Connect with us

sport

L’Eintracht Francfort a battu les Rangers aux tirs au but pour revendiquer la gloire en Ligue Europa à Séville

Published

on

L’Eintracht Francfort a battu les Rangers aux tirs au but pour revendiquer la gloire en Ligue Europa à Séville

Les Rangers ont trébuché dans le dernier obstacle de la Ligue Europa après une brutale défaite 5-4 aux tirs au but contre l’Eintracht Francfort à Séville.

Joe Aribo encourageait les supporters de Gires dans la chaleur étouffante du stade Ramon Sanchez Pizjuan lorsqu’il a ouvert le score à la 57e minute.

Cependant, l’attaquant colombien Rafael Bury a égalisé à la 68e minute pour donner au match 30 minutes supplémentaires alors que le gardien de Francfort Kevin Trapp a effectué un dernier arrêt de Ryan Kent.

Puis vinrent les tirs au but et le désespoir face aux Light Blues et notamment au remplaçant Aaron Ramsey, qui sauva la séance de tirs au but.

Le capitaine du maillot James Tavernier a marqué ainsi que les remplaçants Stephen Davis, Scott Arfield et Kemar Rove, tandis que Christopher Lenz, Ajden Hrustek, Daichi Kamada, Philip Kostik et Bure ont marqué aux tirs au but alors que le voyage des Rangers en Ligue Europa s’est terminé par une déception.

C’était le 19e match des Rangers en Europe cette saison et l’équipe de Giovanni van Bronckhorst doit maintenant se préparer pour sa finale de Coupe d’Écosse contre Hearts à Hampden Park samedi.

Ibrox était déjà haussier.

C’était la même équipe des Rangers lors de la victoire en demi-finale contre le RB Leipzig à Ibrox – valable une fois de plus avec Rove hors du banc – alors qu’Aribo jouait à nouveau loin en avant.

Des dizaines de milliers de supporters de Jerez se sont rendus en Espagne, la plupart sans billets, mais au cas où ils se retrouveraient avec environ les deux tiers du stade de 42 000 places, les deux groupes de supporters ont contribué à créer une bonne ambiance.

READ  Le rêve de l'Écosse de se qualifier pour l'Euro 2024 s'est arrêté après sa défaite face à l'Espagne.

C’était un début de match frénétique.

Le match a vu une longue pause lorsque le capitaine de Francfort, Sebastian Ruud, a demandé un pansement après un défi majeur du milieu de terrain de Jers, John Lundstram.

À la 20e minute, le gardien des Rangers Alan McGregor a tourné à 20 mètres d’Ansgar Knauf dans un corner et a résisté de manière peu convaincante.

Cinq minutes plus tard, et avant la pause bienvenue de l’eau, Aribo a pris une passe de Scott Wright et s’est enroulé de loin devant le poteau droit de Trapp.

L’uniforme allemand est de retour. Après qu’un corner ait atterri à ses pieds, Jesper Lindstrom a sauvé un but de son joueur, Kamada, et a été expulsé.

L’équipe de Glasgow a avancé sur le terrain et Trapp a arrêté la tête de Lundstram sur le coup franc de Borna Parisic au-dessus de la barre, mais l’angle s’est avéré infructueux.

Francfort a commencé la deuxième mi-temps en plein essor. Lindstrom a sauvé une faute de McGregor mais a traversé le poteau et les Rangers ont défendu du coin.

À la 52e minute, le défenseur des Light Blues Conor Goldson aurait peut-être eu la chance de s’échapper en toute impunité après que le VAR ait vérifié un penalty lorsqu’il a défié Bury, après quoi Kent a frappé un long tir à l’autre bout.

Puis il y a eu une explosion bleue dans les gradins alors que les Rangers avançaient.

Djibril Sue s’est étiré pour diriger le ballon dans son propre filet, le défenseur Tota a glissé pour permettre à Aribo de courir proprement et de diriger le ballon devant Trapp.

Le rêve des Rangers se poursuivait – puis il a été mis en attente. À la 67e minute, l’équipe de Bundesliga a raté un joueur lorsque Ruud a joué à Kamada et a levé le ballon au-dessus de la tête de McGregor mais aussi en haut du filet.

