août 18, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Les compagnies aériennes n’excluent pas davantage de perturbations alors qu’Aer Lingus annule davantage de vols – The Irish Times

Aer Lingus a annulé lundi des vols vers Bruxelles et Amsterdam en raison de problèmes persistants qui ont perturbé les voyages en avion le week-end.

Aer Lingus et Ryanair ont annulé des vols ce week-end en raison de divers problèmes à travers l’Europe, notamment des grèves du contrôle du trafic aérien.

Lundi, Aer Lingus a annulé deux services de Dublin à Amsterdam et Bruxelles, car elle était aux prises avec les mêmes problèmes.

Une porte-parole d’Aer Lingus a déclaré que la compagnie aérienne ne prévoyait pas d’autres annulations, mais a averti que les problèmes de transport aérien au cours du week-end demeuraient.

La compagnie a indiqué, dans un communiqué, que les pressions des grèves du contrôle aérien et la pénurie continue de main-d’œuvre que connaissent les aéroports et les compagnies de services aériens, l’ont obligée à annuler des vols.

« Cette pression sur le système a été exacerbée par la forte augmentation des cas de Covid parmi nos équipes ces derniers jours », a expliqué Aer Lingus.

La compagnie aérienne a déclaré qu’elle avait proposé de réhéberger les passagers concernés sur des services alternatifs après l’annulation de ses différents vols.

Des problèmes ont forcé Aer Lingus à annuler des vols de Dublin vers Londres, Lyon en France, la célèbre tache solaire de Faro au Portugal et Split en Croatie. Il a également annulé des vols vers Dublin au départ de Londres, Paris et Amsterdam.

Aer Lingus prévoit de restaurer 90% de son nombre de sièges pré-Covid cette année et confirme qu’elle a commencé à planifier pour cet automne dernier, y compris la construction de « magasins appropriés ».

READ  The group behind Mercedes in Ireland paid out €1.8m in dividends after getting Covid support

Les annulations de vols dans les principaux aéroports européens ont entravé la reprise du transport aérien après la pandémie, nombre d’entre eux ayant du mal à trouver suffisamment de personnel pour gérer l’augmentation du nombre de passagers.

Ryanair a accusé les grèves du contrôle du trafic aérien français d’une « perturbation mineure » au cours du week-end qui l’a obligée à annuler des vols en Espagne, en Italie, au Royaume-Uni et en France.

« Les problèmes de contrôle du trafic aérien resteront un problème majeur pour toutes les compagnies aériennes à travers l’Europe et entraîneront inévitablement de nouvelles perturbations des voyages des passagers européens tout au long de l’été », a déclaré le transporteur irlandais.

Ryanair et le PDG du groupe, Michael O’Leary, ont appelé à plusieurs reprises à des restrictions sur les grèves du contrôle du trafic aérien au fil des ans.

La compagnie aérienne a également recherché des mesures alternatives qui permettraient aux compagnies aériennes de continuer à voler dans l’espace aérien français lorsque les contrôleurs de l’État entreprennent des actions revendicatives.

L’emplacement et la taille de la France signifient que de nombreux vols européens traversent son espace aérien, même s’ils n’y atterrissent pas, de sorte que les grèves du contrôle du trafic aérien là-bas pourraient affecter les services entre d’autres pays.

Des compagnies aériennes telles que Ryanair et Aer Lingus, le groupe International Consolidated Airlines, ont averti le mois dernier que les grèves, les embouteillages dans les aéroports et le Covid-19 pourraient tous menacer la reprise du transport aérien cet été.

Après un début d’année lent, les voyages en avion ont rebondi dans la république et dans toute l’Europe, de nombreuses familles se dirigeant vers le soleil pour la première fois depuis 2019.

READ  Has the pandemic permanently changed the ways we spend?

L’aéroport de Dublin s’attend à ce que le nombre de passagers en juin et juillet dépasse les totaux enregistrés au cours de ces mois en 2019, l’année où il a accueilli un record de 32,9 millions de passagers.