décembre 4, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Leinster a résisté à la tempête pour échapper à Galway avec une autre victoire

appeler 0

Leinster 10

Par une nuit comme celle-ci, il s’agit de tenter sa chance. Leinster l’a fait. Connacht ne pouvait pas et a continué le thème du début de la saison.

C’est le Leinster de l’URC, invaincu en cinq matches, qui cherche la certitude d’obtenir la tête de série lors des barrages. Quant à Konnacht, ce fut une autre soirée frustrante, sa quatrième défaite de la saison, et la seule au cours de laquelle l’équipe n’a pas réussi à marquer.

Protéger le ballon est devenu un problème pour l’équipe d’Andy Friend. Ils en ont eu beaucoup et ont remis Leinster pendant de longues périodes au deuxième quart puis pendant une bonne partie de la seconde mi-temps, mais à chaque fois, ils ont manqué de sang-froid.

Le prix était élevé, une autre défaite. Quant au Leinster, ils sauront qu’ils doivent être meilleurs. Alors que leur défense était exceptionnelle, leur attaque ne l’était pas. Une tentative – qui n’a eu lieu que quatre minutes plus tard – s’est avérée vitale. Remarquablement, Josh van der Flier en était le créateur, tout comme l’ailier était l’instigateur du mouvement qui a conduit au seul autre résultat de Leinster, un penalty de Ciaran Frawley.

Sinon, ils n’avaient rien à montrer, c’est un match qu’ils auraient facilement pu perdre.

Il y avait un manque de qualité en première mi-temps, la météo était un facteur contributif et aucune des équipes ne se sentait à l’aise sous le ballon haut, n’interférant pas avec le flux.

Leinster a marqué tôt, et sa défaite a été la source de la tentative, avec James Ryan récupérant le lancer de Dan Sheehan et Josh van der Vleeer brisant le coup au filet Cormac Foley, leur moitié obscure, pour une finition facile dans le coin.

READ  La rediffusion finale de Donegal 2020 a été reportée après appel

Source : Bryan Keane/INPHO

Avec Ross Byrne tournant, Leinster avait une avance de sept points – généralement par une marge infime mais assez grande par une nuit comme celle-ci, avec le vent et la pluie tournant. Pendant un certain temps, Connacht a essayé de jouer avec le spectacle et l’ambition avant de revenir progressivement à la raison, choisissant de jouer avec les circonstances plutôt que de s’accrocher à une idée fantaisiste selon laquelle ils pourraient divertir n’importe qui par ce temps.

À leur crédit, ils sont restés dans la mêlée alors qu’ils étaient sous de longues périodes de pression en première mi-temps, Niall Murray, leur gros verrou, a eu un excellent match et a décroché une paire de bons interceptions dans la séquence de Leinster lorsque Connacht en avait le plus besoin.

D’autres facteurs ont également joué leur rôle. Tout d’abord, une foule bruyante de 6 887 personnes a joué leur rôle, demandant à leurs joueurs de se débarrasser de chaque pouce. Et ils en avaient besoin, car Leinster a dominé le terrain et la possession au premier trimestre de l’année, et a raté une occasion d’augmenter son avance lorsque Rob Russell a choisi la mauvaise option au Connacht 22.

S’ils avaient marqué pendant cette période, et quand Gary Ringrose a pris une pause à mi-chemin qui semblait inévitable, je me serais attendu à une victoire de 20 points pour les visiteurs. Mais Konnacht les a en quelque sorte empêchés d’entrer, la première ligne se portant bien et la deuxième ligne, Murray, faisant mieux.

Au final, ils ont trouvé pied dans le match, portés par les coups de pied tactiques de Jack Carte, mais aussi par des décisions astucieuses de rejeter les coups durs au but au profit d’une entrée dans une surface. Bien que certains points ne soient pas issus de cette politique, il y a eu un changement de dynamique.

READ  La communauté est sous le choc après la mort tragique du footballeur de Sligo Óg Murphy

Le match étant désormais joué selon leurs conditions, ils étaient vraiment censés être sur la liste des cibles – mais une combinaison de la bonne défense de Leinster, à la fois en grève et en liberté, les a tenus hors du terrain. De plus, il y a eu une mauvaise passe de Colm Riley à Mac Hansen alors que l’ailier était seul et non marqué. Si Riley avait été précis dans sa livraison, Connacht aurait été 7-5 derrière avec le transfert à venir.

Ce n’était pas la seule opportunité qui a été refusée, trois séquences de cinq mètres ont toutes entouré la Leinster Line mais sans récompense.

En deuxième mi-temps, le style de jeu a encore changé.

Cette fois, c’est Leinster qui risquait le moins, donnant des coups de pied aussi souvent qu’il le pouvait, s’en tenant à un plan de match conservateur car ils savaient qu’il était inutile d’essayer de faire autre chose.

Encore une fois, Konnacht a eu des opportunités. Une fois de plus, ils ont eu le ballon à Leinster 22. Et encore une fois, ils n’ont pas réussi à le conserver.

Oui, les conditions ont été un facteur, tout comme la pression constante que Leinster a exercée sur eux. Mais pour gagner ces matchs, vous avez besoin d’un petit score supplémentaire et en fin de compte, Leinster était l’équipe qui a tenté le coup, Van der Vlaer obtenant une pause de six minutes, ce qui a finalement vu John Porsche le déposer à l’intérieur du Connacht 22 .

À partir de la dernière étape, Murray a été pénalisé pour une violation de grange, une pénalité a été donnée et Frawley a remporté son coup de pied. C’était une autre victoire de Leinster. Ils prendront des temps d’arrêt.

Les buteurs du Leinster

Essayer: Foley

Transferts: Berne (1/1)

penalty: Berne (0/2) fraise (1/1)

Connacht

Conor Fitzgerald (Acteur : Tom Daley 65 ans) ; John Burch, Byron Ralston, David Hochshaw, Mac Hansen ; Jack Carty, Colm Riley (acteur : Caolin Blade ’50) ; Peter Dooley (acteur : Denis Buckley ’45), Dave Heffernan (acteur : Grant Stewart ’60), Finlay Bealham (acteur : Jack Aungier ’60) ; Niall Murray (Carton Jaune 74), Gavin Thornberry (Représentant : Oisin Dowling 55) ; Josh Murphy (Acteur : Conor Oliver ’21-33), Shamus Hurley Langton (Acteur : Conor Oliver 55), Paul Boyle (Acteur : Ciaran Booth ’66)

Leinster

Jamie O’Brien ; Liam Turner, Gary Ringrose, Charlie Ngatay (Rob Henshaw 46 ans), Rob Russell (acteur ; Ciaran Frawley 73 ans) Ross Byrne, Cormac Foley (acteur : Nick McCarthy 55 ans) ; Ed Byrne (acteur : Andrew Porter ’45), Dan Sheehan (acteur : John McKee ’80), Tadhg Furlong (acteur : Michael Ala’alatoa ’41) ; Ross Moloney, James Ryan (acteur : Joe McCarthy 63) ; Caelan Doris, Josh van der Flier, Jack Conan (rep : Martin Moloney ’34)

Régner: Frank Murphy (IRFU)