Cependant, deux minutes plus tard, Bure a dépassé Goldson et Calvin Basie et a converti un centre de Kostick.

L’élan semblait se diriger vers les hommes d’Oliver Glasner.

Les nerfs sont entrés en jeu et il y a eu une bouffée d’air frais de la part des partisans de Jersey à la 88e minute lorsque Kostick a lancé un centre devant le visage du gardien McGregor et était hors du jeu.

Il n’y a pas eu de changement dans le résultat de la première mi-temps des prolongations mais il y a beaucoup de fatigue.

Trapp a surmonté un bon tir de Barisic de loin et Kent a dévié le ballon, mais le remplaçant Christian Jakic a frappé la barre transversale.

De l’autre côté, Trapp sauva brillamment le tir de Kent à bout portant puis un autre bel arrêt sur coup franc de Tavernier.

Puis vint la séance de tirs au but – jusqu’à la fin, elle était remplie de fans des Rangers – mais le match s’est terminé en déchirement pour la Premier League.

READ  Power partage la deuxième place avant la finale du RSM Classic

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sport

Marty Clarke fait un retour spectaculaire pour Down Under

Published

on

Treize ans après sa dernière apparition avec les Down, Marty Clarke fait partie des favoris pour un retour remarqué avec les Rouge et Noir – cette fois en tant que gardien de but.

Bien qu'il fasse toujours partie intégrante de l'équipe dirigeante de Conor Lafferty, le joueur de 36 ans s'entraîne avec l'équipe depuis le début de l'année, notamment aux côtés des gardiens John O'Hare et Kevin Anderson.

Alors que Niall Keane, numéro un de l'année dernière, a choisi de se retirer, Charlie Smith poursuit son rêve de football américain aux États-Unis et le gardien de Warrenpoint, Gary McMahon, incapable de s'engager, Lafferty et son entraîneur Ciaran Minagh étaient désireux d'explorer d'autres options.

En conséquence, l'homme de Riocht a été identifié pour le rôle à la fin de l'année dernière, et bien qu'ils aient initialement accepté de le laisser partir jusqu'à ce qu'il ait une saison complète à son actif en club, le mouvement a été accéléré.



S'étant lancé dans la perspective d'un retour, Clarke a travaillé en étroite collaboration avec l'entraîneur des gardiens de Down et le vainqueur du Tyrone All-Ireland, John Devine, en vue de s'impliquer à un moment donné.

John O'Hare de Glen est actuellement le joueur numéro un, et il a été très performant puisque les Mornemeen ont remporté cinq victoires successives pour les laisser à portée de main de la promotion en Division Deux.

Marty Clarke est revenu jouer pour Down en 2010 et 2011 après avoir eu un impact énorme avec Collingwood dans l'AFL.  Photo de Seamus Loughran
Marty Clarke a reçu un prix Allstar après les avoir aidés à atteindre la finale de toute l'Irlande en 2010. Photo de Seamus Loughran

Cependant, avec Niall Morgan de Tyrone, Rory Beggan de Monaghan et Ethan Rafferty d'Armagh montrant les avantages du déploiement d'un gardien de but qui est à l'aise en dehors du terrain et qui devient un remplaçant efficace, la direction de Down est désireuse d'essayer de maximiser ce domaine.

READ  La Rochelle de Ronan O'Jara retrouve les demi-finales de la Champions Cup

Naturellement, la vision et la capacité de passe de Clarke, tant sur le jeu que depuis le point de penalty, leur ont donné matière à réflexion alors que la Ligue nationale touche à sa fin.

La victoire convaincante de dimanche contre Sligo laisse Down bien placé avant les deux derniers matchs de la campagne de Division 2, avec ses collègues chasseurs de promotion Westmeath ensuite à Mullingar le 17 mars, tandis que Clare arrive à Birk Isler sept jours plus tard.

Les Mournemen accueillent Antrim à Newry lors du premier tour du championnat d'Ulster le 13 avril, le vainqueur affrontant les quarts de finalistes entre Armagh et Fermanagh.

Bien qu'il n'ait fait que 34 apparitions pour les Mornemeen, Clarke est l'un des attaquants les plus cultivés du pays, remportant un prix All Star lorsque Down a atteint une improbable finale de toute l'Irlande en 2010.

