décembre 4, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Les passagers mulets de France ont accueilli l’hospitalité de Cochrane

Les voyageurs et les membres de l’International Riding Guild de France ont eu l’occasion de partager leur histoire et de faire l’expérience de la gentillesse à l’ancienne de Cochrane lors de leur balade à dos de mulet de Hummingbird Creek à Lethbridge.

Les voyageurs de France en randonnée à dos de mulet étaient heureux d’essayer quelques vieux vignobles de Cochrane tout en restant dans un espace d’un acre le 26 septembre, pour un court répit pendant leur voyage.

Les deux coureurs, Marie Delmas et Emile Prager, s’aventurent à travers l’Alberta depuis le 7 septembre, visant à voyager de Hummingbird Creek à Lethbridge.

Brager a commencé le voyage il y a deux ans dans l’Idaho, avec l’intention de voyager pendant deux ans à travers le Canada et les États-Unis.

Son vol a été écourté après son arrivée à Athabasca en raison de la COVID-19. Il est revenu cette année avec son fils de 12 ans pour terminer le voyage initial avant de rentrer en France. Brager est de retour en Alberta dans sa nouvelle entreprise qui a débuté en septembre et est maintenant accompagné de Delmas.

Au cours de leur voyage vers le sud, ils sont passés par Cochrane lorsque Brian et Rita Delabog leur ont proposé un endroit pour camper sur leur marina après que Rita a remarqué qu’ils traversaient l’autoroute 1A.

« Alors, je leur ai juste demandé d’où ils venaient et où ils allaient et elle est [Delmas] J’ai dit qu’ils venaient de France, et j’ai dit : Oh ! C’est loin de chez moi », a déclaré Dilabog. « Elle a dit qu’ils se dirigeaient vers Lethbridge, mais ce soir [they] Ils se demandaient où ils camperaient.

READ  La ville française transforme les anciens masques du gouvernement en règles pour les écoles

Et j’ai dit: ‘D’accord, nous pouvons vous aider. « 

Bientôt, les Dillabough ont aidé à charger les mulets et ils sont retournés au mouillage des Cochranites où ils ont passé la nuit.

L’ensemble du voyage se fera à dos de mulet, avec deux animaux utilisés pour monter et deux pour porter leurs bagages.

« Jack et Sally sont notre mule », a expliqué Delmas. « Jojo et Curley chevauchent des mulets. »

Delmas & Brager fait partie d’un syndicat international en France que Brager a créé il y a plus de 40 ans avec un ami. La guilde s’appelle Cavalier au long cours, ce qui se traduit par « coureur de longue distance ». Elle compte des membres de 11 pays.

« Nous avons dit que le syndicat était pour une réunion de cyclistes de longue distance », a déclaré Prager. « Vous avez donc des gens qui ont roulé pendant quatre mois, six mois, un an, deux ans, [and] Cinq ans dans plusieurs pays.

« Donc, c’est très excitant de partager l’amitié et l’expérience dans le nouvel esprit de compétition. Donc, c’est juste pour partager des expériences, des photos et de l’aide. »

« Il est très conservateur », traduit Delmas en Brager.

« Et donc, nous avons des coureurs très expérimentés comme Emile », a-t-elle ajouté. « C’est lui qui a fait le voyage de quatre ans de la Patagonie à l’Alaska il y a longtemps. »

Delmas a remarqué que bien qu’il y ait des chevaliers aussi expérimentés qu’elle au sein de la guilde, il y avait aussi des débutants qui rêvaient des exploits que Brager avait déjà accomplis.

« Nous nous rencontrons deux fois par an pour nous entraider et partager ce que nous vivons ou [give] Des conseils pour les personnes qui planifient quelque chose comme ça », a déclaré Delmas. « C’est bienveillant, partageant et gentil.

READ  Le Premier ministre français exhorte les grandes entreprises à redonner du pouvoir d'achat au public