novembre 26, 2021

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Les joueurs n’auront aucun problème avec leurs coéquipiers gays

Le manager de Liverpool, Jurgen Klopp, pense que le monde plus vaste en dehors du football est le principal obstacle pour que les joueurs plus professionnels s’ouvrent sur leur sexualité.

La semaine dernière, le milieu de terrain d’Adélaïde United, Josh Cavallo Déclarer ouvertement qu’il est gay Il a dit qu’il savait qu’il y avait d’autres joueurs qui « vivaient en silence ».

Klopp a félicité l’international australien des moins de 20 ans pour avoir entamé une conversation sur le sujet et a déclaré qu’il ne pensait pas qu’il y aurait de réaction négative de l’intérieur du vestiaire si d’autres joueurs faisaient la même chose.

« Bien sûr, je ne pense pas que cela devrait être comme ça », a déclaré Klopp.

« C’est une grande histoire mais c’est en fait le problème que nous avons : ce n’est pas normal (commun), ou il doit le rendre public au lieu de vivre sa propre vie et personne ne s’en énerve trop.

« Ce que je peux vous dire, c’est qu’au cours de mes 30 années dans l’industrie, je n’ai jamais eu de vestiaire où cela aurait été un problème du tout.

« Le problème n’est pas le cercle restreint, le problème est plus large : les fans dans le stade, ils utilisent des choses pour essayer de vous donner du bâton, et cela arrivera certainement.

Josh Cavallo

« C’est très décevant, mais nous devons tous y travailler, pour nous assurer que ce genre de ‘nouvelles’ n’est pas nécessaire, et que personne n’a à faire d’annonce pour s’ouvrir.

« J’ai vu son discours et il semble être un jeune homme vraiment fort et intelligent. Je lui souhaite vraiment tout le meilleur.

READ  Conor McGregor attrape un gros requin alors qu'il va pêcher à Miami

« Je suis reconnaissant qu’il l’ait fait parce que maintenant nous reparlons du sujet, et c’est évidemment un bon début pour des changements. »