Connect with us

Top News

Nous voulons que le Conseil soit plus représentatif (…)

Published

on

Nous voulons que le Conseil soit plus représentatif (…)

Merci, monsieur le président.

Il est de notre responsabilité de créer les conditions de la paix et d’un ordre international qui servent les objectifs de l’ONU. C’est pourquoi le président Emmanuel Macron a appelé cette plateforme à la réforme du Conseil de sécurité de l’ONU, en l’élargissant à de nouveaux membres permanents. Il a également appelé à réglementer l’utilisation du droit de veto en cas d’atrocités de masse. Et nos autorités, dans la déclaration adoptée à l’occasion du soixante-quinzième anniversaire, nous ont appelés à faire vivre cette affaire. Le Secrétaire général a inscrit cet engagement dans son programme commun.

Dans un contexte où tant de bouleversements ont secoué le monde, nous sommes nombreux à être intervenus cette année pour souligner l’importance de la réforme du Conseil de sécurité. Cette réforme est nécessaire pour renforcer son autorité et sa représentativité tout en préservant son caractère exécutif et décisionnel.

Ce nouveau cycle de négociations intergouvernementales doit aboutir à des résultats tangibles et substantiels. Au moment où la communauté internationale est confrontée à une violation exceptionnellement grave de la Charte des Nations Unies, à savoir l’agression russe contre l’Ukraine, il est nécessaire de renforcer notre système de sécurité collective.

Monsieur le Président,

Pour faire des progrès significatifs dans le processus de négociation, nous devons créer un cadre. À cet égard, nous nous félicitons de la nomination rapide des cofacilitateurs et félicitons les ambassadeurs Mlinar et Albani pour leur nomination en tant que coprésidents des négociations intergouvernementales. Le rôle qui leur est assigné est crucial. Nous les encourageons, ainsi que le Président de l’Assemblée générale, à commencer cette nouvelle session dès que possible.

READ  "Celtic était intéressé" - Hope révèle son attitude alors que la star norvégienne se rend en France

Nous convenons avec la grande majorité des délégations que les négociations devraient commencer sur la base d’un projet de texte. Ce processus familier est utilisé systématiquement dans notre organisation. Nous ne pouvons plus répéter indéfiniment les discours convenus.

Nous sommes conscients que c’est une tâche difficile, mais nous ne partons pas de zéro. Les facilitateurs successifs ont déjà redoublé d’efforts pour assurer l’adoption de documents utiles. L’objectif est maintenant d’arriver à un seul document.

Monsieur le Président,

La position de la France est bien connue. Nous voulons que le Conseil soit plus représentatif du monde d’aujourd’hui, d’une manière qui renforce son autorité et son efficacité. En effet, nous devons tenir compte de l’émergence de nouvelles puissances désireuses et capables d’assumer la responsabilité d’une présence permanente au Conseil de sécurité.

Afin de conserver son caractère exécutif et opérationnel, le conseil élargi peut compter jusqu’à 25 membres. La France soutient la candidature de l’Allemagne, du Brésil, de l’Inde et du Japon comme membres permanents. Nous souhaitons également une plus forte présence des pays africains, y compris parmi les membres permanents. Les sièges restants sont attribués de manière à assurer une représentation géographique équitable.

La question du droit de veto est très sensible et c’est aux États qui demandent l’octroi d’un siège permanent d’en décider eux-mêmes.

Dans cette réflexion, l’objectif doit rester double : d’une part, consolider la légitimité du Conseil de sécurité ; D’autre part, renforcer sa capacité à assumer pleinement ses responsabilités dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales. Dans cet esprit, la France a proposé, dès 2013, que les cinq membres permanents du Conseil suspendent volontairement et collectivement l’usage de leur droit de veto en cas d’atrocités de masse. Cette démarche volontaire ne nécessite pas de révision de charte mais plutôt un engagement politique de la part des membres permanents.

READ  Olmita et la France se préparent pour le Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA contre les Pays-Bas

Aujourd’hui, cette initiative que nous mettons en œuvre conjointement avec le Mexique bénéficie du soutien de 106 pays. Nous appelons tous les États Membres qui ne l’ont pas encore fait à soutenir cette initiative, en particulier les autres membres permanents du Conseil de sécurité. À cet égard, nous avons noté avec intérêt l’engagement des États-Unis de limiter leur recours au veto à des cas rares et exceptionnels, et nous souhaitons joindre nos efforts pour un usage responsable du veto.

