juin 29, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Novak Djokovic conteste la révocation du visa australien devant un tribunal fédéral

Le joueur de tennis numéro un mondial Novak Djokovic s’est vu refuser l’entrée en Australie jeudi au milieu d’une tempête de protestations contre la décision de lui accorder une exemption médicale des exigences de vaccination COVID-19 pour jouer à l’Open d’Australie.

La star du tennis se cachait dans un hôtel de quarantaine à Melbourne alors que ses avocats demandaient une injonction urgente pour lui permettre de rester dans le pays après son arrestation par les agents des frontières.

Djokovic a ensuite obtenu un sursis dans sa tentative de défendre son titre après que la Cour fédérale australienne a retardé son appel contre un refus de visa.

Des responsables du tribunal ont déclaré que Djokovic avait contesté le refus des forces frontalières australiennes de lui accorder un visa pour entrer dans le pays et que son appel avait été retardé jusqu’à 10 heures lundi à Melbourne.

La Cour fédérale australienne a déclaré au neuf fois champion de l’Open d’Australie qu’il pouvait rester à Melbourne jusqu’à ce que son appel fasse appel.

La saga, alimentée par des points politiques locaux sur la gestion par le pays d’un pic record de nouvelles infections à Covid-19, a créé un incident international où le président serbe a affirmé avoir harcelé son joueur vedette.

« Il n’y a pas de cas particuliers, les règles sont les règles », a déclaré le Premier ministre australien Scott Morrison lors d’un briefing télévisé. « Nous continuerons à prendre les bonnes décisions lorsqu’il s’agira de sécuriser les frontières australiennes par rapport à cette pandémie. »

Djokovic, qui a toujours refusé de révéler son statut vaccinal tout en critiquant publiquement les vaccinations obligatoires, a déclenché la fureur lorsqu’il a déclaré sur Instagram qu’il avait obtenu une dispense médicale pour poursuivre son record de 21e victoire en Grand Chelem à l’Open du monde à partir du 17 janvier.

READ  Ce que disent les journaux : les premières pages du lundi

L’annonce a suscité l’indignation en Australie, en particulier dans la ville hôte du tournoi, Melbourne, qui a subi le plus long verrouillage cumulatif au monde pour conjurer le coronavirus.

Le taux de vaccination des adultes en Australie, d’environ 91 %, est élevé par rapport aux normes internationales et il y a peu de sympathie du public pour ceux qui refusent de se faire vacciner, la variante Omicron envoyant le nombre de cas à des niveaux records.