mai 23, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Les talibans ordonnent à toutes les femmes afghanes de porter la burqa · TheJournal.ie

Les talibans ont imposé l’une des restrictions les plus sévères aux femmes afghanes depuis leur prise de pouvoir, leur ordonnant de porter la burqa couvrante en public.

Les militants ont repris le contrôle du pays en août de l’année dernière, promettant un régime plus souple depuis leur dernier mandat au pouvoir entre 1996 et 2001, qui a été dominé par des violations des droits de l’homme.

Mais ils ont déjà imposé une multitude de restrictions aux femmes – les empêchant d’accéder à de nombreux emplois gouvernementaux, à l’enseignement secondaire et à voyager seules en dehors de leurs villes ou de l’Afghanistan.

Le chef suprême afghan et chef des talibans, Hebatullah Akhundzadeh, a annoncé aujourd’hui des codes vestimentaires stricts pour les femmes lorsqu’elles sont en public.

« Ils devraient porter la burqa de la tête aux pieds car c’est traditionnel et respecté », a déclaré un décret en son nom publié par les autorités talibanes lors d’une cérémonie à Kaboul.

« Les femmes qui ne sont ni âgées ni jeunes doivent se couvrir le visage, à l’exception des yeux, comme l’exige la charia, pour éviter toute provocation lorsqu’elles rencontrent des hommes qui ne sont pas des mahrams (parents masculins adultes) », indique le communiqué.

On s’attendait à ce que l’affaire provoque une vague de condamnations à l’étranger. Une grande partie de la communauté internationale aimerait lier l’aide humanitaire à l’Afghanistan et la reconnaissance du gouvernement taliban au rétablissement des droits des femmes.

Le décret d’Akhundzadeh stipulait également que si une femme n’a pas de travail important à l’étranger, « il vaut mieux qu’elle reste à la maison ».

READ  L'Irlande et l'Europe risquent de continuer à propager le nouveau virus Covid, car deux nouveaux types de problèmes ont été annoncés

Sous leur premier régime, les talibans ont rendu la burqa obligatoire pour les femmes.

Depuis leur retour au pouvoir, le redoutable ministère de la Promotion de la vertu et de la Prévention du vice a publié plusieurs « directives » sur ce que les femmes doivent porter, mais le décret de samedi était le premier décret national de ce type.

Les islamistes extrémistes ont suscité l’indignation internationale en mars en ordonnant la fermeture des écoles secondaires pour filles, quelques heures seulement après leur réouverture pour la première fois depuis qu’ils ont pris le pouvoir.

Les autorités n’ont jamais justifié l’interdiction, si ce n’est pour dire que l’éducation des filles doit être conforme aux « principes islamiques ».

Akhundzadeh a également prononcé l’interdiction, selon plusieurs responsables talibans.

Les femmes ont également reçu l’ordre de visiter les parcs de la capitale des jours différents des hommes.

# Ouvrir la presse

Pas de nouvelles, mauvaises nouvelles
prise en charge des magazines

C’est le tien contributions Vous nous aiderez à continuer à livrer les histoires qui comptent pour vous

Soutenez-nous maintenant

Certaines femmes afghanes se sont d’abord retirées avec force, organisant de petites manifestations et des protestations réclamant le droit à l’éducation et au travail.

Mais les talibans ont réprimé ces rassemblements non autorisés et arrêté plusieurs chefs de gangs, les détenant au secret alors qu’ils niaient leur arrestation.

Au cours des 20 années séparant les deux époques talibanes, les filles ont été autorisées à fréquenter l’école et les femmes ont pu chercher du travail dans tous les secteurs, bien que le pays soit resté socialement conservateur.

READ  Les producteurs irlandais de produits laitiers et de viande sont invités à planter des cultures au milieu des craintes de pénurie en Ukraine | Industrie alimentaire et des boissons

Dans un Afghanistan extrêmement conservateur et patriarcal, de nombreuses femmes portent déjà la burqa dans les zones rurales.

© AFP 2022