mai 26, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Les autorités maliennes retirent définitivement les licences des médias français

La Haute Autorité des Communications du Mali a annoncé la décision de suspendre définitivement le travail de deux médias français, Radio France International et France 24, deux des organes d’information les plus écoutés dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

C’est la première fois que le gouvernement malien retire la licence d’exploitation aux médias étrangers.

« Les chaînes Radio France International, RFI et France 24 ont été définitivement retirées des abonnements de tous les distributeurs de programmes audiovisuels et des plateformes et sites Internet des organismes de médias en ligne et des opérateurs mobiles », indique le communiqué.

La Haute Autorité des Communications du Mali a appelé le gouvernement à mettre en œuvre la décision.

Le 17 mars, le gouvernement malien a annoncé la suspension temporaire des deux médias, les accusant de rapporter « de fausses allégations de violations commises par les forces armées maliennes contre des civils, et de violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire ».

France Médias Monde s’est fermement opposé au retrait de sa licence et a déclaré qu’il utiliserait tous les autres moyens possibles pour diffuser l’information.

« Nous continuerons à couvrir l’actualité du Mali intéressant toute l’Afrique et le reste du monde. Toutes les solutions techniques seront mises en œuvre pour rendre nos médias accessibles aux Maliens qui souhaitent continuer à recevoir une information experte gratuite et ouverte sur le monde, « , a déclaré l’organisation médiatique.

READ  L'assureur français s'engage à verser 300 millions d'euros aux restaurants pour les fermetures du gouvernement

Elle a réitéré son « attachement à l’indépendance et à la liberté d’information ».

Une crise dans les relations entre le Mali et la France s’intensifie alors que le pays européen commence à retirer ses soldats qui y sont stationnés depuis 2013, lorsqu’ils ont aidé à chasser les extrémistes islamiques de leurs bastions dans le nord.

L’accusation est intervenue après que la France a diffusé des vidéos qui semblaient montrer des mercenaires russes enterrant des corps près d’une base militaire dans le nord du Mali qui avait été remise par les forces françaises aux forces maliennes.