novembre 27, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Les procureurs français ouvrent une enquête pour corruption sur un collaborateur de Macron

PARIS – Un haut collaborateur du président français Emmanuel Macron fait l’objet d’une enquête pour avoir prétendument violé les lois sur les conflits d’intérêts relatives aux liens de sa famille avec une compagnie maritime italo-suisse sous sa responsabilité lorsqu’il était directeur financier.

Les procureurs ont déclaré avoir ouvert l’enquête après que le groupe anti-corruption Anticor a déposé une plainte visant Alexis Koehler, le directeur de cabinet de M. Macron. Anticor a allégué que M. Koehler n’avait pas divulgué sa relation avec Mediterranean Shipping, qui appartient à un parent et a aidé à défendre les intérêts de l’entreprise lorsqu’il travaillait pour la holding d’État APE entre 2010 et 2012, a déclaré une porte-parole du groupe. .

M. Koehler représentait à l’époque le gouvernement au conseil d’administration du chantier naval de l’ouest de la France et l’autorité portuaire de la ville du Havre, dans le nord de la France. Il encourt une peine pouvant aller jusqu’à cinq ans de prison et une amende de 500 000 euros, soit l’équivalent de 490 000 dollars, s’il est inculpé puis condamné.

L’avocat de M. Koehler a déclaré que son client « nie avec véhémence tout crime ».

Le bureau de M. Macron n’a pas répondu aux demandes de commentaires. Une porte-parole de Mediterranean Shipping a refusé de commenter.

Par ailleurs, les juges ont ordonné lundi au ministre français de la Justice Eric Dupond-Moretti de comparaître devant le tribunal dans une autre affaire de conflit d’intérêts. Les procureurs affirment que M. Dupond Moretti a tenté d’utiliser son poste de ministre pour régler des comptes avec des juges avec lesquels il s’est affronté alors qu’il travaillait comme avocat pénaliste. Lundi, ses avocats ont déclaré que M. Dupond Moretti avait nié tout acte répréhensible et avait interjeté appel.

READ  Le français Total Energy se retire des contrats de fourniture de pétrole russes

La nouvelle est une gifle pour M. Macron, dont le gouvernement est déjà sous pression après que le président français a perdu sa majorité au parlement plus tôt cette année. Le parti de M. Macron et ses alliés ont remporté le plus de sièges à l’Assemblée nationale française en juin, mais pas assez pour conserver une majorité qui a permis au dirigeant français de diriger l’opposition lors de son premier mandat.

Les responsables français affirment que M. Koehler est l’un des rares conseillers de l’Elysée à avoir l’oreille de M. Macron. Anticor a déposé une première plainte contre M. Koehler en 2018, mais l’affaire a été initialement classée. Les procureurs ont déclaré que la nouvelle enquête découlait d’une autre plainte déposée en 2020.

écrire à Noémie Bisserbe à ¥[email protected]

Copyright © 2022 Dow Jones & Company, Inc. Tous droits réservés. 87990cbe856818d5eddac44c7b1cdeb8