novembre 27, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Le négationniste français Vincent Renoir arrêté en Écosse

Un négationniste français vivant en Écosse a été arrêté après avoir fui les autorités outre-Manche suite à sa condamnation en vertu des lois anti-nazies.

Après deux ans de recherches, Vincent Renoir a été interpellé jeudi à Fife.

Reynward a été condamné à quatre mois de prison en novembre 2020 et à six mois supplémentaires en janvier 2021.

La négation de l’Holocauste est une infraction pénale en France depuis 1990 et Renoir a été condamné à de nombreuses reprises. Sa condamnation était liée à une série de publications antisémites sur les réseaux sociaux.

Jeudi, la police écossaise a confirmé l’arrestation d’un homme de 53 ans au nom des autorités françaises et qu’il a comparu devant le tribunal du shérif d’Édimbourg plus tard dans la journée.

« Il a été arrêté à une adresse à Anstruther, Fife, sur la base d’un accord de commerce et de coopération émis en France », a déclaré le porte-parole.

Le général Jean-Philippe Ryland, de l’OCLCH, la branche de la gendarmerie française spécialisée dans les crimes de haine et les crimes de guerre, a déclaré : « Vincent Renoir a été arrêté grâce aux formidables efforts de la coopération internationale et, en particulier, aux remerciements de nos homologues.

« Malgré les difficultés juridiques qui peuvent être présentes, l’Office (OCLCH) n’abandonnera pas les idéologues qui prônent la haine, où qu’ils se trouvent. »

La Campagne contre l’antisémitisme a salué l’arrestation et a qualifié Renoir de « triste négationniste de l’Holocauste qui a été condamné à maintes reprises par les tribunaux français ».

L’organisme de bienfaisance a déclaré que sa première condamnation pour négationnisme remonte à 1991 pour avoir distribué des tracts niant l’existence de chambres à gaz dans les camps de concentration.

READ  La première dame de France dans l'eau chaude avec un enregistrement audio de 'Paparazzi Queen'

La presse française a affirmé qu’il travaillait comme tuteur privé tout en vivant sous une fausse identité au Royaume-Uni.

Un porte-parole de la Campagne contre l’antisémitisme a déclaré : « Pour lui, échapper à la justice, uniquement pour s’installer au Royaume-Uni en tant que tuteur privé enseignant aux enfants, est intolérable, c’est pourquoi nous avons travaillé avec des organisations juives françaises pour obtenir son extradition afin qu’il peut en subir les conséquences. » de son abominable incitation. »