Clarke n'avait que 23 ans lorsqu'il est apparu pour la dernière fois pour les Mourningmen le 23 juillet 2011 – et cela ne s'est pas terminé comme il le souhaitait, car les Rebels l'ont chassé du terrain au cours de la seconde mi-temps. Une victoire par 12 points.

Après avoir joué pour l'équipe australienne de Collingwood avant de répondre à son appel au boycott fin 2009, Clarke a décidé de se diriger vers Down Under pour un deuxième passage avec les Magpies une fois la campagne de championnat 2011 terminée.

Marty Clarke a été expulsé lors de son dernier match pour Down – lors d'un match de qualification pour toute l'Irlande contre Down il y a 13 ans.  Photographie de Declan Rogan
Marty Clarke a été expulsé lors de son dernier match pour Down – lors d'un match de qualification pour toute l'Irlande contre Down il y a 13 ans. Photographie de Declan Rogan (Declan Rogan – Declan Rogan)

Même si l’on s’attendait à ce qu’il revienne dans le giron inférieur à un moment donné après son retour sur le sol irlandais – en particulier sous le règne de feu Eamonn Burns et Jim McCurry – cela ne s’est pas produit.

READ  Power partage la deuxième place avant la finale du RSM Classic

Clarke a annoncé sa retraite du football en 2017 après avoir combattu la maladie d'Addison – une maladie qui peut entraîner une fatigue extrême et une perte de poids – et s'est depuis imposé comme un entraîneur très apprécié, rejoignant pour la première fois Lafferty alors que Down remportait le titre d'Ulster U20 en 2017.

Il y a eu une certaine surprise lors du championnat intermédiaire du comté de l'année dernière lorsque Clarke est entré en jeu tardivement lors de la victoire d'An Riocht contre St John's, sa première apparition en compétition pour le club en six ans.

Continue Reading

sport

Shamrock Rovers sauve un égaliseur tardif dans l'affrontement entre les deux principaux prétendants au titre de lettre d'intention

Published

on

Shamrock Rovers sauve un égaliseur tardif dans l'affrontement entre les deux principaux prétendants au titre de lettre d'intention

42 est La maison du bon journalisme Pour les fans passionnés de sport irlandais, il vous rapproche des histoires qui comptent grâce à une analyse incisive et une écriture sportive pointue.

Shamrock Rovers 2

Ville de Derry 2

Derry City a répondu à l'adversité et Shamrock Rovers les a rencontrés étape par étape.

Exactement ce que l’on attend des meilleures équipes du pays.

En fin de compte, le butin a été partagé lors d'une soirée pleine de drames qui s'est terminée avec les Rovers récupérant un point à la 93e minute grâce à la tête imposante de Marcus Bohm sur Ciaran Cole au deuxième poteau.

Les 42 abonnés peuvent lire le compte rendu complet du match ici (€)

L'équipe primée 42 produit du contenu original que vous ne trouverez nulle part ailleurs : sur la GAA, la Ligue d'Irlande, le sport féminin et la boxe, ainsi qu'une couverture révolutionnaire du rugby, le tout avec un œil irlandais.

READ  Leona Maguire s'apprête à affronter la numéro trois mondiale Nelly Korda alors que la paire d'ouverture de la Solheim Cup est révélée
Continue Reading

sport

Le président de la FIA, Mohamed Bin Sulayem, a fait l'objet d'une enquête pour ingérence présumée dans la course du Grand Prix d'Arabie Saoudite 2023 | Actualités Formule 1

Published

on

Le président de la FIA, Mohamed Bin Sulayem, a fait l'objet d'une enquête pour ingérence présumée dans la course du Grand Prix d'Arabie Saoudite 2023 |  Actualités Formule 1

L'enquête du Comité d'éthique de la FIA, qui examine cette plainte, a déclaré que Mohammed ben Sulayem avait clairement indiqué que la sanction infligée au pilote Aston Martin Fernando Alonso lors du Grand Prix d'Arabie saoudite de l'année dernière aurait dû être annulée.


