mai 18, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Les navires russes seront bannis des ports irlandais à partir de samedi

Les navires immatriculés en Russie ne pourront plus entrer dans les ports irlandais à partir de samedi, en vertu d’une nouvelle directive émise par le ministère des Transports en raison des sanctions de l’UE.

La directive d’aujourd’hui s’applique à tout navire immatriculé sous pavillon russe, y compris les yachts de 15 mètres ou plus de longueur et les bateaux de plaisance destinés à des fins sportives et récréatives.

Il s’applique également à tout navire qui a changé son immatriculation ou son pavillon de la Fédération de Russie vers un autre pays après l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février.

Cette décision intervient après que l’Union européenne a adopté vendredi dernier un cinquième ensemble de sanctions contre la Russie, qui comprenait une interdiction d’entrée des navires battant pavillon russe dans les ports de l’UE.

La directive énumère une série d’exceptions permettant aux navires immatriculés en Russie d’accoster dans les ports irlandais.

Ces exceptions comprennent le transport du charbon, du gaz naturel, du pétrole, des produits pétroliers raffinés et d’une gamme de métaux, dont le titane, l’aluminium et le cuivre.

# Ouvrir la presse

Pas de nouvelles, mauvaises nouvelles
prise en charge des magazines

C’est le tien contributions Vous nous aiderez à continuer à livrer les histoires qui comptent pour vous

Soutenez-nous maintenant

Il existe également une exemption pour les produits pharmaceutiques, médicaux et agricoles, ainsi qu’à des fins humanitaires et d’urgence.

L’avis a été diffusé à tous les ports, capitaines de port, armateurs, agents, capitaines de navires, autorités locales et plaisanciers.

READ  Nouvelles de la guerre russo-ukrainienne - Les forces de Vladimir Poutine "se préparent à bombarder Odessa" parce que l'action serait un "crime de guerre"