Enfin, s’agissant des méthodes de travail du Conseil de sécurité, la France souhaite réaffirmer la compétence du Conseil pour les définir et confirmer l’engagement des membres du Conseil, et de la France en particulier, pour plus de transparence, d’ouverture et d’efficacité . Comme l’ont réaffirmé de nombreux orateurs aujourd’hui, ces évolutions sont non seulement souhaitables, mais aussi nécessaires. Au Conseil de sécurité, comme à l’Assemblée générale et dans les autres organes, ces évolutions doivent se faire dans le strict respect des responsabilités déléguées à chaque organe par la Charte et des valeurs fondamentales de l’Organisation, en particulier le multilinguisme.

Merci.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top News

Comment regarder et ce qu’il faut savoir sur la course historique

Published

on

Comment regarder et ce qu’il faut savoir sur la course historique

Il joue

Les Jeux olympiques et paralympiques de Paris ne seront pas le seul événement sportif international prestigieux organisé en France cet été.

Le Tour de France, épreuve phare du calendrier cycliste masculin, revient pour sa 111e édition du 29 juin au 21 juillet. Au cours de cette randonnée de trois semaines, 176 cyclistes, représentant 22 équipes de huit, parcourront 21 étapes sur un terrain vallonné, plat et montagneux. Le parcours comprend une montée ardue de 52 230 mètres (plus de 170 000 pieds) et s’étend sur 3 492 kilomètres (2 170 miles). Le barème fiscal ne comprend que deux jours de repos.

La course de cette année débutera à Florence, en Italie, et se terminera sur la Promenade des Anglais à Nice, en France. Ce sera la première fois que la ligne d’arrivée ne se situera pas à Paris ou à proximité puisque la ville accueillera les Jeux Olympiques et Paralympiques. Pour la première fois depuis 1975, la course ne se terminera pas sur les Champs-Élysées.

La phase finale rompra également avec la tradition puisqu’elle sera l’une des deux phases d’essai, ce qui signifie que le leader pourra être déterminé lors de la phase finale. La dernière fois que le Tour de France s’est terminé par un contre-la-montre, c’était en 1989.

Outre l’Italie et la France, l’itinéraire passe par Saint-Marin et Monaco. La route est célèbre pour ses paysages époustouflants, allant de villages ruraux pittoresques aux imposantes Alpes.

READ  "Celtic était intéressé" - Hope révèle son attitude alors que la star norvégienne se rend en France

Un temps est fixé pour chaque étape, et le coureur avec le temps cumulé le plus bas dans toutes les étapes remporte le fameux maillot jaune, désignant le vainqueur du classement général. Le Danois Jonas Fingegaard, 27 ans, espère un triple tour, mais est toujours sur le chemin du retour Un grave accident l’a conduit à l’hôpital pendant 12 jours en avril. S’il participe à la course, il devra faire face à une concurrence féroce de la part d’un peloton talentueux qui comprend le vainqueur 2020 et 2021, le Slovène Tade Bogaša.

Des prix distincts sont également décernés au meilleur jeune coureur, grimpeur et cycliste.

Sepp Koss, qui a terminé 12e meilleur Américain lors du Tour de France l’année dernière, devrait également revenir. Comme l’année dernière, il concourra avec la même équipe Vengeguard.

Comment regarder le Tour de France 2024 Il habite

Toutes les étapes du Tour de France, ainsi que la couverture avant et après la course, seront disponibles en streaming en direct sur Peacock. USA Network diffusera également certaines étapes.

NBC diffusera simultanément certaines étapes de l’événement.

La première phase débutera le 29 juin à 6 h HE. Le reste des étapes commence généralement entre 5 h et 8 h HE.

Programme complet :