18h59, heure du Royaume-Uni, lundi 4 mars 2024

Plusieurs sources ont indiqué que le président de la FIA, Mohammed Bin Sulayem, faisait l'objet d'une enquête pour ingérence dans la course de Formule 1 de l'année dernière. Actualités Sky Sports.

Comme l'a rapporté pour la première fois la BBC, une enquête du Comité d'Éthique de la FIA examine une allégation selon laquelle Bin Sulayem aurait clairement indiqué que la pénalité imposée au pilote Aston Martin Fernando Alonso lors du Grand Prix d'Arabie saoudite de l'année dernière devrait être annulée.

Actualités Sky Sports La FIA a été contactée pour commentaires.

La pénalité infligée à l'Espagnol l'a fait passer de la troisième place de la course à la quatrième place derrière les pilotes Red Bull Sergio Perez et Max Verstappen, ainsi que le pilote Mercedes George Russell.


image:
Alonso a été rétrogradé à la quatrième place du Grand Prix d'Arabie saoudite 2023 avant que la pénalité ne soit annulée.

Que s'est-il passé au Grand Prix d'Arabie saoudite l'année dernière ?

Alonso, qui a pris le départ de la course à la deuxième place et a mené pendant les quatre premiers tours après avoir dépassé le poleman Perez, s'est rapidement vu infliger une pénalité de cinq secondes pour une position de départ incorrecte après s'être aligné trop à gauche de sa zone de grille.

READ  La Rochelle de Ronan O'Jara retrouve les demi-finales de la Champions Cup

L'Espagnol a pris la pénalité sous la voiture de sécurité lorsque son coéquipier Lance Stroll s'est écrasé au 19e tour, mais a ensuite été frappé d'une pénalité supplémentaire de 10 secondes, les commissaires sportifs estimant qu'ils avaient enfreint les règles en travaillant sur sa voiture. Le jack arrière est en contact avec son AMR23.

Bien que l'incident se soit produit au 19e tour, Alonso n'a reçu la pénalité qu'après la fin de la course et des célébrations, ce qui l'a amené à qualifier la décision de « mauvaise performance » de la FIA.

Programme du Grand Prix d'Arabie saoudite sur Sky Sports F1

mercredi 6 mars

  • 14h30 : Conférence de presse des pilotes

jeudi 7 mars

  • 9h50 : Entraînement F2
  • 10h50 : Entraînements de l'Académie de Formule 1
  • 13h00 : Essais du premier Grand Prix d'Arabie Saoudite (début de la séance à 13h30)
  • 14h55 : Qualifications Formule 2
  • 16h45 : Essais du deuxième Grand Prix d'Arabie Saoudite (début de la séance à 17h)
  • 18h15 : Qualifications Académie de Formule 1
  • 19h15 : Spectacle de Formule 1

vendredi 8 mars

  • 11h55 : Course 1 de l'Académie de Formule 1
  • 13h10 : Troisièmes essais du Grand Prix d'Arabie saoudite (début de la séance à 13h30)
  • 15h05 : Course Sprint de Formule 2
  • 16h10 : Préparatifs pour les qualifications du Grand Prix d'Arabie Saoudite
  • 17h00 : éliminatoires du Grand Prix d'Arabie Saoudite

samedi 9 mars

  • 12h00 : Course 2 de l'Académie de Formule 1
  • 13h20 : Course spéciale Formule 2
  • 15h30 : Préparatifs du Grand Prix d'Arabie Saoudite : Le Grand Prix, c'est samedi
  • 17h00 : Grand Prix d'Arabie Saoudite
  • 19h : Réaction du Grand Prix d'Arabie : drapeau à damier
  • 21h30 : Temps forts du Grand Prix d'Arabie Saoudite

Regardez la deuxième manche de la nouvelle saison de Formule 1 – le Grand Prix d'Arabie – en direct sur Sky Sports F1 cette semaine, avec les essais jeudi, les qualifications vendredi et la course à 17 heures samedi.

READ  Power partage la deuxième place avant la finale du RSM Classic

L'affrontement des poids lourds d'Anthony Joshua avec Francis Ngannou aura lieu le vendredi 8 mars, en direct sur Sky Sports Box Office, l'événement principal étant prévu vers 23 heures. Réservez Joshua contre Ngannou maintenant !

Continue Reading

Trending

Copyright © 2023