’affaires de Smyths Toys en Irlande et au Royaume-Uni dépasse le milliard d’euros

Le chiffre d’affaires de Smyths Toys, dont le siège est à Galway, dans l’ensemble de ses opérations en Irlande et au Royaume-Uni, a franchi la barre du milliard d’euros pour la première fois l’année dernière.

Dans une année record pour une entreprise, le chiffre d’affaires combiné des unités de la République d’Irlande, du Royaume-Uni et d’Irlande du Nord s’est élevé l’an dernier à 1,19 milliard d’euros.

De nouveaux calculs pour l’unité irlandaise de la société, Smyths Toys Ltd, montrent que son bénéfice avant impôts l’an dernier a augmenté de 39 % pour atteindre 4,35 millions d’euros.

Cela fait suite à une augmentation de 3,45 % du chiffre d’affaires de 210,3 M€ à 217,56 M€.

L’entreprise y exploite 21 magasins, ce qui montre que le chiffre d’affaires moyen par magasin pour l’année était de 10,3 millions d’euros.

Les revenus de 217,56 millions d’euros à l’échelle nationale s’ajoutent aux revenus de 973,7 millions d’euros générés par ses unités au Royaume-Uni et en Irlande du Nord l’année dernière.

Les revenus de l’Irlande et du Royaume-Uni concernent l’exploitation de 21 magasins ici et de 115 magasins en Angleterre, en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord.

Cependant, la société dispose également d’un vaste réseau de magasins en Europe continentale avec 67 magasins en Allemagne, 17 en Autriche et 11 en Suisse, et les revenus de l’ensemble du groupe sont estimés à plus de 1,6 milliard d’euros pour 2021.

La société n’a pas déposé de comptes 2021 pour ses opérations européennes car la société qui supervise les activités européennes, Smyths Toys EU HQ Unlimited Co, est illimitée et n’est pas tenue de fournir des comptes.

READ  Andrew a été «limogé» de Windsor pour avoir abandonné le style de HRH comme Harry et Meghan

Cependant, les comptes soumis pour l’entité de l’UE pour 2020 et 2019 montrent qu’elle a enregistré des revenus de 475,35 millions d’euros et 457,36 millions d’euros au cours de chacune de ces années.

L’unité la plus performante du groupe l’année dernière était son activité au Royaume-Uni, avec une augmentation des revenus de Smyths Toys UK Ltd l’année dernière de 167,9 millions de livres sterling, soit 27%, passant de 620 millions de livres sterling à 788 millions de livres sterling.

La société a presque doublé son bénéfice avant impôts l’année dernière, passant de 9,5 millions de livres sterling à 18,11 millions de livres sterling grâce aux ventes exceptionnelles de Lego, Barbie, Nerf Guns, Paw Patrol et des jouets My Little Pony les plus vendus.

L’entreprise est dirigée par la famille Smyth de Co Mayo et trois membres siègent au conseil d’administration – Anthony Smith, Liam Smith et Patrick Smith. Thomas Smith a démissionné de son poste d’administrateur le 1er novembre 2021.

En ce qui concerne l’exploitation d’une entreprise irlandaise l’année dernière, les administrateurs ont déclaré que les restrictions de Covid-19 avaient entraîné la fermeture de magasins de janvier à mai 2021.

« Tous les magasins ont rouvert et ont enregistré de bons résultats pour le reste de l’année », ajoutent-ils.

En ce qui concerne les développements futurs de l’entreprise, les administrateurs affirment que l’entreprise continue d’examiner davantage de sites adaptés à l’expansion des activités.

La société a réalisé un bénéfice après impôt de 3,7 millions d’euros après paiement de l’impôt sur les sociétés de 655 000 euros.

READ  La France se prépare pour le premier tour de la candidature de Macron à la réélection

Les effectifs de l’entreprise irlandaise sont passés l’an dernier de 617 à 546, les dépenses de personnel passant de 14,36 à 14,29 millions d’euros.

Le résultat tient compte des charges d’amortissement hors trésorerie de 1,25 million d’euros.

Les charges locatives de la société sont passées de 5,2 M€ à 4,56 M€.

Le total des capitaux propres à fin décembre dernier s’élevait à 14 millions d’euros, dont 13,38 millions d’euros de bénéfices cumulés.

La trésorerie de la société est passée de 5,48 M€ à 6,09 M€.

Les administrateurs déclarent que les principaux risques et incertitudes auxquels l’entreprise est confrontée sont les pressions concurrentielles sur les prix et les fluctuations des devises étrangères, combinées au Brexit et à la pandémie de Covid-19.

– Reportage sur Gordon Deegan