plate-forme date Type de terrain Commencer et terminer distance
1 29 juin Hailey Florence à Rimini 206 km
2 30 juin Hailey Cesenatico à Bologne 199 kilomètres
3 1er juillet niveau Blaines vers Turin 230,5km
4 2 juillet montagne Pignerol vers Valloire 140km
5 3 juillet niveau Saint-Jean-de-Maurienne pour Saint-Volpas 177,5km
6 le 4 juillet niveau Mâcon pour Dijon 163,5km
7 5 juillet Contre-la-montre individuel Nuits Saint-Georges à Geoffrey Chambertin 25,3km
8 6 juillet niveau De Semur-en-Auxois à Colombey-Les-Deux-Églises 183,5km
9 7 juillet Hailey Troie à Troie 199 kilomètres
8 juillet jour de congé Orléans
dix 9 juillet niveau Orléans pour Saint-Amand-Montrond 187,5km
11 10 juillet montagne Évaux-Les-Bains pour Le Lioran 211 km
1 2 11 juillet niveau Aurillac pour Villeneuve-sur-Lotte 204 km
13 12 juillet niveau Agent à Bao 165,5km
14 13 juillet montagne Pau pour Saint-Lary-Soulan Pla d’Adet 152 km
15 14 juillet montagne Loudenvielle vers Plateau De Beille 198 km
15 juillet jour de congé Groissan
16 16 juillet niveau Groissant vers Nîmes 189 km
17 17 juillet montagne Saint-Paul-Trois-Châteaux vers Superdévoluy 178 km
18 18 juillet Hailey Écart avec Barcelonette 180km
19 19 juillet montagne Embron à Isola 2000 145km
20 20 juillet montagne Magnifique au Col de la Couillole 133 km
21 21 juillet Contre-la-montre individuel Monaco à Nice 33,7km
Continue Reading

Top News

Les manifestations contre l’extrême droite deviennent violentes en France

Published

on

Les manifestations contre l’extrême droite deviennent violentes en France

Le président français a appelé les électeurs à rester au centre, critiquant les « alliances contre nature des deux côtés… qui ne permettront de mettre en œuvre aucun programme ».

Macron restera président jusqu’en 2027 même si son parti du Renouveau perd les voix dont le second tour aura lieu en juillet.

Toutefois, sa présidence sera sérieusement affaiblie si le Parti du Rassemblement national prend le contrôle du gouvernement et de la politique législative.

Après la décision surprenante de Macron de convoquer des élections anticipées, l’ancien président socialiste du pays, François Hollande, a annoncé qu’il se présenterait à nouveau aux élections parlementaires.

Hollande, qui a été président de la France de 2012 à 2017, a quitté ses fonctions avec un niveau d’impopularité record. Il est détesté par une partie de la gauche radicale.

Il a déclaré qu’il se présenterait comme député de la province de Corez, dans le sud-ouest du pays, au nom du Nouveau Front populaire, un groupe de gauche formé pour les élections et qui comprend des socialistes, des gauchistes extrêmes, des verts et des communistes.

« C’est une décision exceptionnelle pour une situation exceptionnelle », a déclaré Hollande aux journalistes à Toul, la principale ville du ministère, expliquant son retour soudain.

« Je ne cherche rien pour moi-même », a-t-il souligné, après qu’une série d’apparitions récentes dans les médias ait suscité des spéculations selon lesquelles il pourrait envisager de se présenter à la présidence.

« Je veux juste rendre service. »

Continue Reading

Top News

Des centaines de milliers de personnes manifestent en France contre l’extrême droite avant les élections anticipées Nouvelles sur les élections

Published

on

Des centaines de milliers de personnes manifestent en France contre l’extrême droite avant les élections anticipées  Nouvelles sur les élections

Des foules se rassemblent quotidiennement en France pour protester depuis que le président Macron a convoqué des élections législatives en début de semaine suite à la montée du Rassemblement national d’extrême droite.

Des groupes antiracistes ont rejoint les syndicats français et une nouvelle coalition de gauche pour protester dans toute la France contre la montée de l’extrême droite nationaliste, alors que la campagne frénétique se poursuit à l’approche des élections législatives anticipées.

Le ministère français de l’Intérieur a déclaré qu’environ 21 000 policiers et gendarmes avaient été déployés lors des marches de samedi et que les autorités attendaient entre 300 000 et 500 000 manifestants à travers le pays.

A Paris, ceux qui craignaient que les élections aboutissent au premier gouvernement d’extrême droite en France depuis la Seconde Guerre mondiale se sont rassemblés place de la République avant de défiler.

Les foules se rassemblent quotidiennement en France depuis que le parti anti-immigration du Rassemblement national a enregistré des victoires historiques lors des élections au Parlement européen de dimanche dernier. Cela a incité Macron à dissoudre l’Assemblée nationale et à convoquer des élections législatives anticipées à deux tours les 30 juin et 7 juillet.

Une foule nombreuse est sortie samedi malgré le temps pluvieux et venteux, brandissant des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Liberté pour tous, égalité pour tous, fraternité avec tous » – une référence à la devise nationale de la France – ainsi que « Brisons les frontières, des documents pour tous ». , non au projet de loi sur l’immigration.

