février 3, 2023

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Les premiers buts ont mis Dunloy sur la voie d’une victoire en Ulster

Dunloy Cuchulains 2-12 Slowtnell 0-16

Dunloy Cúchullains a remporté son onzième titre de hurling d’Ulster avec une superbe victoire sur ses anciens rivaux Slaughtneill à Armagh.

Après avoir perdu les trois rencontres précédentes entre les deux équipes, les champions d’Antrim ont finalement eu raison des hommes de Derry.

Dunloy a apporté le physique ce jour-là et l’a renforcé avec deux buts en première mi-temps, gardant son sang-froid pour contenir l’élan de Slotnell.

Le gardien de Slaughtneil, Oisín O’Doherty, a marqué son propre but pour la première fois tandis que Nigel Elliott a frappé un circuit juste avant la mi-temps.

La victoire voit maintenant Cúchullains rejoindre son compatriote Glensmen Ruairí Óg Cushendall en tête du palmarès provincial.

Kevin Molloy de Donloy Cuchulains est manipulé par Brian Cassidy (à gauche) et Brendan Rogers de Slaughternail

Cela faisait sept semaines que Dunloy n’avait pas joué son dernier match, dans le décideur d’Antrim, il n’était donc pas surprenant qu’ils l’aient commencé un peu plus lentement que les blocs.

Brendan Rogers, Gerald Bradley et O’Doherty, piliers de Slutnil, ont ouvert leurs comptes dans les premières minutes de l’action.

Avec ce brillant départ, les choses semblaient comme d’habitude pour Slaughtneil. Puis vint le moment décisif de la finale.

Alors qu’il cherchait à prendre pied dans le match, le secondeur de Dunloy, Aaron Crawford, a lancé une balle de recherche très haut.

Avec deux hommes de Donnell en tête, le gardien de but de Slaughtnell Oisin O’Doherty a rapidement quitté sa ligne et bien qu’il ait semblé avoir géré la situation, dans sa hâte, il a glissé et a lancé le ballon dans son propre filet.

Cela a donné à Dunloy l’impulsion nécessaire pour charger la procédure. Conall Canning, l’attaquant complet, remarqué et converti dans une superbe première mi-temps à cinq points

READ  Le patron de New Dawn, McCartan, désireux d'en savoir plus sur Boylan

Avec Cormac O’Doherty prenant sa place de manière inhabituelle, le flux constant de scores de Slaughtneil n’était tout simplement pas là.

Brian Cassidy a forcé Ryan Elliott à travailler avec un entraînement époustouflant, mais Slaughtneil s’est appuyé sur Gearld Bradley pour obtenir plus de points.

Une fois de plus, l’approche directe a payé pour l’équipe de Gregory Okin. Le long ballon d’Eoin McFerran a été mal géré par O’Doherty et Nigel Elliott n’a fait aucune erreur pour porter le score de 2-06 à 0-07 à la mi-temps.

Nigel Elliott a marqué le deuxième but de Dunloy

Ce deuxième objectif fournirait une protection à Dunloy contre la tempête Slotnil imminente.

Et fidèles à leur forme et leur souplesse, les champions en titre de l’Ulster ont tout jeté sur Dunloy. C’est la double star Shane McGuigan qui a vraiment donné vie au combat.

McGuigan a marqué un score sur quatre points sans réponse, réduisant l’avance à deux. Mais gagner la Four Seasons Cup était dans la capacité de Dunloy à inverser ces changements d’élan.

Aaron Crawford et Conal Canning sont apparus deux fois pour créer de grands buts, mais telle était la volonté de l’équipe de Mickey McShane que Gerald Bradley a égalisé à la 48e minute.

Dunloy n’a pas bronché: les partants Dickie Smith et Nicky McKeag ont fait signe de chaque côté d’Elliott pour dire un dernier au revoir à Slotnelle. Meehaul McGrath a vu le rouge en dernier.

Les Cúchullains affronteront St Thomas, champion de Galway, en demi-finale All-Ireland dans deux semaines.

Dunloy Cuchulain : Ryan Elliott Willem Duffin, Ryan McGarry, Oran Quinn; Eamonn Smith, Kevin Molloy, Aaron Crawford (0-01) ; Connor Kinsella, Eoin McFerran; Nigel Elliott (1-01), Kellan Molloy, Ronan Molloy ; Sian Elliott, Conal Canning (0-07, 0-03f), Anton McGrath (0-01).

READ  Le trio d'Arsenal domine une équipe que nous ne pouvons pas croire commencer le week-end d'ouverture de la Premier League

Remplaçants : Decky Smith (0-01) pour S Elliott (41), Nicky McKeague (0-01) pour McGrath (50), Paul Shiels pour Kinsella (54), Gabriel McTaggart pour (64)

Abattoir : Oisin O’Doherty, Paul McNeil, Carl McKeag, Conor McAllister ; Ruairí Ó’Mianáin, Chrissy McKaigue (0-01), Meehaul McGrath ; Shane McGuigan (0-02), Cormac O’Doherty (0-05, 0-04f, 0-01′ 65) ; Peter McCulla, Brendan Rogers (0-02), Gerald Bradley (0-03); Brian Cassidy (0-01), Jérôme McGuigan (0-01), Shea Cassidy (0-01).

Régner: Peter Owens (leatroim)