mai 20, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Les musulmans de France victimes de discrimination dans les études supérieures

Nouvelles rapides

L’étude a révélé que les étudiants portant des noms et des titres islamiques étaient 12,3% moins susceptibles de recevoir une réponse aux e-mails envoyés aux deux directeurs de programme d’études supérieures.

Le test a été mené par des chercheurs sous des pseudonymes, à la fois pour les personnes handicapées et celles qui n’ont pas été utilisées comme cas de test – pour les gestionnaires de programmes diplômés. (Archives AP)

Une étude récente menée en France a révélé que les étudiants portant des noms et des titres islamiques qui postulent à des programmes d’études supérieures sont plus discriminés que ceux portant des noms ethniques français.

Des chercheurs de l’Agence de suivi des discriminations dans l’enseignement supérieur et de l’égalité et de l’Université Gustave Eiffel ont envoyé plus de 1 800 courriels en mars 2021 aux directeurs de l’éducation de 607 programmes d’études supérieures de 19 universités pour tester la discrimination de ces derniers envers les personnes en situation de handicap et les personnes d’origine étrangère, selon les médias locaux.

Le test a été mené par des chercheurs sous des pseudonymes, à la fois pour les personnes handicapées et celles qui n’ont pas été utilisées comme cas de test – pour les gestionnaires de programmes diplômés.

Les directeurs contactés par les chercheurs ont affirmé embrasser la diversité dans leurs candidatures et ne pas donner la priorité aux personnes issues d’un milieu européen, mais les chercheurs ont trouvé le contraire.

Musulmans dans l’eau chaude

L’étude a révélé que ceux qui portaient un nom musulman étaient 12,3% moins susceptibles de recevoir une réponse aux e-mails envoyés à chacun de leurs programmes d’études supérieures.

Ce pourcentage était de 33,3% dans le domaine du droit, de 21,1% dans les domaines des sciences, de la technologie et de la santé et de 7,3% dans les domaines de la langue, de la littérature, de l’art, des sciences humaines et sociales.

Des enquêteurs anonymes ont interrogé les mêmes directeurs pédagogiques trois mois après la fin de l’étude pour le compte du ministère de l’Enseignement supérieur sur « les difficultés qu’ils ont rencontrées dans le processus de recrutement des étudiants », puis ont constaté des doubles standards quant à la volonté des directeurs. . pour embrasser la diversité.

Aucune discrimination n’a été constatée parmi les étudiants qui se sont déclarés physiquement handicapés.

Source : AA

READ  La tension et le stress rendent les accidents du Tour de France inévitables | Plus d'actualités sportives