octobre 2, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Le Premier ministre français exhorte les grandes entreprises à redonner du pouvoir d’achat au public

Le Premier ministre Elisabeth Borne a déclaré que les entreprises à haut rendement en France devraient « redonner du pouvoir d’achat » au peuple, alors que le coût de la vie continue d’augmenter.

La Première ministre a également déclaré qu’elle « n’excluait pas » un nouvel impôt sur les sociétés sur les bénéfices exceptionnels.

Dans une interview au Parisien, Mme Borne a déclaré qu’elle préférerait que les grandes entreprises « baissent leurs prix aux consommateurs pour leur redonner du pouvoir d’achat ». Elle a déclaré que cette option serait « plus efficace et plus impactante pour les Français ».

Elle a déclaré: « Personne ne comprendra que les entreprises réalisent des bénéfices exceptionnellement élevés alors même que les Français s’inquiètent pour leur pouvoir d’achat. Dans la période actuelle, chacun doit prendre ses responsabilités. »

Bourne a ajouté qu’elle « prêterait attention à ce que [these companies] faire », et vérifier que ceux qui ont déjà apporté des modifications « les respectent ».

Taxes sur les bénéfices et les jets privés

La question des impôts supplémentaires sur les bénéfices des grandes entreprises faisait déjà l’objet de débats au Parlement. Certains députés l’ont appelé, tandis que le secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, a annoncé la semaine dernière qu’il proposerait un référendum de parti sur ses partenaires du Nupes (parti politique).

Bourne a également abordé la question de l’utilisation de jets privés, après que la question soit devenue controversée le mois dernier. Il n’a confirmé aucune taxe ou pénalité pour son utilisation, mais a déclaré: « Les propriétaires d’avions privés, comme tout le monde, devraient participer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. »

READ  Rugby des Six Nations | Avant-première : France Femmes contre Nouvelle-Zélande Femmes

Lire aussi : Éteignez les écrans publicitaires éclairés et les avions privés, exhortent les militants français

Elle a dit qu’il était important que les « plus riches » donnent le bon exemple. Elle a ajouté qu’elle était déterminée à « faire un mouvement global et planifié » sur les mesures respectueuses de l’environnement.

Cela devrait inclure un « fonds vert » de 1,5 milliard de dollars pour les groupes et les autorités locales « pour les aider à accélérer la transformation environnementale », a-t-elle déclaré. L’argent pourrait servir à la réhabilitation des terrains publics pour éviter l’étalement urbain et à la rénovation écologique des bâtiments publics tels que les écoles.

Il peut aussi « aider à ramener la nature dans les villes » ou créer des parkings « park and ride » en banlieue pour réduire le trafic.

Elle a ajouté que le gouvernement « ne laisserait pas exploser les prix de l’énergie » et limiterait les « hausses », même si les prix de l’énergie continuent d’augmenter.

Le compteur actuel, dit « prix bouclier » (bouclier tarifaire), expire sous sa forme actuelle à la fin de l’année. « Nous poursuivrons les mesures pour freiner la hausse des prix de l’énergie. Nous imposerons des mesures spécifiques pour aider les plus vulnérables », a déclaré Mme Bourne.

L’inflation est en légère baisse mais les prix restent élevés

Les commentaires de Bourne interviennent dans un contexte de hausse des prix et de forte inflation.

Cependant, après quelques hausses record de taux, l’inflation a atteint 5,8% en glissement annuel en août, en baisse de 0,3% par rapport au taux de 6,1% de juillet, selon les derniers chiffres de l’Insee.

READ  Le train qui a raccourci la France et l'Europe

Inci a déclaré dans un communiqué que la baisse était « due au ralentissement des prix de l’énergie ». Malgré cela, les prix des aliments en août ont augmenté de 7,7 % dans l’ensemble.

De même, l’Indice des prix à la consommation formatisé (IPCH), qui sert de base de comparaison au niveau européen, a augmenté de 6,5 % sur un an en août, contre 6,8 % en juillet. Sur un mois, l’IPCH a augmenté de 0,4 %, contre 0,3 % le mois précédent.

Articles Liés

Inflation, climat et retraites : un « rentier » difficile pour l’État français
Inflation : la France ne verra pas un « scénario à deux chiffres », selon le ministre
L’inflation en France devrait atteindre 6,8 % fin 2022