S’exprimant depuis la place de la République, la dirigeante du syndicat d’extrême gauche CGT, Sophie Binet, a déclaré aux journalistes : « Nous manifestons parce que nous sommes très inquiets ». [RN’s leader] « Jordan Bardella pourrait devenir le prochain Premier ministre… Nous voulons éviter cette catastrophe. »

READ  L'AS Roma et Madrid Elina Svitolina doutent de la participation à Roland-Garros
Des manifestants brandissent des banderoles lors d’un rassemblement anti-extrême droite à Nantes [Romain Perrocheau/AFP]

« Idéologie basée sur la peur »

Parmi les manifestants à Paris, certains scandaient également « Palestine libre, vive la Palestine » et portaient des keffiehs palestiniens.

Parmi eux se trouvait Nour Sikar, une lycéenne de 16 ans d’origine française et algérienne qui porte un hijab.

Elle a déclaré : « Pour moi, l’extrême droite représente un danger car elle soutient une idéologie basée sur la peur de l’autre, alors que nous sommes tous citoyens français malgré nos différences. »

Sekar a ajouté qu’elle voterait pour l’Alliance de gauche parce que c’est « le seul parti politique [entity] S’attaque au racisme et à l’islamophobie.

Pendant ce temps, à Nice, sur la Côte d’Azur, des manifestants ont défilé sur l’avenue Jean Médecins, la principale rue commerçante de la ville, scandant contre le parti du Rassemblement national et son chef Bardella, 28 ans, ainsi que contre le président Emmanuel Macron.

Les organisateurs de la manifestation ont déclaré que 3 000 personnes y avaient participé, tandis que la police a estimé ce nombre à 2 500.

Nice est traditionnellement un fief des conservateurs, mais il a fortement évolué au cours de la dernière décennie en faveur du parti du Rassemblement national dirigé par Marine Le Pen et de son rival d’extrême droite, Eric Zemmour.

Nasira Ghneif, sociologue à l’Université Paris 8, a qualifié la montée de l’extrême droite de « situation très dangereuse » et a déclaré que de nombreux jeunes qui ont participé aux rassemblements de samedi ont dénoncé des « fascistes ».

« هذا خطر أكبر من أي وقت مضى. وهذه هي المرة الأولى التي يرتفع فيها اليمين المتطرف إلى 30 بالمئة من الأصوات في الانتخابات الأوروبية. وقال جنيف لقناة الجزيرة: « سبب نزول الشباب والكثير من الناس إلى الشوارع اليوم هو القول إنهم لا يريدون أن يحدث هذا en France ».

READ  Une librairie française fait ses débuts à Can Tho | Communauté
Des manifestants défilent à Nantes samedi [Romain Perrocheau/AFP]

Un pari énorme pour Macron

Dans un reportage de Paris, Natasha Butler d’Al Jazeera a noté que l’appel aux élections du président français avait surpris tout le monde, y compris ses ministres.

Macron a déclaré qu’il avait appelé à ces élections parce qu’il entendait la voix du peuple et des électeurs. Il a déclaré qu’il avait observé les élections européennes et constaté que les gens n’étaient pas satisfaits de sa politique au sein de ce gouvernement. C’est pourquoi il dit qu’il a rendu le choix au peuple.»

Elle a dit que cette décision était un gros pari. « Les gens sont là pour dire qu’ils craignent l’extrême droite qui détruirait les valeurs françaises de droits, de liberté et d’égalité. »

Pour empêcher le Parti du Rassemblement national de remporter les prochaines élections, les partis de gauche ont finalement convenu vendredi de mettre de côté leurs divergences sur les guerres à Gaza et en Ukraine et de former une coalition. Ils ont exhorté les citoyens français à vaincre l’extrême droite.

Les sondages d’opinion français indiquent que le Parti du Rassemblement national devrait progresser au premier tour des élections législatives. Le parti est arrivé en tête des élections européennes la semaine dernière, obtenant plus de 30 % des voix en France, soit près du double du nombre de voix obtenues par le parti Ennahda de Macron.

Le mandat de Macron reste en vigueur pour trois ans supplémentaires et il conservera le contrôle des affaires étrangères et de la défense quelle que soit l’issue. Mais sa présidence sera affaiblie en cas de victoire du Rassemblement national, ce qui pourrait permettre à Bardella de devenir le prochain Premier ministre, avec autorité sur les affaires intérieures et économiques.

READ  Laissez les Français inspirer la mode estivale

Les électeurs français se rendent aux urnes d’abord le 30 juin, puis de nouveau le 7 juillet.

Autocollant YouTube

Continue Reading

Trending

Copyright © 2023