juin 29, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Le gouvernement français tente de lancer une nouvelle initiative ciblant l’islam

À l’approche de l’élection présidentielle, le gouvernement français cherche des moyens d’attirer les électeurs d’extrême droite.

Gerald Dormann, ministre français de l’Intérieur de droite Annoncé Il organisera un « forum islamique en France » au début de l’année prochaine dans le but d’influencer une partie de la façon dont les musulmans pratiquent leur foi.

Le gouvernement français sélectionnera 80 à 100 personnes qui se présenteront comme des chefs religieux, des imams et des membres de la société civile, mais surtout, achèteront l’histoire de l’État selon laquelle il existe un problème pour les musulmans et l’islam dans le pays.

En 2020, le président français Emmanuel Macron a pressé le Conseil des cultes musulmans de France (CFCM) de signer la charte des « Valeurs républicaines », qui isolait la plus grande population musulmane d’Europe. 5,4 millions.

Plus tôt cette année, le gouvernement Macron a fait pression pour une « constitution des imams », un ensemble de politiques définissant l’islam en France.

Les deux initiatives ont échoué parce qu’elles étaient principalement considérées comme illégales.

La dernière tentative, qui doit avoir lieu en février de l’année prochaine, reconnaît l’échec et le gouvernement Macron cherche maintenant une nouvelle approche.

« Nous en avons eu un très formel, qui a fonctionné autour du Conseil français du culte musulman (CFCM). a dit le gouvernement Suite à l’annonce de la tentative. Pourtant, le CFCM est « complètement paralysé depuis un an ».

Fondé en 2003 par Nicolas Sarkozy, alors ministre français de l’Intérieur, le CFCM est depuis sa création une organisation controversée sans statut juridique.

Le gouvernement français nie que la controversée « Charte des imams » cherche à restreindre ce dont les mosquées peuvent parler dans leurs sermons, surtout si elles soulèvent des questions sur l’islamophobie ou le racisme d’État. Les discours « contre la politique étrangère française » seront également interdits dans les mosquées.

READ  Fawad Sadam, les attaques de Shaheen donnent au Pakistan l'espoir d'égaliser la série

Suite à cette annonce, plusieurs organisations musulmanes ont condamné les tentatives du gouvernement français d' »instrumentaliser » l’islam.

La Grande Mosquée de Paris, organisation proche du gouvernement Macron, a rompu avec le CFCM parce qu’elle refusait d’accepter la charte des imams d’État, et a soutenu la récente initiative de Thurman.

Plus tôt cette année, Dharman a exprimé son mécontentement face à l’échec de la fermeture d’un plus grand nombre de mosquées dans le pays.

Au cours de l’année écoulée, Macron a fermé 17 mosquées pour violation de vagues « lois sur la sécurité » ou manque de « normes de sécurité » appropriées. 89 autres mosquées sont sous surveillance.

Les questions liées à l’identité et à l’islam seront plus importantes lors des élections de l’année prochaine.

À un an des élections présidentielles, la société civile française, les organisations internationales de défense des droits humains et les musulmans locaux craignent de plus en plus que le gouvernement de Macron cible les musulmans de manière disproportionnée afin d’obtenir le soutien des électeurs d’extrême droite.

La montée en puissance d’individus comme le candidat d’extrême droite à la présidentielle Eric Jemmore a encore polarisé la scène politique en France.

La montée du météore de l’écrivain d’extrême droite et spécialiste de la télévision Gemmer, il a avancé à la quatrième place du sondage. 13 pour cent Des votes qui promettent d’être la course présidentielle la plus controversée.

Les vues de Zemmour sur l’incompatibilité de l’islam avec le mode de vie français et français ont été reprises parmi les Français.

Marine Le Pen et Jemmour sont un autre candidat d’extrême droite à la présidentielle 30% de participation Contre 24 pour cent des macronutriments.

READ  Ryanair prévoit de reporter ses vols vers l'Espagne, la France et l'Italie dans les prochaines 48 heures

Source : TRT Monde